Header Ads

Les trois étoiles 2015 - 3ème Greg Hardy

Vous le savez toutes les semaines DCF élit les 3 étoiles du dernier match côté Cowboys.
Autrement dit les 3 joueurs qui ont le plus influé sur la rencontre. Il est l'heure en cette fin de
saison de vous dévoiler le palmarès final de cette décevante saison 2015. Dans ce constat bien gris
quelques joueurs ont quand même su illuminer le tableau, soit par leur constance vis-à-vis des
performances des autres soit simplement par leurs capacités supérieures. On revient aujourd'hui
avec la troisième étoile 2015, et nous remonterons demain avec la deuxième place et terminerons
samedi avec la première étoile.
Le podium 2015

La troisième étoile: Greg Hardy, DE

La troisième place de notre classement est pour Greg Hardy, The Kraken pour les intimes. Ca fait longtemps qu’une signature chez les Cowboys n’avait pas fait autant parler. Après que les Panthers l’ont coupé suite à ses problèmes judiciaires, Greg Hardy arrive aux Cowboys par la petite porte. Son contrat était clair, il n’est payé que lorsque il jouera.
Un pari pour 2015
Après une suspension de quatre match, sa première apparition avec ses nouvelles couleurs se déroule en week 5 face aux Patriots. Le kraken n’a pas manqué de rappeler à ses détracteurs qu’il était de retour. Face aux Patriots il a eu des mots pour Tom Brady et sa femme, ambiance. Par contre sur le terrain, il est irréprochable. Il a produit deux sacks, quatre tackles. On attendait avec impatience son duel face à Eli en week 7 pour son deuxième match (bye week en week6).
Un match prometteur pour The Kraken
Mais comme toujours avec Greg Hardy, ses résultats sur le terrain font place à des baroufs inutiles. Malgré une prestation de bon niveau avec un sack sur Eli Manning, beaucoup garderont de ce match son altercation avec le coach de la special team après qu’elle eu concédé six points sur un retour de kickoff. Malgré cela il n’a jamais été mis à l’écart et il a enchainé les matchs.

Greg Hardy est le joueur de la Defensive Line qui a le plus joué. A part le match face à Carolina, le numéro 76 a toujours été aligné durant la majorité des snaps. Sans être brillant, il a toujours fait le boulot. Il finit la saison avec trente-cinq tackles, six sacks, un fumble forcé et une interception. Dans une équipe qui avait besoin de retrouver un leader sur le pressing du Quarterback, les Cowboys ont une pièce de choix.
Toujours prêts à rentrer sur le terrain

Mais même avec ses statistiques plus qu’honorables, la continuité de Greg Hardy ne fait pas l’unanimité. Comme toujours c’est son attitude hors du terrain qui ternit le tableau. Des retards répétés aux séances vidéo, des tensions entre lui et ses coéquipiers font planer un doute sur un retour de Greg Hardy aux Cowboys en 2016.

Les américains aiment résumer ce genre de situations par une phrase simple à traduire, «  Too much drama. Not enough impact », beaucoup de bruits pour pas grands choses. Même avec un impact important sur la défense des Cowboys, Greg Hardy a souvent joué avec la patience de Jason Garret. Ces déclarations sur Twitter, son dossier judiciaire qui refait surface, ne plaident pas pour une signature de Greg Hardy. 


Sa continuité restera une décision à prendre pour l’année 2016. Son contrat d’une saison arrive à son terme. Il sera free-agent à partir du mois de mars. Nous pouvons penser que le board le laissera tester le marché avant de commencer des négociations, si la volonté de le garder se fait ressentir. Ce qui est certains c’est que sur le terrain et en 2015, il a su répondre présent. 

De retour pour 2016?


Bilan des étoiles
Week5: 1er
Week 7: 2nd
Week 15: 2nd



Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.