Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Retour au basique

Week 3 : Falcons @ Cowboys


En début de soirée les Cowboys reçoivent les Falcons d'Atlanta, un choc de la conférence NFC qui confronte deux équipes invaincues. Les deux premières victoires de Dallas ont été obtenues de façon bien différentes. La première décrochée dans les denrières secondes, fut le fait d'un dernier drive dont Romo possède le secret. La semaine dernière à Philadelphie l'équipe entière avait dominé tout le match son adversaire. Mais aujourd'hui avec la blessure de Romo, les manières de gagner se sont largement restreintes. Il faudra d'abord être bon sur les fondamentaux pour espérer le succès.


La même philosophie la folie en moins


La blessure de Romo peut-être évidemment considérée comme une très mauvaise nouvelle, surtout qu'elle s'ajoute à celle de Dez Bryant. L'attaque est donc amputée de ces deux meilleurs joueurs. Mais heureusement depuis l'année dernière Dallas a mis en place une identité de jeu, un système qui peut dépasser les individualités. Basé sur une force solide : la ligne offensive. Celui-ci a pour objectif de gagner le temps de possession. Ce qui a en plus l'avantage de garder la défense fraîche. Seulement pour que ce système fonctionne il faut que la ligne offensive domine son vis-à-vis et que le jeu au sol développé soit suffisant. Deuxième élément clé, la réussite en troisième down. En effet beaucoup de courses seront appelées par Linehan sur premier et deuxième down ce qui nécessairement entraine des troisièmes downs certes moins long mais plus fréquents.

Avec Romo même lorsque ces basiques ne fonctionnait pas bien, l'attaque pouvait éventuellement abandonner la course et se reposer sur son maestro. Difficile de demander ça à Weeden. Mais ce dernier connaît maintenant bien le système et devrait pourvoir être à l'aise. En tout cas la qualité du match de la ligne sera primordial ce soir. Celle-ci sera presque au complet. Sauf au poste de Guard gauche qui verra la première titularisation du rookie La'El Collins. Rien d'inquiétant tant ce jeune joueur a montré de la qualité à chaque sollicitation. Seul point d'incertitude, sa faculté à garder un marquage comme c'est toujours de la cas avec un joueur inexpérimenté.

Ensuite ce sera le vrai test pour nos running backs. Ces derniers avaient plutôt bien démarré face aux Giants, mais le déroulement du match engendrait que la course fut petit à petit laissée de côté. Ensuite avec un 3,1 yards de moyenne par porté la prestation face à un des meilleurs front 7 à Philadelphie restait solide. Mais demain les gains au sol seront la fondation d'un éventuel succès. Sans cette charpente, pas de victoire construite. Face à une défense largement do-minable mais pas minable, c'est le moment pour Randle et McFadden de montrer ce qu'ils ont dans le ventre. Certains diront que les Cowboys gagneront si Weeden joue bien. Bien sûr ça aide, mais il s'agira plutôt d'être confiant dans son système, avec une ligne qui domine et un jeu au sol performant. Si cela fonctionne alors Weeden peut ramener une victoire avec un match moyen mais maitrisé.

Beasley et Dunbar les amis de Weeden


Seulement les Falcons le savent bien et pourraient tout mettre en œuvre pour stopper la course des Cowboys. Ainsi le coordinateur offensif de Dallas essaiera probablement d'impliquer très vite dans le match Lance Dunbar. On l'a vu déjà depuis le début de la saison ce running back est aligné dans le champ arrière à la manière classique, mais également en receveur aussi bien dans le slot que sur les ailes. Souvenez-vous de ce gain de plus de 30 yards sur une passe de Romo pour Dunbar sur le bord de la touche à la façon d'un receveur. Ceci pourrait donc laisser la défense adverse sur ses talons, ou les obliger à garder un linebacker en charge de Dunbar.

En tout cas celui-ci pourra également offrir des possibilités avec des passes facilement complétées sur les côtés ou sur des zones où le champ est ouvert. Il devrait notamment être une bonne cible sur les troisièmes downs courts, lesquels seront indéniablement la clé la plus importante du match.

De plus la ligne offensive sera aidé également par le retour de James Hanna dont la blessure avait fait défaut. Le tight end possède d'excellente capacité de blocage et peut établir des brèches pour offrir les extérieurs aux running backs. Ces derniers auront donc toutes les forces devant eux. Mais ne revenons pas dessus, à eux de réaliser un grand match.

Enfin celui de Weeden se jouera prbablement dans sa capacité à se connecter avec Cole Beasley. Il n'a pas mal joué contre les Eagles, mais il n'a pas eu les opportunités qu'on pouvait attendre. Certainement à cause de Malcom Jenkins qui était sur son dos. Les Falcons aligneront Philip Adams face à lui et même s'il possède la même taille que Jenkins il est beaucoup moins physique que Jenkins. Et ne possède pas non plus les même capacités de couvertures. Tout ceci pour dire que le duel est plutôt à l'avantage de Beasley qui devrait être donc largement plus impliqué dans le jeu à la passe aujourd'hui.

Des Falcons différents


Que doit-on craindre des ces Falocns qui lors des deux premiers matchs ont battu les rivaux de Philadelphie d'abord et des Giants ensuite ? C'est une attaque qui essaie d'être équilibrée entre la course, les passes courtes, et les play-actions. Depuis que Kyle Shanahan a pris l'attaque en main, il fait tout pour éviter à Matt Ryan de devoir lancer des passes dangereuses, bien qu'il en soit largement capable. En revanche l'absence de Tevon Coleman risque de se ressentir sur l'attaque au sol des Falcons qui devra faire avec Devonta Freeman et Terron Ward. Coleman apportait davantage de dynamisme. Tant mieux pour Dallas. Mais les Falcons devraient être créatifs et proposer davantage de petites passes sur les côtés ou à l'intrieur sous la secondaire.

La bonne nouvelle c'est que le Cowboys ont montré qu'ils étaient particulièrement bons pour limiter les jeux dans l'espace, notamment avec Sean Lee et son excellente capacité de lecture. Or l'attaque des Falcons est plus horizontale que verticale en essayant d'étirer la défense un maximum, les Cowboys ont bien répondu face au même type d'attaque à Philadelphie. Ils devront réitérer. Et même si le jeu au sol est faible Shanahan devrait continuer d'appeler des play action, et boot leg mettant Ryan en mouvement. Si les Falcons veulent gagner ils devront réussir répandre le ballon un peu partout forçant les Cowboys à défendre d'une aile à l'autre. Comme de toute façon Julio Jones sera trouvé ici et là (il est parfois impossible de défendre sur lui), les Cowboys auront tout intérêt à anihiler ce jeu de passes courtes. Ensuite cette défense est capable de créer des fumbles sur un joueur dans l'espace grâce à son incroyable aptitude à se jeter sur le porteur de balle. Atlanta est prévenue.

Avec les nombreuses blessures qui parsèment l'attaque et son leader en tête, les Cowboys auront un plan de jeu simple mais fidèle à leurs récents succès. Le match dépendra de la domination de la ligne offensive capable ou non de créer un jeu au sol imposant. Si cette condition est remplie, Weeden d'abord et la défense ensuite ont largement les capacités de créer le jeu suffisant. Alors en pleine adversité et confrontés aux blessures, les Cowboys se remettent avant tout sur leur investissement de ces dernières années. Leur ligne offensive.


Coup d'envoi : 19h00 (heure française)

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.