Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Monter en puissance

Week 3 : Cowboys (1-1) @ Seahawks (0-2)



Pour cette Week 3 les Cowboys se déplace dans le nid des Seahawks : le CenturyLink Field. Fort de leur victoire face au Giants, les hommes de J. Garrett vont tenter de s'imposer pour la première fois à l'extérieur, face à une équipe de Seattle qui a pris un départ alarmant. Espérons que Dallas ne devienne pas la première proie de la saison pour les Seahawks.


Cela fait depuis 2015 que les Seahawks non pas pris un aussi mauvais départ, mais le retour à la maison rend confiant Pete Carroll, qui estime que jouer chez soi est toujours différent et donne encore plus d'envie. Globalement Seattle est le maitre à domicile, mais la saison dernière ils ont perdu 4 de leurs 5 derniers matchs chez eux. 

Une défense qui fait la différence

Hormis à l'époque de la Doomsday Defense notre escouade défensive n'a jamais fait rêver, mais cette saison, cette jeune défense prometteuse enchaîne les bonnes performances. Avec une moyenne de 14,5 points encaissé par match, les Cowboys ont une défense solide qui a été déterminante dans le match face au Giants. Si la o-line de Seattle joue comme lors de leur dernier match, notre front-7 devrait être en mesure de mettre une forte pression sur R. Wilson, qui a subi 6 sacks face au Bears (exactement ce que notre défense a infligé à E. Manning). Notre défense va arriver dans de bonnes conditions et plutôt confiante pour ce match. Après avoir réussi à stopper l'un des meilleurs receveur de la ligue et un excellent RB en devenir, elle peut se le permettre. S. Lee qui restait incertain depuis la semaine dernière devrait normalement jouer et X. Woods devrait faire ses débuts dans cette saison.

L'arrivé de Kris Richard comme coach de la secondary chez les Cowboys a fait énormément de bien, et a rendu notre défense beaucoup plus agressive, et c'est ça qu'il nous fallait. K. Richard n'est autre que l'ancien coordinateur défensif des Seahawks et sera donc le mieux placé pour défendre face à cette attaque qu'il connait bien et qui bafouille un peu depuis le début de cette saison.


La question reste l'attaque 

Bien que notre attaque ait montré un meilleur visage la semaine dernière (ce qui n'était pas très compliqué), elle reste un gros point d'interrogation et il va vite falloir atteindre une altitude de croisière sous peine d'exploser en vol. On a réussi à trouver un certain rythme face au Giants mais ce n'est pas encore suffisant. Malgré quelques prises de risques et un Prescott parfois décisif (TD de 64 yards pour T. Austin) on est retombé dans notre jeu conservateur un peu trop souvent. Il faut continuer à s'améliorer et ce match face au Seahawks sera une bonne occasion. En effet leur défense est en reconstruction, mais elle n'est pas à sous-estimer. Pour rappel, le nouveau coordinateur défensif de Seattle est un certain Ken Norton Jr., trois fois champion du SB dont deux fois avec Dallas. Toutefois avec 25,5 points et 380,5 yards alloués pas match, il y a vraiment de l'espace pour notre attaque face à cette défense, d'autant plus que Earl Thomas n'est pas sûr de jouer. Il faudra tout de même peut-être faire sans C. Beasley qui reste incertain pour cette rencontre.


Ce match sera déterminant pour la suite de la saison. Commencez une série de victoire est toujours bon pour le moral. Si la défense continue à être à ce niveau, R. Wilson  aura du mal à mener son attaque. De notre côté, l'attaque doit continuer sa montée en puissance, il y aura de l'espace pour Elliott (147 yds, 2 tds face au NYG) et on espère enfin voir un Prescott au-dessus des 200 yards à la passe et avec plus de touchdown lancé. Notre QB devra aussi user de ses jambes, ce qu'il a bien fait la semaine dernière. Dans tout les cas, les Cowboys doivent gagner pour arriver confiant face au Lions (0-2) la semaine prochaine.

Rapport Blessure : S. Lee (LB) incertain, M. Collins (DT) out, X. Woods (S) incertain, C. Beasley (WR) incertain, T. Frederick (C) out

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.