Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

L'avenir leur appartient

Week 1 : Giants @ Cowboys 


C'est toujours la même histoire. Après une attente si longue qui parait quasi interminable, on est presque surpris lorsque la saison arrive. Pourtant c'est bel est bien le grand jour, celui du retour des Cowboys à la compétition. Après s'être quittés frustrés et terriblement déçus, on aurait pu imaginer meilleur adversaire pour lancer une saison. En effet les Giants avaient battu par deux fois les Cowboys la saison dernière, et l'équipe de New York reste sur 3 victoires consécutives en confrontation directe. Nul doute que Dallas à domicile sera remontée, et aura à coeur de lancer une nouvelle saison en faisant tomber son bourreau.


Une défense qui concède plus qu'elle ne cède 


Si l'on peut être à peu près sûr de la production des Cowboys en attaque, en ce début de saison la défense reste pleine d'incertitudes. Marinelli a appris au fil des années à composer avec des escouades plus ou moins bien garnies, et il devra à nouveau faire face aux nombreux départs de ses joueurs à l'intersaison. Il avait pourtant bâti la meilleure défense de ces dernières années. Il doit donc reconstruire avec de nouvelles pièces un édifice dont on connait les plans. Une défense qui préfère concéder quelques yards pour mieux se redresser dans les zones qui comptent et forcer des fields gaols. Cette stratégie qui demande beaucoup d'abnégation des joueurs notamment dans la qualité des tackles sera reconduite. On sera donc particulièrement vigilant à l'efficacité de nos défenseurs dans leur placages. 

On apprend d'ailleurs que Jaylon Smith sera titulaire devant Justin Durant au poste de MLB au milieu de la défense. Le joueur drafté il y a deux ans mais qui n'a pas joué l'année dernière à cause d'une blessure nerveuse au genou fera donc son retour à la compétition. Devant on devrait également avoir une rotation pour le pass rush et voir aussi les débuts de Taco Charlton drafté au premier tour cette année. Du sang neuf donc au devant d'une défense qui a un défi assez conséquent face à une attaque des Giants capable du meilleur comme du pire. Même si les Cowboys n'arrivent pas à mettre Manning au sol ce qui est plutôt rare d'ailleurs statistiquement, la pression devant lui influe sur son efficacité qui diminue drastiquement à 75,8. Lui faire regarder le pass rush plutôt que ses receveurs sera déjà très bon. Surtout que Odell Beckham gêné par sa cheville risque d'être diminué s'il joue ou même forfait. 

Les Giants avaient un très faible pourcentage de réussite en 3ème down la saison passée, et 29% de leur drive offensifs furent des 3 and out. La défense doit donc être solide sur les premiers jeux et forcer les Giants à jouer des 3ème downs. 

Avec Zeke 


Du côté offensif, on connait les armes de Dallas. Honnêtement il y a de la qualité partout. Alors si on attend un gros match de l'escouade offensif cela passera par un bon match de la ligne offensive. Et la tâche sera ample puisque de l'autre côté le pass rush est de grande qualité. C'est donc un défi de taille pour Tyron Smith et La'El Collins nos deux tackles, qui devront contenir les assauts de Jason Pierre Paul et Olivier Vernon. De quoi voir toute de suite si la conversion de Collins de guard en tackle est viable. D'ailleurs Chaz Green tiendra le rôle de guard gauche. 

La meilleure façon de contenir le pass-rush est de proposer un jeu au sol efficace, et Dallas doit être ravi de pouvoir le faire avec Ezekiell Elliott qui profite d'un délai judiciaire. C'est quand même un gros plus de pouvoir aligner un tel joueur dans une rencontre de division. Lors des deux défaites la saison passée, les Giants l'avaient emporté surtout grâce à leur défense qui avait su trouver les clés pour contenir Elliott et forcer les turnovers. Cette défense conduite par Spagnuolo est un test de taille pour débuter une saison. Plus tard le match sera lancé sur le terrain de la passe est mieux ce sera pour les Cowboys, même si nul doute qu'à l'image d'un Duel Manning-Romo, Prescott serait à la hauteur des débats. 

Dans les dernières victoires des Cowboys face aux Giants on avait souvent vu les Tight ends être impliqués. On pense à Gavin Escobar en 2014 ou encore Jason Witten en 2015 lors du dernier succès de Dallas contre les Giants. En effet l'axe du terrain peut être une solution en créant un duel avantageux entre Witten et les safeties adverses, surtout lorsque les extérieurs sont verrouillés entre joueurs chevronnés. De l'autre côté les Cowboys devront d'ailleurs surveiller le tight end Evan Engram qui constitue une cible épaisse dans l'axe. En gros si les Giants décident de doubler la couverture sur Bryant, alors Witten ou Beasley même risquent d'avoir de bonnes opportunités dans l'axe. Si Bryant est laissé en un contre un, il faudra qu'il gagne ses duels. 

Le début d'une nouvelle histoire 


Cette nuit une nouvelle saison redémarre, et c'est un vrai commencement puisque pour la première fois depuis 2006 elle se fera sans Romo dans l'effectif. Cela peut paraître anodin vu le temps de jeu famélique du joueur l'année passée, mais ce serait faire un erreur vu l'influence du joueur lors de la décennie. Mais cette fois et pour la première fois la maison est laissée totalement dans les mains des jeunes qui devront évoluer seuls, sans le poids -ou la béquille, que pouvait représenter un tel joueur. C'est l'émancipation d'une équipe qui s'est bâtie sous contrôle l'année dernière. Un nouveau cycle débute et les nombreux changements en défense ne viennent qu'attiser ce feu naissant. 

L'histoire qui était donc de fait tournée vers un passé proche, ou une fenêtre d'un présent qui allait se fermer s'ouvre cette fois vers l'avenir. Dak, Zeke et compagnie doivent emmener dans leur sillage toute une équipe en profitant de leur insolante jeunesse. Cette donc une nouvelle ère qui débute cette nuit, en prime time au AT&T Stadium de Dallas. On en sera les témoins.


les absents probables : QB Cooper Rush, RB Darren McFadden, CB Bene Benwikere, CB Jourdan Lewis, LB Anthony Hitchens, OG Jonathan Cooper, WR Noah Brown.


Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.