Header Ads

Le gros test

Week 12 : Panthers @ Cowboys



Pour la première fois depuis que les Cowboys jouent à Thanksgiving ils rencontreront ce soir une équipe invaincue : les Carolina Panthers avec 10 victoires pour autant de match. Avec la victoire retrouvée ce week-end et le retour de Tony Romo il est vrai que l'espoir ne serait-ce qu'infime est revenu. Alors accueillir dès le match suivant une équipe qui n'a pas encore perdu un match semble être un signe fort. Après tout les Cowboys avec Romo aussi sont invaincus, mais il s'agit de trois petits matchs. Néanmoins ce duel reste un test parfait pour connaitre le niveau réel des Cowboys 2015, quoiqu'il advienne ensuite. 


Contenir Newton 


Il est rare de rencontrer un QB aussi physique que Cam Newton. Ses mouvements et sa puissance dans la poche sont les meilleurs de la ligue, et il est sans aucun doute en route pour le titre de MVP. Il y a peu de QB dans la ligue qui peuvent faire vaciller les plaqueurs adverses comme lui. 

Mais ce qui rend encore plus l'affaire difficile est qu'il est en plus très athlétique.  Malgré sa taille il peut également s'échapper rapidement de la poche et créer un jeu dévastateur pour l'équipe adverse. Et ça peut être extrêmement frustrant pour la défense. Mais Newton ne s'échappe pas tant que ça avec la balle même lors des "read option". Peut-être est-ce volontaire, mais il se pourrait qu'il décide de garder plus la balle ce soir. En effet les Cowboys aime être agressif sur la balle en allant rapidement vers le champ arrière adverse surtout aux postes de défensive end. Et parfois les attaques adverses en ont profité notamment du côté de Greg Hardy. 

Donc si les Cowboys veulent gagner ce match il faudra bien qu'ils soient capable de contenir Cam Newton le plus possible dans la poche. Un peu comme ils l'ont déjà fait ces deux dernières saisons contre Russell Wilson avec succès. Cela nécessitera de la patience et de la discipline. Surtout ne pas se livrer au niveau des linebackers. Construire une barrière autour de Newton quitte à ne pas jouer le sack plutôt que de lui laisser un champ libre devant. Il faut lui forcer à gagner le match en complétant des passes, plutôt qu'en courant ballon en main. Ces stats le montrent sa petite faiblesse se situe dans sont pourcentage de complétion. 

Olsen un problème 


Si Morris Caliborne joue le match (ce qui est loin d'être sûr), c'est Byron Jones qui sera en charge du Tight End Olsen qui fait un excellent début de saison. Seulement Jones sera certainement aligné sur la gauche au poste de cornerback et non dans l'axe, si Claiborne ne joue pas (MàJ : Claiborne est officiellement forfait). Et donc il devrait y avoir plusieurs défenseurs assignés à défendre Olsen. 

Ce qui rend Olsen difficile à couvrir est qu'il est aligné à tous les niveau de la formation et qu'il est capable de courir toutes les routes. Avec sa grosse accélération il prend de l'avance dès le départ. Même lorsqu'il semble bien pris, il arrive tout de même à trouver un moue de se démarquer un peu à l'image d'un Witten. Il est intelligent et sait comment se retrouver seul, et il finit les actions en contestant les ballons. 

Même si on peut penser que Church devra souvent défendre contre lui, patron pourrait avoir aussi à le couvrir et peut-être également Jones de temps en temps. La clé sera de le perturber dans ses routes, l'empêcher d'avoir accès aux espaces sans avoir été bousculer et touché. Newton n'hésitera pas à lui passer la balle même couvert il faudra lui faire jouer toute les balles. Les Cowboys avaient plutôt bien réussi à limiter Rob Gronkowski, il faudra également ne pas donner à Newton son tight end comme cible évidente. 

Déjà fait 


Rencontrer la seule équipe invaincue tard dans la saison les Cowboys l'ont déjà fait et en plus avec succès. Une stat nous précise même que Romo est le seul QB à avoir plusieurs victoires (2) contre des équipes avec plus de 9 victoires pour 0 défaites. Lors seulement de son quatrième match en tant que titulaire Romo battait les Colts alors invaincus avec 9 victoires. C'était le 29 novembre 2006 au Texas Stadium. 

Plus tard en 2009 lui et les Cowboys étaient allé battre des Saints qui étaient à ce moment comptaient un total de 13 victoires et aucune défaite. Avec un bon match de Romo les Cowboys s'imposaient alors 24-17 et faisaient tombé le futur champion. 

Alors cette année est-ce encore possible ? Les Cowboys après tout étaient donnés comme favoris avant la blessure de Romo en NFC avec les Seahawks et les Packers. Deux équipes déjà battues par les Panthers par ailleurs. On pourrait donc considérer ce match comme un véritable un choc entre deux bonnes équipes. Et c'est comme ça qu'il faut le voir. Se réjouir de voir les Cowboys se mesurer à la meilleure équipe de la NFL,  tout simplement. 

Coup d'envoi 22h30 (heure française)

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.