Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Les Cowboys se sabordent et offrent le match aux Seahawks

Cowboys 12 vs Seahawks 21

Ezekiel Elliott Dallas Cowboys
Le retour positif de Zeke n'aura pas suffit aux Cowboys pour s'imposer dans cette rencontre déterminante
Le perdant du duel entre les Seattle Seahawks et les Dallas Cowboys voyait sa saison terminée. Malgré le retour relativement productif d'Ezekiel Elliot, les Cowboys n'ont pas réussi à sauver un petit espoir de playoffs et mettent ainsi quasiment un terme à une saison riche en déceptions.


Les Cowboys auraient dû gagner ce match


Clairement, on est devant une rencontre complètement gâchée. Les Seahawks n'ont progressé que de 136 yards pour 15 first down, là où Dallas a conquis 283 yards et 21 first down pendant ses 32 minutes de possession. Les Cowboys perdent ce match sur les 3 turnovers et leur incapacité à mettre des points lors des drives en zone rouge. Sans parler de Dan Bailey qui rate deux field goals forcément importants.

Ce n'est pas tant les Seahawks qui ont gagné que les Cowboys qui ont perdu. Entre Dak Prescott qui lance deux interceptions dont une avec une qualité de lancé abominable et un Dez Bryant totalement hors de propos qui s'énerve tout seul mais qui est incapable de gérer correctement ses jeux et agit avec une nonchalance outrancière, il ne manquait que le coaching improbable qui nous fait lancer des ballons devant la end-zone alors que le jeu de course a bien fonctionné et que la protection de balle est au plus bas. Dans ce match, vous trouverez tout ce qui est possible de faire pour être certain de perdre une rencontre totalement à votre portée.

Alors que le match avançait, le niveau de jeu n'a fait que baisser. Plutôt que de compenser, nous nous sommes enterré. Le protection de passe efficace en début de match a tranquillement glissé vers le catastrophique. Du coup, toute l'attaque s'est mise à toussoter et seul Jason Witten a fini par offrir une menace crédible mais il était déjà trop tard.

Un peu de positif ?


Oui, au rayon du positif, on trouvera quand même un Zeke Elliott à quasiment 100 yards. Après 6 semaines sans jouer, Elliott est revenu pour faire parler le talent et il a souvent gagné des yards même dans des situations très mal embarquées. Il est clairement la meilleure arme offensive du moment.

Défensivement par contre, l'équipe n'a pas à rougir. Grâce à une ligne défensive dominante, nous avons très largement limité le jeu adverse. Sans les turnovers, les excellents bootlegs de Wilson n'aurait pas suffit et c'est extrêmement bien payé pour Seattle d'avoir inscrit 21 points.

Derrière la DL, les linebackers ont également tenus bon tout le match avec un grand Sean Lee mais aussi un Damien Wilson très efficaces. La couverture de passe était également plutôt décente. C'est simple, mes seules satisfactions pendant 60 minutes sont venues de la défense. La défaite est sans doute encore plus difficile pour des joueurs qui ont aussi bien fait le job.

Je finirai sur Prescott car, mis à part Jason Garrett c'est surement lui qui prendra le plus de coups pendant l'inter saison. Personnellement, je ne serais pas trop dur avec lui (et nous ne sommes pas forcément tous d'accord sur la question chez DCF). Est-ce que la saison est moins bonne que la première ? Oui. Mais les circonstances sont très différentes. Oui, Dak Prescott a besoin d'Ezekiel Elliot, mais Troy Aikman avait besoin d'Emmit Smith, rien de choquant là dedans, le foot est un sport d'équipe. De plus, Dez Bryant qui est sensé être un top receveur n'a vraiment pas rendu une performance au niveau cette année et encore une fois, un QB a besoin de ses receveurs.

Au milieu de ce match offensivement catastrophique, Dak Prescott n'a pas fait que des erreurs. Il a aussi échappé par deux fois à des sacks quasi assurés pour ensuite délivrer un ballon de qualité et obtenir le first down ou courir à 1 yards du marqueur. Il a souvent été atteint par la défense à cause d'une protection franchement limite. Le garçon est dans sa seconde année ce qui veut dire qu'en face ils ont appris à le connaitre après une année de rookie presque trop dorée pour être honnête. C'est trop tôt pour condamner un joueur aussi talentueux alors que clairement, les auspices n'étaient pas alignées.

L'inter saison viendra vite


Beaucoup de questions importantes à venir devant une saison qui semble gâchée. Tellement de potentiel pour un résultat aussi médiocre. Je ne vois pas comment Jason Garrett pourrait sauver sa tête, ainsi que de Scott Linehan, le coordinateur offensif. L'attaque étant la principale déception et le coaching loin d'être irréprochable, il me semble très probable que du sang neuf soit injecté.

Dez Bryant devra également prendre ses responsabilités. Toujours imprégné de son aura de top player, les chiffres montrent clairement qu'il est loin de ses grandes années. Le temps de Dez à Dallas est-il révolu ? Les Cowboys vont-ils devoir recruter ou drafter un talent à ce poste ? C'est une question cruciale qu'il va falloir se poser et, pour moi, je pense que mettre à terme à l'ère Bryant participerait à une bouffée d'oxygène bienfaitrice.

Après avoir trouvé un bon rythme en défense, je pense que le renforcement devra se faire côté offensif. De vrais backups pour la ligne offensive, un top receveur en plus et un changement de staff. Voici ce qui, pour moi, devrait être la priorité d'ici septembre 2018.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.