Header Ads

Pour le jeu

Présaison week 1 : Cowboys @ Chargers

Byron Jones et Lucky Whitehead feront leur première sous le maillot des Cowboys

Enfin les cowboys vont pouvoir se battre contre d'autres personnes que leurs propres coéquipiers. Le premier match de pré-saison est maintenant à quelques heures et la saison 2015 officiellement lancée. On ne va pas se mentir, nous sommes encore loin de l'intensité des matchs de saison régulière où l'on se questionne à l'avance du playcalling à adopter, du joueur à cibler pour se donner l'opportunité d'espérer. Ici l'enjeu est de se tester face à une équipe qui elle aussi est constituée de joueurs qui luttent pour leur place dans le roster. Car ces matchs permettent devant tout autre objectif de tester en conditions réelles des remplaçants qui pourraient durant la saison devoir apporter leur pierre à l'édifice. Alors si vous pensiez passer votre chemin, voici quelques éléments qui devraient vous donner envie de jeter un œil à la rencontre.


L'attaque d'abord


Déjà on a hâte de voir à nouveau à l'oeuvre cette attaque, même si Romo ne devrait pas jouer. Surtout que cette escouade n'a pratiquement pas changée lors de l'intersaison. Au seul regret d'avoir perdu DeMarco Murray. Mais justement la ligne offensive sera-t-elle dès le premier drive aussi dominante, pour aider le running back, quelqu'il soit ? On aura notamment un œil vigilent au jeune La'El Collins qui devrait prendre le poste de Guard gauche. Si le joueur est au rendez-vous des attentes ce côté gauche de la ligne pourrait avoir fière allure avec un Tyron Smith toujours aussi performant en tackle. Bref, il s'agit déjà d'un bel apéritif même si on aurait aimé voir Randle et McFadden en forme pour porter la balle. Ce qui semble très improbable même pour Randle.

Mais si les Cowboys décident de lancer la balle, alors on devrait en avoir pour notre argent. En effet même si Dez ne jouait pas (peut-être par précaution pour ses ischios), on pourrait se rabattre sur Cole Beasley qui semble totalement sur un nuage lors de ce camp. Ses mains sont selon les personnes sur place comme des aimants, et ses routes toujours à couper au couteau. Surtout qu'en l'absence éventuelle de Dez il pourrait être aligné un peu partout, sur l'aile comme dans le slot. Certains prédisent un Beasley-Show cette saison, pourquoi pas en avoir la bande annonce.

En parlant de receveurs, la place de cinquième homme se jouera lors des matchs de pré-saison. Les Cowboys ont engagé durant l'intersaison plusieurs rookie non draftés et pour l'instant c'est Lucky Whitehead qui mène la danse, comme on vous le disait précédemment. Surtout qu'il est listé en tant que premier retourneur de coups d'envoi et des punts. Ces performances dans ce premier match seront donc particulièrement scrutées.

La ligne défensive ensuite


S'il est un secteur largement perfectible des Cowboys, la ligne défensive en fait partie. Depuis le passage en 4-3 après le départ de Rob Ryan, le problème persiste. L'arrivée de Greg Hardy en free agent et la draft de Randy Gregory au deuxième tour de la draft dernière sont censées remédier au problème. Justement c'est sur le terrain qu'on veut les juger, et leurs premiers pas, leur premiers élans seront de bons indicateurs. Garrett a mentionné que Hardy jouerait lors de ce premier match. Ce dernier a apporté de l'agressivité et de la dureté à toute la défense durant le camp. Gregory devrait lui disputer le poste au côté droit, et aura plus de temps de jeu que le vétéran. La compétition entre les deux est rude aux entrainements mais la place se gagnera en compétition.

De l'autre côté de la ligne il nous tarde de voir DeMarcus Lawrence, autre deuxième tour mais de la draft 2014. Aucun supporter des Cowboys n'a oublié le fumble forcé sur Stattford contre Detroit en playoff cet hiver. On espère le retrouver au même niveau, d'autant plus que les observateurs sont unanimes à son égard depuis le début du camp. Enfin vous ne connaissez probablement pas Damien Wilson. Et bien nous aussi on a envie d'en connaître plus sur lui, qui s'est notamment fait remarquer par un sack lors du scrimmage (match entre défense et attaque).

Deux quarterbacks en compétition


Les matchs de pré-saison ont cette habitude cocasse de montrer un QB totalement inconnue mener l'attaque de l'équipe à l'étoile pourtant si réputée. Cette année de dérogera pas à la règle, puisque le quarterback numéro 3 n'est pas encore déterminé. Deux hommes pour un seul poste. D'un côté Dustin Vaughan que l'on connait déjà et de l'autre Jameill Showers. Le premier était le troisième QB de la saison passée mais son manque de précision lors du camp d'entrainement a ouvert la porte à Showers. Surtout que celui-ci a montré qu'il pouvait aussi apporter en équipe spéciale, ce qui est indéniablement un plus pour se faire une place dans le roster.

La première de Byron Jones


Enfin comme toujours le premier match de pré-saison est l'occasion de voir en uniforme le premier choix de la draft. Cette fois il s'agit de l'athlétique cornerback Byron Jones, qui portera le numéro 31. On devrait pouvoir admirer la recrue longuement d'autant plus que les deux cornerbacks titulaires Bradon Carr et Orlando Scandrick seront absents pour cause de blessure. Byron Jones a impressionné le staff par son professionnalisme et sa capacité à absorber bon nombre d'informations. Ils pensent qu'il convient parfaitement au système, mais aimeraient le voir faire plus d'actions sur la balle. L'opportunité est belle lors d'un match de pré-saison.

Voila déjà de quoi voir la rencontre avec un intérêt certain, et pourquoi pas un crayon dans la main pour noter un numéro qui nous ferait de l'oeil. Bien sûr la frustration sera grande, de ne pas voir plus longtemps les stars. De ne pas les voir finir leurs séries, leurs progressions, leur jeu mais un nouveau match des Cowboys est toujours un événement. Alors profitons de cet avant-goût pour se détendre et regarder sereinement notre équipe favorite pour la passion du jeu, sans enjeu.  

1 commentaire:

  1. On a complètement le crayon à la main lors des matchs de pré saison, tant le turn over est important. Autre outil indispensable, le roster complet sous les yeux parce que sinon, c'est dur de suivre qui et qui au milieu des 3èmes remplaçants !

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.