Header Ads

Une attaque en panne et une défense avec trop de fautes

Cowboys 20 @ Saints 26


Avant ce match nous ne savions pas trop ce que cette confrontation allait nous réserver. Du coté de la Nouvelle-Orléans, l’équipe n’avait pas encore connu la victoire cette saison et il y avait des doutes sur la blessure de Drew Brees. Pour Dallas nous ne savions pas si nous allions avoir l’équipe des deux premiers quart-temps face aux Falcons ou l’ersatz de la fin de match. Au final, c’est beaucoup plus mitigé que cela. 

Le fil du match

Les choses avaient pourtant bien commencés. Le pass Rush est présent, Tyrone Crawford et Demarcus Lawrence presse Drew Brees. Sur la pression de notre numéro 90, la passe de Drew Brees a failli se faire intercepter par Patmon. Ensuite nous avons eu droit à des courses de bonnes factures de la part de Randle. Pour arriver à un Field Goal pour Dan Bailey. Ensuite ce fut une avancée claire des Saints avec dès la première passe un First Down. Barry Church n’a pas réussi à stopper Snead. Drew Brees est bien de retour. Après un play action, le 9 des Saints a trouvé Hill seul dans la End Zone. Le score est de 7 à 3 pour les Saints. 
Drew Brees semble totalement guéri
Lors du deuxième quatre-temps, les Cowboys arrivent à 10 points grâce à Randle. Il s’en ait fallu de peu. En effet, notre Running Back saute par-dessus sa ligne offensive pour faire passer son ballon. Il le lâche, on a bien cru à un Fumble. Mais après la vidéo, c’est bien un Touchdown pour Dallas.

Ensuite la défense alterne le très positif et le moins bon. Hitchens plaque Drew Brees et Barry Church intercepte une passe dans les 30 yards sur le terrain des Saints. Mais un holding de Brandon Carr annule ce jeux. Heureusement pas de points pour les Saints sur ce drive. Il finit même avec un sacks de Lawrence. 

Merci à la défense des Saints pour ses pénalités. Elle nous permet d’avancer. Car l’attaque peine à voir. Aucun jeu de course, Weeden ne trouve pas Williams. Les cibles de notre Quarterback sont Hanna ou Clutts. Personne n’avance. Du côté de la défense, Byron Jones arrive à contenir le Tight End des Saints, Wattson, et Sean Lee ne reviendra pas après la mi-temps pour une commotion cérébrale. 

C’est sur la première action du troisième quart temps, que  nous assistons à une grosse blessure. Sur le retour de punt Dunbar se tort le genou gauche. En regardant les images, on comprend vite la gravité de la situation et l’intensité de la douleur. Sa saison est terminée. Du côté de l’attaque, aucune solution n’a été trouvée. Le jeu au sol n’avance toujours. Beasley en troisième tentative n’arrive pas au first down. On punt.
Saison terminée pour Lance Dunbar
Les Saints arrivaient à la même conclusion sur le drive suivant, mais une erreur des Cowboys qui mettent 12 joueurs sur le terrain permet aux Saints d'avancer de 10 yards. C'est suffisant pour tenter un Field Goal en quatrième tentative. Les Saints arrive à égalité avec 10 points. Nous sommes réduit à un éclair de génie de Brandon Weeden pour avancer. Il n’arrive toujours pas à se connecter avec Terrence Williams. Mais sur une longue passe, il arrive à trouver Butler pour une action de 67 yards. Mais  la chance des Cowboys est telle que Butler se blesse sur cette action. Il ne reviendra plus sur le terrain. 

La défense fait le boulot. Mais des erreurs comme un contact illégal de Wilcox ou un usage illégale de la main de Morris Clairborn donnent des opportunités aux Saints. Morris Clairborn a fait un très bon match. Il est responsable pour le faible rendement de Cooks avec seulement 25 yards. Mais sur cette faute il permet aux Saints de passer d’un 4 et 1 à un 1 à 10.

Enfin!
Les Saints arrivent à 20 points. C’est dans la dernière minute du match que les Cowboys arrivent à égalité. Weeden arrive enfin à trouver Willams. Le numéro 83 plonge pour récupérer le ballon dans la End Zone. Les Saints ont le match dans les pieds du kicker, mais le ballon trouve le poteau, c’est dommage surtout à 30 yards. La prolongation était trop courte pour espérer. Deux passe et les Saints marquent. CJ Spiller était complétement seul, sans marquage, Drew Brees a vu l’opportunité. Ce match met fin à dix victoires d'affilées à l'extérieur. 

Un manque de marquage, c'est un TD pour Drew Brees

Que dire ? 

Autant le dire tout de suite, la défaite n’est pas pour Weeden. Il a réussi à bien placer ses longues passes et il est arrivé aux prolongations avec une passe pour Terrence Williams dans la dernière minute du match.  d'accord il est limité, mais il a fait le boulot avec un jeu au sol quasi inexistant et une ligne offensive absente. La ligne offensive est la grande absente de ce début de saison. Dans la deuxième mi-temps les Running Back n’ont pu courir que 25 yards. La qualité des joueurs n’est pas à remettre en cause, mais l’exécution est complètement à revoir. 

La défense à fait le boulot. Sur ce match, elle a doublé son nombre de sacks. Il était de trois avant le match il est maintenant à six. Demarcus Lawrence a montré de belles choses ainsi que Tyron Crawford. David Irving, le nouvel arrivant, a réussi à mettre la pression sur Drew Brees. C'est une plus value après seulement une semaine avec sa nouvelle équipe. Morris Claiborne est aussi à signaler et pour de bonnes raisons. Il fait le boulot. Il a bien couvert Cooks. Malgré cette pénalité stupide, il a fait un match très solide. 
Il faut presser le QB adverse
Les deux autres points négatifs sont les pénalités et les blessures. La faute de Morris Claiborne, l’annulation d’une interception par Brandon Carr, les douze joueurs sur un punt, donnent des points aux Saints et au final le match. Pour les blessures, cette année nous n’avons pas de chance. Autant l’année dernière nous étions relativement épargnés, cette année nous avons toujours notre lot de joueurs blessés à chaque match. 

Plus de discipline collective

Très bien, Tony Romo va revenir avec Dez Bryant. Mais si la ligne offensive ne se réveille pas et avec un jeu au sol inexistant, l’attaque des Cowboys se résumera aux miracles de Tony Romo. C'est bien trop peu pour une équipe qui prêtant donner de la voix pour le Superbowl.  J’espère que les retours de Greg Hardy et de Rolando McClain apporteront plus de consistance à notre défense avec moins de fautes.  

à l'image de la défense, beaucoup de bien, mais les erreurs ont été fatales
Les Patriots seront les favoris du match de dimanche prochain. Mais si l'équipe persiste dans ces fautes et cette inexistence d'alternative pour notre Quarterback, quel qu'il soit, il n'y aura aucune confrontation. Au travail et on se réveille. 


Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.