Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Soigner la copie

Week 2 : Cowboys @ Eagles 


Ce soir les Cowboys jouent leur deuxième match de division en autant de rencontre cette saison. Alors qu'ils sont les seuls à avoir gagné leur première sortie, une victoire sur les Eagles leur donnerait une avance certaine dans cette division et conforterait leur statut de favoris. De plus ils attaquent leur saison à l'extérieur, là où ils avaient tout simplement excellé l'année dernière en remportant les huit matchs. Cependant c'est avec une équipe amoindrie qu'ils se rendent à Philadelphie qui aura en plus à cœur de remporter un premier succès. Les Cowboys qui s'en étaient sorti face aux Giants in extremis, ne pourront se permettre autant d'imperfections. Le premier objectif du match sera donc d'établir une prestation plus propre.


Un défi pour la ligne offensive


La semaine dernière Romo a souvent eu le temps de regarder plusieurs receveurs avant de choisir de passer même si les Giants avaient décidé de blitzer. Ça risque d'être plus compliqué cette semaine avec un front 7 adverse plus dangereux. Avec Fletcher Cox, Bennie Logan, Connor Barwin et Brandon Graham la ligne aura un défi sérieux. En général lorsque les Cowboys affrontent une défense 3-4 (3 joueurs de ligne défensive et 4 linebackers), ils utilisent plus souvent les tight-ends pour bloquer les extérieurs. Witten et Hanna sont de bons bloqueurs et viendront aider la ligne.
Surtout que les absences de Ron Leary et Dez Bryant pourraient limiter la performance de celle-ci.

Ron Leary le guard gauche, sera remplacé par McKenzy Bernadeau. C'est un niveau en dessous mais le joueur présente l'expérience pour ne pas réaliser d'erreur mentale ou oublier ses plan de jeu, ce qui pourrait arriver avec un très jeune joueur comme LaEl Collins malgré tout son talent. Face à la ligne des Eagles dans l'axe avec Romo derrière : hors de question. Il faudra se contenter de Bernadeau.
L'autre difficulté pour la ligne sera l'absence de Dez. Si les receveurs des Cowboys ont les capacités athlétiques de se démarquer en un-contre-un et les mains assez sûres pour attraper les ballons de Romo, ils n'occuperont pas en permanence deux défenseurs sur eux comme le fait Dez. Même lorsque Dez ne touche pas la balle, la double couverture effectuée sur lui permet aux autres d'en tirer profit. Son absence pourrait donc libérer un défenseur de la secondaire pour couvrir les courses ou aller au blitz ce qui donnera du bouleau supplémentaire à notre ligne offensive. Le jeu commence toujours dans les tranchées, mais lorsque l'adversaire et aussi physique que les Eagles l'adage devient réalité.

Courir un minimum


Les deux équipes auront à cœur d'établir un jeu au sol crédible. Les Eagles n'ont pas réussi la semaine dernière contre les Falcons à développer la course. Bradford a passé plus de 50 fois la balle et ses imprécisions n'ont pas permis à son équipe de gagner. Du côté des Cowboys lors de la victoire à Philadelphie l'année dernière il avait été appelé 42 courses pour 76 jeux au total. Même si les gains au sol avaient été laborieux avec 2,7 yards par porté ils avaient réussi l'essentiel. Maitriser le temps de possession, avec une de différence de plus 23 minutes au total, et garder le front 7 sur ses talons.

Si le temps de jeu observé aux entrainement est informatif alors on devrait voir davantage Darren McFadden porter le ballon lors de cette rencontre. En effet lui et Randle ont partagé plus de snap que la semaine dernière. Or on le sait contre les Eagles souvent les « trous » apparaissent et se referment très vite. Dès qu'on voit la brèche l'accélération est importante pour s'y engouffrer, McFadden donne ce petit boost de vitesse qui pourrait ainsi être précieux.

Les Eagles quant à eux ont également trois running-backs avec des forces différentes entre Murray, Matthews et Sproles. On peut penser que Chip Kelly voudra établir d'abord Murray. Mais leur ligne auront certainement du mal à bloquer Crawford, Hitchens et Sean Lee en mouvement là où ils sont les meilleurs.

Dans les deux cas si l'attaque conventionnelle au sol patine, les deux équipes pourraient impliquer Sproles et Dunbar sur des Screen-pass ou des Swing pass. Les deux running backs ont des capacités similaires pouvant être alignés de tous les côtés de l'attaque, et leur vivacité dans les espaces est difficile à appréhender. Nous l'avons d'ailleurs vu la semaine dernière lors du dernier drive des Cowboys. Et ces derniers pourraient utiliser davantage Dunbar dans le futur. La difficulté pour la défense des Cowboys sera donc de ne pas se livrer tout en essayant d'infliger une pression suffisante sur Bradford. Un jeu d'équilibriste presque.

La secondaire au premier plan


Avec l'absence de Randy Gregory, la suspension toujours en cours de Greg Hardy il faudra trouver un joueur capable d'aller mettre la pression sur Bradford. La défense devraient s'aligner en nickel (avec un linebacker en moins et un défensive back en plus) la majeure partie du match notamment pour pouvoir faire les stops dans les espaces. En général dans cette formation kyle Wilber est le linebacker qui sort du terrain. Mais ses capacités à aller vers le QB adverse devrait forcer les Cowboys à le laisser dans le jeu.

Ce devrait être un vrai test pour Byron Jones qui verra probablement beaucoup le terrain lors des formations dime (avec 5 defensive back). Avec Tyler Patmon et Corey White au poste de Cornerback le premier choix de la draft devrait être plutôt aligné en safety. Le challenge pour lui sera de défendre les tight-ends adverses. Brant Celek étant devenu surtout un bloqueur, ce sera Zach Ertz qui se présentera souvent au centre dans les espaces. Physiquement il s'agit d'un test difficile mais gagner une ou deux batailles sur Ertz devrait largement limiter l'avancée des Eagles. D'autant plus que ceux-ci aiment utiliser le centre du terrain. Wilcox avaient donné le ton la semaine dernière avec un tackle autoritaire sur Beckham. À nos safeties de dissuader Bradford d'utiliser le centre du champ comme terrain de jeu sûr pour son attaque.

En fait malgré les absences, les Cowboys savent comment gagner ce match et à l'inverse comment le perdre. Lorsque vous espérez gagner la bataille de l'horloge, les turnovers sont vos pires ennemis puisque vous limitez les séries possibles. La protection du ballon sera primordiale. Ensuite si notre ligne offensive résiste à la pression et au physique adverse les Cowboys auront les joueurs pour créer des jeux partout sur le terrain. Enfin notre jeune secondaire sera testée par Chip Kelly, et devra être prête. Avec la sérénité amené par une première victoire Dallas arrive à Philadelphie dans le but de creuser déjà un peu l'écart dans sa division. En cette période de rentrée cela ne sera possible qu'en rendant une copie soignée.


Coup d'envoi : Aujourd'hui 22h25

.  

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.