Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Affiche déchue

Week 15 : Cowboys @ Raiders 


Cette nuit Dallas se déplace à Oakland, pour ce qui aurait pu être envisagé en début de saison comme une éventuelle affiche du prochain superbowl. Les deux équipes avaient effectuées deux excellentes saisons en 2016 mais aujourd'hui elles sont bien loin des résultats de l'année passée. De cette alléchante affiche ne reste finalement plus que l'horaire en prime time, car même si Oakland a toujours la possibilité de remporter la division, Dallas n'espère plus qu'une improbable place en Wildcard. L'enjeu du match est simple, celui qui perd sera définitivement éliminé.



Opportunités en attaque


Même si Dallas reste sur une victoire face aux Giants, elle fut obtenu dans la difficulté. On pourra dire merci à la défense qui a su maintenir l'équipe à flot alors que l'attaque ne produisait absolument rien. Il aura fallu attendre le quatrième quart-temps pour qu'enfin l'attaque devienne efficace. On espère cette fois l'attaque rentre dans son match bien plus tôt, car rien ne dit que la défense pourra contenir les Raiders aussi longtemps que les Giants.

Surtout que Dallas rencontre une défense des Raiders qui souffre cette saison. À tel point que leur coordinateur défensif Ken Norton s'est même fait remercier durant la saison. 20ème au total cette défense est aussi 16ème à la course avec 105 yards concédés par match. Une belle opportunité pour Smith et Morris derrière la ligne. Cette défense laisse ses opposant convertir ses 3ème downs pour 44% du temps ce qui en fait la 3ème plus mauvaise défense dans le secteur. Le seul endroit où la défense des Raiders est performante est sur le pass-rush.

Bruce Irvin et Khalil Mack peuvent changer à eux seul l'issu d'un match. Le staff des Cowboys ne va pas laisser LaEl Collins en un contre un sur ces deux monstres. On devrait voir des formations à 2 tight-ends pour l'aider, et les running backs devront aussi faire leur part de travail. Si la ligne arrive à contenir le pass-rush l'attaque de Dallas devrait pouvoir déployer son jeu. Mais on voit que Prescott est toujours en apprentissage et il faudra être efficace dès le début.

Un test pour la secondaire 


L'attaque d'Oakland est fortement orientée à la passe. Surtout en premier down, Derreck Carr ont une moyenne de 7,3 yards par tentative à la passe contre 3,2 pour les courses. Oakland préfère s'orienter vers les courses en deuxième et troisième down et sont d'ailleurs plus performants puisque ce chiffre augmente à 5,5 par tentative. De l'autre côté la défense de Dallas est plutôt étonnante sur premier down, en concédant seulement 3,3 yards par course et même un impressionnant 5,8 yards à la passe.

Mais c'est en deuxième down que les Cowboys souffrent avec presque 7 yards concédés, rendant les 3ème downs bien plus faciles à convertir pour les adversaires. Et c'est une secondaire toujours dans l'esprit d'un patchwork qui devra contenir les receveurs adverses. Scandrick sera à nouveau absent pour une blessure au dos et c'est Jourdan Lewis qui prendra le poste de titulaire à droite qui reste sur un bon match face aux Giants.

la masse salariale des secondaires de 2016 et de 2017
Ensuite Xavier Woods risque de prendre possession de la défense du slot, et si jamais il éprouvait des difficultés il pourrait être remplacé poste pour poste par Anthony Brown qui depuis qu'il a perdu sa place pour Awuzie réalise de bonne prestation aussi bien à l'entrainement qu'en match. Finalement comme on en parlait dans la semaine sur facebook (voir ci-contre), cette secondaire bon marché fait son travail plutôt correctement. Néanmoins Oakland reste un gros test à passer et on va suivre attentivement et avec un peu de stress son comportement.

Dernière chance 


Même si en effet ce n'est pas l'affiche qu'on avait anticipé au départ de la saison, le match reste néanmoins décisif pour les 2 équipes. Même si leur chances de playoffs sont fines, elles deviendrait totalement nulles avec une défaite. Si les Cowboys gagnent il devront espérer des revers des Falcons, des Seahawks, des Lions et des Panthers. C'est donc un nouveau match sous la pression que devront effectuer Prescott et sa troupe. Le jeune quarterback a montré qu'il avait du mal à entrer dans un match décisif, certainement à cause de la pression. On se souvient du match contre les Packers des playoffs de la saison dernière où il avait fallu attendre la deuxième mi-temps pour le voir se libérer un peu et ce fut la même chose la semaine dernière face aux Giants.

On espère que les joueurs expérimentés aussi éviteront de faire tomber des ballons parfaitement donnés comme on l'avait vu faire par Bryant ou encore Beasley. Alors c'est clair que sans être l'affiche du siècle ce match reste un match couperet et donc sera forcément informatif sur les joueurs, le staff et il y aurait quelque chose à en retirer. Avant donc se plonger dans les analyses, on va regarder en espérant vibrer bien avant le dernier quart-temps.

coup d'envoi : 2h30 cette nuit





Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.