Header Ads

Draft 2016 : Les Quarterbacks à surveiller

Du 28 au 30 avril se tiendra la Draft NFL 2016. Objet de toute les attentions cette grande fête qui fait le lien entre le Football Universitaire et Professionnel est aussi le point d'orgue de toute intersaison. Vous avez probablement lu pas mal de Mock Drafts sur le net et vous avez surement votre avis sur le choix que les Cowboys devraient faire, notamment pour le premier tour. Nous vous invitons d'ailleurs largement à partager avec nous toutes vos remarques, espoirs et opinions à ce sujet, certains ont déjà commencé.


Un placement privilégié


En raison d'une saison 2015 catastrophique (bilan 4-12), et sans tenir compte d'un éventuel trade down, les Cowboys choisiront en 4ème position. Il s'agit du plus haut choix depuis 2011 (6ème à l'époque) qui nous avait permis de mettre la main sur Tyron Smith, inaugurant ainsi le longue mais fructueuse reconstruction de la ligne offensive.

L'enjeu est donc de ne pas gaspiller notre choix. Il y a pas mal de positions qui méritent notre attention, c'est pour cette raison que cette petite selection personnelle et non exhaustive contiendra aussi bien des joueurs offensifs que défensifs.

Doit-on renforcer une position faible depuis de longues saisons comme un cornerback ? Doit-on tout miser sur un pass rusher 3 étoiles, un aspect qui nous a manqué cette saison ? Doit-on trouver un back up performant à McFadden (voir un titulaire...) ou bien sur, doit-on enfin trouver le successeur, à terme, d'un Tony Romo incertain ? Voici quelques unes des questions importantes que le front office des Cowboys doit actuellement se poser encore et encore.

Pour changer un peu des autres années, j'ai décidé de publier un article par position. Ca permet d'éviter de vous faire lire un contenu trop long. Je ne traiterai pas de l'ensemble des postes mais uniquement de ceux qui représentent un vrai besoin pour les Cowboys cette année. Les articles seront séparés de quelques jours à chaque fois. On va commencer directement avec la position la plus glamour de la ligue...

Les quarterbacks


Une semaine c'est oui, une semaine c'est non. Au départ, on pensait cette classe de QB assez faible, c'est probablement vrai en terme de volume, mais lorsque l'on choisi en quatrième position, il y a de bonnes chances qu'une des deux ou trois pépites de cette année soit encore disponible.

Au lendemain d'une opération de la clavicule pour Romo, et après une démonstration du vide intersidérale laissé par son absence la saison passée, je pense personnellement qu'il est largement temps de préparer le futur. Même si Jerry Jones nous annonce 5 ans de plus avec Tony, on a quand même un peu de mal à y croire. En pratique, on ne sait même pas encore dans quel état il sera après son opération.

Cette année, deux QB ne feront pas long feu à la Draft. Si on peut penser qu'ils ne sont toutefois pas tout à fait NFL Ready, on peut se dire que dans l'idéal, ils auront tout de même un peu de temps pour se former.

Premier tour


Carson Wentz, North Dakota State

Carson Wentz North Dakota State
Carson Wentz, North Dakota St.
Autant vous le dire tout de suite, c'est mon favori toutes positions confondues. A moins de tomber dans une franchise vraiment à la ramasse, ce gars va exploser.

Pour commencer, athlétiquement parlant, le garçon est un colosse de 1m96 pour 101 kg. Aussi musclé qu'un Cam Newton il a déjà toute la panoplie du pocket passer à la Andew Luck. Sa lecture des défenses est unanimement saluée et ses performances à la fois au Combine mais aussi et surtout au Senior Bowl (coaché par le staff des Cowboys qui s'est montré enthousiaste à son sujet) sont extrêmement encourageantes.

Il est également capable de briser quelques tackles et de s'échapper de la poche pour trouver in extremis des receveurs à 12 ou 15 yards qui sauveront le jeu. Cerise sur le gâteau, Wentz jouait dans un système dis "Pro Style" en Universitaire qui utilise beaucoup de schéma utilisé en NFL. Comparer à certain QB qui arrivent chez les pros sans jamais avoir pris un snap collé au centre, c'est définitivement un plus en vu d'une intégration réussie.

Jared Goff, California

Jared Goff California
Jared Goff, California
1m93 pour 93kg, on tombe dans un gabarit plus conventionnel à ce poste. Mais ne vous y trompez pas, la force du bras de Goff est un de ses principals atouts. Habitué à un Romo qui manque souvent de verticalité, les Cowboys trouveraient dans Goff une solution efficace pour bombarder le fond du terrain vers Dez Bryant par exemple. En revanche, il devra travailler sur un jeu de jambes pas encore assez sûr et qui le pénalise lors de ses échappées hors poche.

Menace confirmée dès son année de freshman, ses stats universitaires parlent pour lui avec, rien qu'en 2015, 4719 yards lancés pour 64.5% de complétion et 43 TD. Oui, ça calme. Gardons tout de même à l'esprit que le système de spread offense dans lequel il a évolué à California lui fournissait énormément de ballons. C'est d'ailleurs paradoxalement un motif d'inquiétude. Surtout habitué à jouer en shotgun, il devra opérer une difficile transition vers un système plus équilibré et se rapprocher du centre (et des défenseurs...). C'est ce qui fait que Goff reste un pari pour cette Draft. Toutefois, avec une ligne offensive puissante comme à Dallas et ses talents naturels, Goff pourrait bien y arriver.

Un peu plus loin dans la draft...


Paxton Lynch, Memphis

Paxton Lynch Memphis
Paxton Lynch, Memphis
Suffisamment athlétique pour être intriguant, Lynch devra en revanche se muscler un peu s'il veut jouer en NFL. Toutefois, sa puissance de bras satisfaisante et surtout son excellente précision font de lui un prospect très intriguant à développer dont l'intelligence de jeu est saluée par ses coachs.

Techniquement, Lynch est plutôt au point. Ses lancés sont propres et rapides, sont jeu de jambe est léger mais parfois un peu hésitant. Il a un passé de vrai dual threat au lycée qui pourrait lui donner quelques armes intéressantes aujourd'hui une fois sa masse musculaire augmentée.

C'est plutôt sa constance qui pose question. Il a notablement enchaîné les très bons matchs et les performances assez moyennes. S'il veut espérer trouver sa place en NFL, il va devoir apprendre à être efficace sur le longueur.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.