Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Tout oublier

Week 9 : Eagles @ Cowboys


Au moment où les cowboys reçoivent les Eagles à domicile pour un duel de division, ils traversent leur plus grande crise depuis la saison 2010. C'était la dernière fois qu'ils concédaient cinq défaites d'affilée comme aujourd'hui. A l'époque cette mésaventure avait conduit Wade Phillips le head coach vers la sortie, et mené Jason Garrett au poste qu'il occupe actuellement. Pourtant cette année l'absence de Romo semble suffisante pour éviter toute menace sur le poste de Head Coach. Néanmoins le risque de cette spirale négative est la perte totale d'un vestiaire pléthorique constitué de joueurs finalement démobilisés. Pour battre les Eagles il faudra être capable de jouer, pour le plaisir du jeu, des chocs, des first-downs en oubliant absolument tout le reste.


Faire tourner le sort du bon côté


Difficile de croire qu'en gagnant les Cowboys passeraient devant les Eagles dans la division. Pourtant c'est vrai, avec une fiche de 3-4 ces derniers seraient alors dépassés par les Cowboys à égalité avec eux mais avec plus de victoires dans la division. Mais atteindre un tel scenario paraît encore bien loin tellement les Cowboys semblent dans l'incapacité totale de gagner un match.

Après avoir frôler le match parfait contre les Falcons, ils se sont lamentablement effondrés en deuxième mi-temps. Après avoir eut une belle opportunité contre les Saints, il aura fallu quelques secondes de prolongation pour mettre fin aux espoirs. Après avoir su revenir contre les Giants, une boulette de l'équipe spéciale creusait un peu plus le trou dans lequel Dallas plongeait depuis la semaine 3. Et que dire d'un défaite de seulement un point contre des Seahawks pourtant tenus en laisse. Certes Romo est absent mais dans tous ces matchs les Cowboys ont eu des opportunités et n'ont jamais été battu à plate couture. C'est bien qu'il doit rester un peu d'âme et de talent dans cette équipe. A eux de faire basculer la balle du bon côté du filet. Cela tient à un 3ème down réussit, un take-over de la défense supplémentaire, mais surtout à un touchdown.

Le meilleur de Cassell


En effet que ce soit Cassell ou Brandon Weeden le bât blesse surtout en red-zone. Alors que Romo avait inscrit 3tds en 1 match et demi, ces deux successeurs en ont inscrit autant en 5 matchs et demi. Pourtant les Cowboys arrivent à faire avancer la balle. Grâce à un jeu à la course globalement très correct notamment. Weeden avait été mis sur le banc surtout par son incapacité à trouver les receveurs en profondeur, et je rajouterais par sa propension à subir des sacks évitables notamment en troisième down.

Lorsque Matt Cassell avait pris la relève il avait prouvé face aux Giants qu'il pouvait trouver la profondeur avec de belles passes pour Willams ou Witten. Malheureusement son match s'était soldé avec 3 interceptions. Lors de sa deuxième rencontre la semaine dernière contre les Seawhawks s'il a réussit un match sans interception, on ne l'a point vu retrouver ces receveurs dans la profondeur finissant le match avec un pathétique 97 yards à la passe.

En revanche on a pu contempler sa meilleure mobilité que Weeden avec deux belles courses pour first-downs dans des situations de pression. Peut-on espérer voir le meilleur des deux mondes qu'on a entrevus dans ces matchs ? Un Cassell capable de trouver la profondeur, et un Cassell capable d'étendre les actions avec ses jambes. Et bien de l'avoir vu porter une attelle autour de son genou cette semaine à cause d'un choc contre Michael Bennett face aux Saehawks n'est pas très encourageant. En effet ceci pourrait le limiter évidemment dans ses éventuelles courses mais aussi dans ses appuis lors de ses passes notamment les passes à motion rapide sous la pression. Bref, sachant que les Eagles vont tester la ligne offensive ceci pourrait faire la différence entre la possibilité de s'échapper ou de prendre un sack. La question est de savoir s'il sera totalement remis.

Etre créatif


En cette période les Cowboys ont finalement tout à gagner. Et l'arrivé d'un nouveau quarterback est toujours un moment de revoir un peu son playbook. Alors Linehan a varié les jeux ces dernières semaines. On a vu le retour du draw, qui fut d'ailleurs plutôt efficace notamment contre les blitz. On a même vu un « trick-play » la semaine denrière se concluant par une passe de McFadden. Bref, tout ceci montre bien que Linehan essaie, tente de trouver une dynamique dans cette attaque qui sans Romo manque totalement d'identité et de certitude. Cette créativité est donc bienvenue surtout qu'elle a toujours été maîtrisée et réalisée à des moments bien sentis. Linehan tente mais ne fait pas n'importe quoi.

On peu donc espérer le voir utiliser à nouveau le rookie Lucky Whitehaed, qu'on a vu être plutôt performant dans des formations spéciales sur des end-around par exemple. Linehan devrait essayer de le placer à différent points de la formation offensive histoire de mettre une pression sur la défense des Eagles pour le maîtriser. Il devrait faire attention néanmoins à ne pas se mettre à la faute avant le snap comme contre les Seawhawks. En tout cas voir Whitehead sur le terrain est devenu crédible et peux entrainer une mésentente dans la défense adverse. Surtout que les Eagles ont souvent payé l'agressivité de leur défense lors d'actions de ce type feintant une direction privilégiée. Soyons inventifs à défaut d'être brillants.

Confirmations en défense


La satisfaction de cette période de crise reste la défense. Même face aux Patriots l'unité avait fier allure en sackant Brady à cinq reprises. Car cette défense commence d'abord devant. Si le premier match de la saison avait été très satisfaisant la ligne défensive avait ensuite pâti de l'absence de Randy Gregory. Mais dès le retour de Hardy sur le terrain le pass-rush ne s'est jamais aussi bien porté. Auourd'hui Lawrence semble également au top sur le côté gauche de la ligne.

Mais cette ligne pourrait atteindre un niveau encore supérieur avec l'association de Hardy et de Gregory du côté droit, la où ils avaient excédés durant le camp d'entrainement. Aujourd'hui Randy Gregory semble totalement remis de sa blessure et on est impatient de voir pour le première fois ces deux joueurs ensemble. Surtout que le left tackle Jason Peters est officiellement forfait et remplacé par Lane Jonshon chez les Eagles.

Derrière eux il ne devrait y pas avoir de grand changement si ce n'est que Barry Church est toujours mis en difficulté par sa cheville. On devrait donc revoir le bourreau Jeff Heath surtout quand Byron Jones sera en couverture. Où voir Corey White en couverture et Byron Jones en lieu et place de Church. Bref, pas de quoi déstabiliser la secondaire surtout sur le rookie Jones semble de plus en plus performant à chaque semaine. Enfin on attends enfin ce match pour que Lee et Hitchens retrouvent leur niveau qui était le leur dans la première confrontation où ils avaient totalement dominé. Une fois encore la confrontation leur est plutôt favorable.


Mais assez de considérations techniques, de toute façon peu de gens doutent de la qualité du staff oeuvrant actuellement à Dallas. Le mal ne vient pas d'eux. Et on imagine qu'ils font tout leur possible pour mettre les joueurs dans les conditions de la gagne, qui d'une façon ou d'une autre semble leur échapper. Alors comment se sortir de cette tourmente de plus en plus engloutissante ? A eux de trouver. De réussir à sortir les joueurs de tout contexte, de tout environnement, pour qu'il se recentrent sur chaque ballon, sur chaque action en oubliant tout le reste. Peut-être est-ce la solution.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.