Header Ads

Draft 2016 : Les joueurs du Front-7 à surveiller

NFL Draft 2016 DeForest Buckner
Si la ligne offensive a fait l'objet d'une longue reconstruction, 3 premiers tours de draft plus un rookie qui en valait tout autant, son homologue défensif est en pleine déconfiture.  La signature récente de Cedric Thornton est une tentative de donner un peu de consistence, mais il n'a pas grand chose d'un pass rusher par exemple. Et l'absence de pass rush de Dallas est justement son principal soucis défensif. Avec le départ de Greg Hardy et la suspension de Randy Gregory pour 4 matchs, rien n'indique pour l'instant que ce domaine de jeu soit en voie d'amélioration.

Cet apport peut venir classiquement (mais pas uniquement...) de deux positions. Defensive End et Linebacker. Cette classe de draftees possèdent quelques perles à ce sujet, nous allons donc en parler.

En attendant, si vous les avez loupé, vous pouvez retrouver mes articles sur les Quarterbacks ainsi que sur les Running Backs.

DE DeForest Buckner, Oregon

DeForest Buckner Oregon
DeForest Buckner, Oregon
Le coordinateur défensif d'Oregon l'a dit. Un des talents que Buckner a largement amélioré fut son pass rush. Ca tombe bien, c'est ce dont on a besoin. 10.5 sacks en 2015... 17 tackles pour pertes en 2015, 13 en 2014. Ca vous donne une idée du niveau d’agressivité du bonhomme sur le gridiron.

Sa posture est assez basse compte tenu de sa taille, ça lui donne un encrage important pour renverser son opposant dans la ligne offensive. Il peut ensuite exploser pour chasser le QB aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur avec une redoutable efficacité.

En revanche, s'il est explosif, son temps réaction est parfois un peu lent. Il devra travailler sur son anticipation du snap afin de vraiment surprendre les OL élites. Mais ses capacités à apprendre ont régulièrement été soulignées, ce n'est donc pas forcément une grosse source d'inquiétude.

DE Joey Bosa, Ohio State

Joey Bosa Ohio State
Joey Bosa, Ohio State
Mis en avant dès sa saison de freshman avec un joli 7.5 sack dans l'année, Bosa est taillé pour chasser les QB adverses. Malgré le fait qu'il ne soit qu'un junior, ses mensurations d'1m98 pour 125kg le rendent affreusement menaçant. Explosif il est capable de contourner rapidement les blockers pour filer droit vers sa cible. Et si ça ne suffit pas, son travail de mains est très affûté pour prendre le meilleur au contact. Même dans sa saison de junior où il a réalisé "seulement" 5 sacks, les 16 tackles pour pertes en imposent. Il est typiquement le profil de defensive end qui manque aux Cowboys et que nous avions espéré trouver en Hardy et Gregory.

Son seul vrai point négatif est sa vitesse. Malgré des temps très corrects au combine, cela reste un point faible en situation de match. Il devra également améliorer sa lecture de jeu parfois un peu à côté hors situation de rush.

OLB Myles Jack, UCLA

Myles Jack UCLA
Myles Jack, UCLA
Beaucoup le voit déjà porter le casque étoilé la saison prochaine. Difficile de les contredire. 1m85 pour 111 kg de muscle, le garçon est avant tout une machine à tackler. 87 en 2013, 76 en 2014. C'est pratiquement la version football de "You shall not pass !". Les stats de 2015 ne sont pas révélatrices car il a rapidement été blessé et a ensuite choisi de se concentrer sur son rétablissement physique pour être fin prêt pour la Draft 2016.

Mon problème avec lui est qu'il n'apportera probablement pas ce que nous attendons concernant le Pass Rush. Cela étant dit, il apportera tout le reste. Il s'agit en effet d'un linebacker rapide et explosif avec une excellente vision du jeu. En terme de couverture de passe, un secteur toujours en difficulté chez les Cowboys, il apporterait une vrai solution dans les jeux intermédiaires qui sont souvent difficiles à appréhender. On tremble toujours un peu lorsqu'un joueur a eu une opération du genou, c'est vrai, mais il peut compter sur une excellente remise à niveau et une base athlétique énorme.

DT Sheldon Rankins, Louisville

Sheldon Rankins Louisville
Sheldon Rankins, Louisville
L'intérieur de la ligne peut aussi être une source de menace dans le domaine du pass rush. Meilleur sackeur et tackleur pour perte des Cardinals en 2014, Rankins a su attirer l'attention de beaucoup de scouts après une saison 2015 qui a confirmé tout son talent.

Étonnamment agile pour un bébé de 137 kg, il a l'explosivité nécessaire pour se frayer un chemin entre les blockers. A l'inverse, il est également capable de mobiliser deux linemen à lui tout seul histoire de bétonner les courses intérieures.

Son point noir est son temps de réaction un peu trop long. Il doit souvent compenser ce retard par une conquête physique, ce qui reste un problème face à des OL trop massifs.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.