Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Y voir plus clair

Week 9 : Chiefs (6-2) @ Cowboys (4-3)



Après avoir assuré le travail contre de faibles 49ers, puis confirmé face aux rivaux bien maladroits de Washington les Cowboys affrontent ce soir un ténor de la ligue : les Kansas City Chiefs. S'ils veulent se jauger et établir clairement quelles pourraient être leur ambition dans cette saison, il n'y a pas meilleur adversaire. Les Chiefs arrivent forts de 6 victoires pour seulement deux défaites avec une équipe parfaitement armée dans tous les compartiments du jeu. Mais les Cowboys sont probablement plus proches d'eux que ce qu'on pourrait croire.



Un adversaire de très haut niveau 


Il est clair qu'il s'agit de la plus belle affiche de ce début de saison pour les Cowboys. Un adversaire qui fait office de juge des ambitions réelles des Cowboys. En effet les Chiefs arrivent avec le meilleur running back de la ligue avec 763 yards en 8 matchs. Avec un moyenne de 5,2 yards gagnés par ballon porté, le rookie Hunt fait un début remarqué en NFL. Surtout qu'il n'est pas maladroit non plus sur les passes puisqu'il a déjà 28 réceptions au compteur pour 11 yards de moyenne. Bref, voici la première arme offensive que la défense de Dallas devra anéantir.

Malheureusement l'attaque de Kansas City a plus d'une corde à son arc. Et outre sa flèche au sol, le jeu à la passe est tout aussi performant. Alex Smith est deuxième de la ligue en terme de yards gagnés avec 2181 et réalise la plus belle saison de sa carrière. Ses 16 touchdowns lancés sont là pour le prouver, d'autant plus qu'il n'a toujours pas été intercepté ! Ses cibles favorites étant le tight end Travis Kelce et le receveur Tyreek Hill. Vous l'aurez compris l'attaque des Chiefs c'est du lourd, et ce ne sont pas les 29,5 points inscrits en moyenne qui vont contredire cette affirmation. La grosse question est que peut bien faire la défense de Dallas pour enrayer cette belle mécanique.

Des solutions existent...


Il y a de quoi être inquiet quand on voit débouler une telle attaque et qu'on a observé la défense des Cowboys depuis le début de saison. Mais pour arriver à faire balbutier l'attaque des rouges, il faudra déjà tout simplement gagner ses duels. Et il y en a de beaux duels ! On surveillera l'attitude de Byron Jones sur la cible favorite de Smith le tight-end Travis Kelce. Ce n'est pas la première fois que Byron Jones (aka. l'homme à tout faire) sera en charge d'un tight-end très impliqué à la passe et le safety s'en ai déjà pas mal tiré. La défense à la passe étant son point faire, lui qui est un hybride forcé (voire contrarié) entre un cornerback et un safety.

Ensuite collectivement les Cowboys devront tout faire pour limiter le jeu au sol, quitte à prendre des gros gains dans les airs. Mais la défense des Cowboys ne sait pas tout faire, elle doit donc réaliser des compromis. Anéantir la course est le seul moyen de forcer Smith à passer, et donc de se donner la possibilité d'aller lui mettre la pression par un pass rush qui constitue la force de Dallas. Irving le sait mieux que quiconque même si Kelce et Hill sont couverts Smith peut faire le jeu avec ses jambes en s'extirpant à la manière d'un Aaron Rodgers. Même chose donc que contre le maestro en jaune et vert, viser le sack c'est bien mais contenir Smith au centre du terrain est probablement encore mieux.

La défense des Cowboys reste sur de bonnes prestations notamment sa ligne offensive, mais c'est l'intégralité du front 7 -et donc linebackers compris, qui devra être performant dans l'espoir de sortir vainqueur d'un duel dans lequel Dallas semble être l'outsider.

Deux équipes proches 


comparaison offensive
Oui, les Chiefs arrivent à Dallas avec certainement le statut de favoris. Mais si on regarde de plus près les deux équipes, ce n'est pas si évident et les deux équipes sont probablement plus proches l'une de l'autre. Si l'on regarde la comparaison offensive (voir fig. ci-contre), celle-ci est frappante de similitudes. Outre une image "en miroir" entre les gains à la passe et la course, tout le reste est à l'identique. On peut notamment souligner l'appétence qu'on les deux équipes pour la possession du ballon. La bataille de la montre sera donc un enjeu majeur et le moindre turnover pourrait alors couter très cher et influer sur l'issue du match. 

Autre point commun entre les deux équipes est une défense en retrait des performances de
comparaison défensive
l'attaque. Les Chiefs sont même la 30ème défense en terme de yards concédés avec 392 par matchs. La défense des Chiefs encaisse plus de yards au sol et à la passe que celle de Dallas. Pourtant elle concède moins de points (22,5) car elle créé beaucoup de turnovers. Marcus Peters le cornerback star des Chiefs en enregistrant 5 à lui tout seul (3interceptions) et 2 fumbles. Dallas devrait donc être capable de bouger la balle, de gagner des yards. Si l'attaque réussit à être vigilante et à éviter les turnovers elle aura toute la possibilité d'infliger des points à son adversaire. 

Clairement l'objectif des Chiefs est d'atteindre la finale de la conférence AFC. Avec les joueurs, et l'entraineur Andy Reid pour le faire (que Dallas connait bien puisqu'il a longtemps géré les Eagles) cela semble à la portée de Kansas City. De l'autre côté on a l'impression que c'est toujours un peu flou avec des Cowboys qui ont enchainés des performances inconstantes soufflant parfois le chaud et le froid. Ce match s'annonçant finalement très disputé permettra certainement d'y voir plus clair quant au réel objectif que peut se fixer Dallas. Un match comme un révélateur. Pouvant sortir Dallas du brouillard pour ne plus se cacher, ou s'y enfoncer de nouveau.



Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.