Header Ads

Hall of Fame Game : Cowboys vs Cardinals

Cowboys 20 @ Cardinals 18

Rod Smith va-t-il perturber la hiérarchie des running backs ?
Le football est enfin de retour et pour nous autres fans des Cowboys (et un peu aussi pour les fans des Cardinals...) la cuvée est un peu en avance. En effet, le mois traditionnel de préparation comptera un match de plus cette année pour l'America's Team. Le Hall of Fame Game s'est tenu dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s'agissait d'un match d'exhibition sensé célébrer les personnalités qui ont compté dans le monde du Football ainsi que ceux qui composent la classe 2017 des admis au prestigieux temple de la renommée de Canton, Ohio.


Peu de titulaires ont foulé le gridiron lycéen qui a accueillit ce match essentiellement fait pour le show. Inutile en effet de risquer une blessure si tôt dans une saison encore à peine effleurée. Je ne vais donc pas vous faire un article aussi détaillé que lors d'un après-match de saison régulière, mais je vais me contenter de souligner quelques points qui me semblent importants.

Des points faibles... très faibles.


J'en suis le premier désolé, mais même dans un match comme ça, voir un tel niveau de faiblesse défensive dans toute la zone centrale me fait quand même serrer les dents. En face aussi c'était l'équipe B et pourtant, tout ce qui était lancé entre les numéros était forcément un coup gagnant. Et ce n'est pas notre second choix de draft 2017, le cornerback Chidobe Awuzie qui a relevé le niveau tant il a paru lent et souvent paumé dans la lecture du jeu à l'exception notable d'une passe détournée.

Tant que nous parlons de nos choix de draft, le premier, Taco Charlton, n'a pas franchement impressionné non plus pour sa première sortie avec le casque étoilé. Aligné comme defensive end gauche il a été transparent les deux drives où il était présent.

Mais des points forts vraiment encourageants


En revanche, niveau offensif il y a eu des raisons de se réjouir un peu partout. Kellen Moore semble bien remis de sa blessure et sort un match très propre avec des back shoulder pass bien longues comme on les aime. Derrière lui, le rookie undrafted Cooper Rush a lui aussi bien géré sa moitié de rencontre. Après un départ un peu incertain il a pris les choses en main et ressort même avec un touchdown pas si évident où il a montré une belle lecture du blitz et un certain sang froid. Sachant que je sens bien un roster final avec 3 quarterbacks, nous pourrions avoir ici deux remplaçants relativement crédibles en cas de défaillance de Dak Prescott (mais on préfère pas y penser quand même...).

Au sol, pas d'Ezekiel Elliott bien sur mais une belle révélation. Rod Smith, officiellement listé comme un fullback mais clairement au profil de tailback a tiré la couverture du jeu au sol à lui. C'était d'autant plus flagrant que malgré quelques belles fulgurances d'Alfred Morris (techniquement très affuté) le jeu de course n'avait rien d'engageant pendant une bonne partie du match. Attention, la compétition au poste de running back va être sévère et avec le nouveau système de coupe tardive mise en place par la NFL (une seule coupe finale pour ramener le roster à 53 joueurs et plus une série de coupes successives), la bataille va nous tenir en haleine jusqu'au bout.

Au niveau des receveurs j'ai eu l'impression que tout le monde avait envie de briller. Brice Butler se permet 78 yards en 2 receptions, Andy Jones essaye de s'offrir un spot et surtout le tight-end Rico Gathers a décidé de prouver qu'il était un joueur de foot. Celui qui était basketteur universitaire m'a vraiment impressionné dans le rôle du tight-end spécialisé reception mais avec une option "je suis physiquement capable de tout faire voler".

Quand je relis mon article de l'année dernière, je suis en train de me dire que j'étais peut-être complètement à côté de la plaque tant je l'ai trouvé intéressant dans ce match. A suivre, c'est peut-être un pétard mouillé, mais le feeling était bon.

Rendez-vous maintenant dans une semaine à Los Angeles, chez les Rams, pour la première semaine officielle de pré saison. Ne vous attendez pas à y voir les titulaires, mais ce sera peut-être l'occasion pour certains joueurs comme Rod Smith ou Rico Gathers de prouver que leur performance du soir n'était pas un hasard.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.