Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Faites nous rêver

Week 14 : Cowboys @ Giants


Il reste quatre matchs. Quatre matchs avant de dire au revoir à une saison qui aura été gâchée. Alors queles plus grands espoirs étaient permis il a fallu endurer des hauts et des bas que nous connaissons trop bien ici à Dallas. Et à quatre matchs de la fin, le bilan de 6-6 est moyen comme l'équipe et réduit les chances de playoffs à néant. Surtout avec la victoire des Falcons cette semaine. Mais les Cowboys semblent avoir retrouvé un peu brillance lors de la rencontre face aux Redskins, certes bien aidés par ceux-ci. On aimerait maintenant face à un faible rival de division que les Cowboys confirment et signent.



Dak d'abord 


La semaine dernière face aux Redskins, il nous a semblé retrouver notre ligne offensive et notre jeu au sol. Morris a effectué sa plus belle prestation avec l'uniforme de Dallas, et les gros de devant avaient l'air d'avoir retrouvé leurs repères. Il ne manquait qu'une pièce au puzzle dessinant l'attaque qui nous a fait rêver. Celle du quarterback, ce qui mena l'attaque à trois "3 and out" sur ses trois premières possessions du dernier match. Ca n'a pas du arriver souvent à Dallas dans son histoire. Imprécis, souvent trop prudent Dak n'a pas réussi cette saison à fournir à l'attaque l'équilibre qu'elle nécessite.

Son rôle premier était de convertir des firstdowns, souvent rendu courts par le jeu à la course et apporter des gains plus conséquents sur des play-actions. Mais cette saison ce plan de jeu fut mis à mal par un jeu au sol moins solide, et Dak n'a pas su emmener l'équipe par ses passes. Avec seulement 200 yards par match en moyenne et des gros gains qui ont fait défaut. Sur les 4 derniers match c'est même un ridicule 150 yards par match, et rappelons qu'il cherche toujours son premier match à 300 yards cette saison. On savait que la saison de la confirmation serait la plus dure, mais à ce point là quand même pas.

Mais il reste quatre match pour finir la saison sur une bonne note. Et cela commence par la 3ème pire défense à la passe de la ligue qu'est celle des Giants qui encaisse en moyenne 260 yards par match. De quoi motiver Dak à sortir de sa torpeur, prendre des risques et essayer d'augmenter son faible 6,6 yards par tentative. Si la ligne reste sur sa bonne performance et que Morris voit aussi bien le jeu, Dak aura tous les ingrédients souhaités pour prendre ses responsabilités et surtout enfin nous régaler.

Lee le retour 


Ce qui nous le plus excité lors de la victoire face aux Redskins est certainement la match de la défense. Puisqu'encore amputée de son meilleur élément Sean Lee, elle a su anéantir le jeu à la course des Redskins, ce dont elle était incapable depuis l'absence du n°50. Ensuite la secondaire quelque peu modifiée après le match terrible contre les Falcons, a montré d'excellentes choses. L'interception de Jeff Heath dans sa red zone et en début de match avait peut-être sauvé Dallas d'un désastre. Chadobie Awuzie avait également réalisé une belle première prestation en tant que titulaire, et face aux receveurs remplaçants des Giants ils se pourraient bien que cette secondaire réitère une performance solide.

Alors le retour de Sean Lee, qui devrait jouer est un atout supplémentaire au spectacle qu'on espère voir. Les linemen offensifs des Giants ont tout le mal du monde à gagner le deuxième rideau pour bloquer les linebackers et Lee devrait savoir en profiter pour stopper tout jeu au sol. Et ainsi rendre la partie défensive bien plus facile. En effet si les Giants deviennent obligés à faire passes sur passes alors la soirée de Manning pourrait être difficile et douloureuse (au premier sens du terme). Irving semble au sommet de sa forme, Charlton gagne en régularité et Lawrence reste égal à lui même. On en oublierait même Tyron Crawford également capable de mettre au sol le petit frère aux même nombre de bagues que le grand.

Du rêve ! 


Aux abords de ce match les sentiments sont mitigés. Certes il reste une chance infime d'accéder aux playoffs, alors pourquoi ne pas y croire ? Mais honnêtement avec les Falcons, les Panthers et les Seahawks qui ont tous 2 matchs d'avances alors qu'il n'y aura qu'une place... euh voilà quoi. De plus cette saison nous laisse circonspects. Ok, cela n'a pas fonctionné comme on le souhaitait mais plus triste encore, on n'a eu du mal à vibrer. Les matchs ont été fades, manquant de ce grain de sel voire de folie qu'on a tant eu l'habitude de savourer lors des grandes saison des Cowboys (qu'elles ce soient conclues ou non par des playoffs d'ailleurs). Il aura simplement manqué de la vie.

Mais au Metlife Stadium ce soir, la saveur d'un Giants-Cowboys old school pourrait bien refaire surface. En effet les Giants ont démis de ses fonctions leur Head Coach et c'est le coordinateur défensif Spagnuolo qui prend l'intérim. Il a déjà d'ailleurs remis Eli Manning au poste de numéro ce qui semble la moindre des choses. Mais un coordinateur qui prend l'intérim d'une équipe à la déroute, ça ne vous fait pas penser à Dallas lors de l'année 2010 ? Le premier match de Garrett était au MetLife Stadium, et contre les Giants son équipe avait été héroïque remportant un succès à l'envie lors d'un match qui ne manquait justement pas dramaturgie.

Donc tous les éléments sont réunis, malgré deux équipes qui finalement se battent en vain pour néanmoins enfin avoir le match qui nous va nous faire vibrer. Nous redonner l'émotion des grands matchs de décembre. Les Cowboys ont tout pour réussir à nous emporter, l'attaque en tête dans un match qui à défaut de nous emmener loin dans la saison, nous fera tout simplement rêver.

Coup d'envoi : 19h
On se retrouve sur discord pour le live

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.