Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Retour vers le futur

Week 14 : Cowboys @ Green Bay 



Avec un victoire contre le rival de Washington la semaine dernière, les Cowboys se déplacent aujourd'hui à Green Bay pour continuer à contester la division. La chose paraît irréelle cependant malgré une saison plus que chaotiques à quatre match de la fin sont toujours en course pour gagner la division, et même une défait ne serait pas rédhibitoire. Merci à une division dont personne ne semble vouloir. Ils reviennent donc plus mobilisés que jamais dans le stade qui avait mis fin de façon tragique à leur saison de l'année denrière. Ils voudront éviter qu'il en soit de même cette année.


D'abord la défense


Si Dallas est toujours dans la course elle le doit surtout à sa défense. Toujours efficace dans les matchs elle a permis de rester au contact dans la plupart des rencontres de la saison. Aujourd'hui c'est la cinquième défense en yards concédés par match (326,5) et la 15ème en points concédés. Bref, une mention bien honorable surtout qu'elle n'a pas toujours été aidé par une attaque trop souvent hors du terrain.

Pour gagner face à Rodgers et compagnie, il faudra d'abord bien couvrir les ailes. C'est clair que la pression des quatre de devant devrait se faire sentir, mais pour qu'elle atteigne Rodgers il faudra qu'il hésite ou regarde au moins deux receveurs différents. Claiborne, Carr et même Jones devront ne pas se laisser déborder dans les premiers instants et ainsi permette à la pression d'arriver.

La saison dernière Brandon Carr avait réaliser un excellent match en couverture de Jordy Nelson. Cette fois lui et ses compères devront couvrir Devente Adams, James Jones et randall Cobb. D'autant plus que la ligne offensive des Packers a été malmenée cette saison et leur centre titulaire (Corey linsley) sera bien absent. On devrait donc voir le schéma qui avait bien fonctionner la semaine dernière pour attaquer l'intérieur de la ligne adverse. En effet le defensive end (Lawrence) passant derrière le defensive tackle Crawford pour attaquer l'axe.

Après une première mi-temps convenable, le manque de pression infligée la saison dernière sur Aaron Rodgers avait été la clé de la défaite pour des Cowboys décimée en défense. Ce dernier pouvait donc distribuer le jeu comme dans un jeu vidéo laissant une secondaire impuissante. Aujourd'hui ce sera la même chose : la pression ou la punition.

Finir les drives


Si vous nous lisez régulièrement nos avant-match vous savez qu'il n'est pas notre style de vous dire que pour gagner il faudra pas perdre la balle et essayer de la récupérer. D'ailleurs ce n'est pas toujours vrai on l'a constaté la semaine dernière puisque les Cowboys ont gagné en perdant la balle trois fois, pour un seul takeaway. Mais pourtant au Lambeau il semble impossible de gagner en perdant trois fumble comme ce fut le cas à Washington ! Alors passons.

Il est un secteur de jeu qui a fait défaut toute la saison et quelque soit le QB, c'est de terminer les drives. Cette difficulté à optimiser les points lors de bonnes séries offensives est un point clé puisque les Cowboys peuvent aussi marquer des points sur des drives avortés grâce à un excellent kicker. Mais lorsque l'équipe entre dans la red zone elle doit trouver un moyen d'inscrire un touchdown.

La déception la semaine dernière vint de la ligne offensive incapable d'ouvrir la voix à un toruchdown au sol de deux yards. Sur ces distances courtes, cette ligne si puissante se doit de donner l'opportunité aux coureurs.

Ensuite Cassel a toujours du mal à trouver Beasley qui justement peut être l'arme ultime dans ces espaces réduits, comme Romo l'avait utilisé contre Miami. Les Cowboys devraient être capables de faire avancer la balle mais leur succès dépendra d'être capable de capitaliser davantage les bonnes séries en touchdowns. Outre le duel tant attendu Sam Sheild-Dez Bryant on regardera également la capacité de Cassell à trouver Beasley.


Les Cowboys commencent le dernier quart décisif de leur saison. Celle qu'on avait dit terminée déjà trois ou quatre fois. Ils commencent leur rush sur la terre qui avait mis fin à une épopée qui promettait le meilleur la saison passée. Aujourd'hui, les espoirs sont déchus, mis à mal mais encore présents. On se croirait même revenu dans les saison antérieures, ou chaque fin de saison se décidait sur un fil étroit. Les Cowboys peuvent tout oublier et entamer aujourd'hui un nouveau départ, pour leur futur en marchant dans les traces du passé.

Coup d'envoi : 22h25 (heure française)

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.