Header Ads

Avis de forte pression

Week 8 : Eagles (4-2) @ Cowboys (5-1)


Les Cowboys retrouvent la compétition cette nuit après une semaine de repos, contre un rival de division les Eagles. C'est tout simplement la division à ce stade de l'année qui se joue puisque ces derniers avec une fiche de 4-2 peuvent rejoindre les Cowboys avec une victoire. Les Cowboys jouent donc le match le plus important de la saison, face à une équipe qui aime faire mal à son adversaire en défense, et frapper vite et fort en attaque. Le duel s'annonce rude et sévère, tout ce qui rend un match de division unique.



Maîtriser les assauts de devant


Jouer contre les Eagles n'est jamais un plaisir pour un quarterback. Le front 7 costaud et rapide de Philadelphie adorent mettre au sol le stratège adverse. C'est tout simplement une des meilleurs équipes lorsqu'il s'agit de mettre la pression sur le QB adverse. Leur ligne défensive composée de Fletcher cox, Bennie Logan,  Brandon Graham et Connor Barwin est dominante. L'équipe entière se repose sur les turnovers ou les actions négatives créées par cette ligne. Défensivement ils arrivent à mettre l'escouade offensive adverse en difficulté lorsqu'ils blitzent, avec 22 passes sur 35 complétées, 5 sacks et aucun touchdwon encaissé. Fletcher Cow déclarait même récemment que les Eagles était tout simplement le meilleur front 7 de la ligue.

Jim Schwartz le coordinateur défensif des Eagles et Scott Linehan ont travaillé ensemble à Detroit, et ils connaissent très bien chacun le plan de jeu de l'autre. Il n'y aura pas donc de surprise à ce niveau et la qualité d'exécution des jeux fera la différence. Linehan voudra gagner des yards au sol avec Elliot pour faciliter les 3ème downs à Prescott, en lui permettant de libérer le ballon rapidement pour éviter la pression. Le jeu à la course sera donc primordial, pour gagner des yards évidemment mais surtout permettre de fatiguer la ligne défensive adverse car si elle a une faiblesse c'est qu'elle manque de profondeur. Les remplaçants étant nettement moins performants.

Il s'agit donc d'un nouveau rendez-vous de taille pour notre ligne offensive qui semble répondre à tous les défis proposés.

Les faire douter en troisième down


On connait la stratégie défensive des Cowboys. Conservative et prudente elle consiste à éviter de prendre des gros gains, et forcer l'équipe adverse à avancer petit à petit en essayant de lui faire commettre une erreur. Or les Eagles sont déficients en troisième downs, et Dallas voudra donc amener l'attaque à s'y confronter. 29ème dans cet exercice, ils sont à 34% seulement de réussite en troisième downs.

Pourtant alors qu'on pourrait penser que c'est à cause de la pression souvent inhérente aux troisième- downs, on se rend compte qu'en fait Carson Wentz se débrouille plutôt bien sous la pression. En effet face au blitz adverse il convertit 37 sur 47 passes, et lance pour 339 yards et 3 touchdowns pour un rating de 109 depuis le début de saison. Et alors ? Tant mieux, Dallas est une équipe qui blitze rarement et qui a des joueurs performants en un contre un dans la couverture des receveurs. Ceci étant plutôt favorable à Dallas donc. Néanmoins avec le retour de Scandrick, on peut supposer quand même un ou deux blitz venant du slot.

Enfin Philadelphie fait défaut dans le nombre de passes droppées par ses receveurs, les classant 27ème dans l'exercice. Avec les bons matchs de la secondaire de Dallas, leurs receveurs devront réussir leurs réceptions dans des conditions difficiles. Un ou deux drops auraient de quoi frustrer le jeune Carson Wentz, ce qui ne pourrait qu'être bénéfique aux Cowboys.

Duel de QB rookies


Si Wentz peut douter de la fiabilité de ses receveurs, pour Dak Prescott c'est tout le contraire. En effet Dallas est l'équipe qui fait tomber le moins de ballons des bras de ses receveurs. De quoi mettre un QB en confiance, surtout lorsqu'il est rookie. Car ce match représente un duel à distance intéressant entre deux QBs draftés en Avril dernier. Plus de 100 joueurs ont été choisi après Wentz avant que les Cowboys ne choisissent Prescott. Pourtant aujourd'hui les chiffres ne justifient en rien un tel écart. Plongeons nous dans la comparaison.

En terme de pourcentage de passes complétées l'avantage est côté Prescott avec 68,7% contre 63,8%. Les drops de ses receveurs n'ayant certainement pas aidé le jeune Wentz dans cette statistique. En terme de yards c'est à nouveau Prescott qui l'emporte avec 1486 contre 1324. En terme de yards gagnés par passe c'est à nouveau le Cowboy qui gagne avec 8,2 yards soit un yard de plus que son camarade de Pennsylvanie. Le ratio touchdwon/interception est encore à l'avantage de Dak avec + 6 contre + 5. Bref, Prescott domine dans tous les compartiments du jeu face à son adversaire et est en plus capable de marquer avec ses jambes.

Enfin car c'est une stat que j'affectionne tout particulièrement, le nombre de drive gagnant penche encore vers le QB de Dallas avec un drive gagnant contre aucun pour Wentz. Néanmoins on peut dire que les deux jeunes joueurs ont réussit dans tous les cas à mettre leur équipe sur de bons rails avec un ratio de victoire positif. On observera avec attention qui gagnera donc ce duel ponctuel.

Avec ce troisième match de division, Dallas en sera à la moitié de son championnat interne. Or après avoir perdu contre les Giants en semaine 1 elle ne peut se permettre une deuxième défaite contre un rival en vue des playoffs, surtout à domicile. Pourtant la tâche sera rude, c'est clairement la match de la ligne offensive et sa capacité à contenir les assauts de pass-rush adverse qui constitue la clé du match. C'est face aux Eagles que Romo s'était cassé la clavicule, et l'idée de la défense sera la même. Atteindre le QB et lui faire mal légalement. Mais la pression sera aussi dans les têtes puisque les rencontres de division sont toujours forgées par un alliage d'adversité, de ténacité et de suspens atteignant un paroxysme lorsqu'il s'agit des Eagles.

Coup d'envoi : nuit de dimanche 02H30 (heure française).

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.