Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Jouer mais gagner

Présaison semaine 2 : Cowboys @ San Francisco


Les Cowboys se rendent à San Francisco cette nuit pour leur deuxième match de pré-saison. Après une défaite la semaine dernière mais avec des éléments plutôt positifs, une victoire serait néanmoins la bienvenue. Ce ne sera pas sans encombre, car comme à chaque camp d'entrainement la répétition des efforts et des contacts engendrent les blessures. Les Cowboys devront surmonter les absences de certains joueurs, mais heureusement celles-ci sont pour des durées limitées. Mais ce sera justement l'occasion de voir à l'épreuve certains joueurs qui joueront gros pour leur place dans l'effectif. Enfin, nous devrions enfin voir une esquisse de compétition au poste de running back.


La course au running back


Si de nombreuse certitudes sont déjà en place cette intersaison (ce qui n'est pas si fréquent), il reste un poste largement en chantier. Et ce n'est autre que celui si important et exigent de coureur. Le départ de Murray vers Philadelphie se fait donc déjà sentir, et son successeur est encore incertain. De toute façon on le savait : Dallas ne pouvait pas s'offrir une année de plus les services de Murray, mais la solution de rechange n'était pas trouvée. Nous sommes donc toujours dans le flou et ni le camp d'entrainement, ni le premier match de pré-saison ont permis d'y voir plus clair. En effet alors que la compétition s'annonçait rude, elle n'a rien donné puisque les joueurs ont tour à tour été blessés. Jusqu'à l'être tous ensemble au moment du premier match de pré-saison.

On pourrait donc commencer à s'inquiéter un peu, surtout quand on pense à l'influence du jeu au sol dans le succès de la saison passée. Pourtant ce soir tous devraient être rétablis. Darren McFadden acquis lors de la free agency a enfin pu participer à un son premier entrainement cette semaine. Randle et Dunbar devrait pouvoir également porter la balle. Est-ce le début d'une vraie compétition permettant de nommer le running numéro 1 ? On l'espère vivement. Afin que la succession de Murray ne repose pas sur le hasard, mais bien sur des performances observées.

Les moindres portées seront alors analysées. Vitesse, capacité d'évitement, accélération, lecture des espaces, puissance physique et statistiques. Pour certains Murray auraient « laissé de la viande sur l'os » comprenez qu'il aurait pu gagner plus de yards encore. On attend de voir. Mais il y a une compétence parfois oubliée et dont les statistiques ne relatent pas et pourtant hautement essentielle pour un running back : il s'agit de la capacité à bloquer les assauts vers le quarterback. Et là dessus Murray rognait jusqu'à l'os. On aura donc un œil très vigilent sur la protection du QB par chacun des running back, ce que les coachs ne manqueront pas de surveiller attentivement non plus.

La profondeur de la ligne testée


La question existentielle de la saison passée (et du succès de la course en général) était de savoir à qui devait-on le plus la réussite entre Murray et la ligne offensive. La réponse étant sûrement un peu des deux, on se doute que les running back de la prochaine saison auront à cœur de faire briller les gros de devant. C'est pourtant derrière une ligne expérimentale que ces derniers devront oeuvrer aujourd'hui. Puisque qu'un seul titulaire sera au départ du match, le centre Travis Frederick. Smith, Leary, Martin et Free étant blessés ou ménagés. De quoi mieux juger les qualités intrinsèques de chaque coureur me direz-vous. Néanmoins c'est derrière cette ligne titulaire tellement impressionnante l'année dernière que nous aimerions les voir évoluer.

Cela dit il s'agit d'un bon test pour les remplaçants de cette ligne. Car on l'a expérimenté l'année dernière en fin de saison avec la blessure de Free, c'est très rare de réussir à conserver l'intégralité de la ligne offensive toute une saison.

Certains joueurs vont donc jouer gros, comme Darrion Weems. Il est le seul joueur à avoir pris part à tous les snaps offensifs (64 au total) du premier match de pré-saison. Il y a eu du positif, mais il a concédé un sack et commit une pénalité (holding). Or les Cowboys ont besoin de lui, l'année dernière il n'avait pas joué à cause d'une blessure à l'épaule mais il y avait Jeremy Parnell ; aujourd'hui parti à Jacksonville. C'est donc le moment pour le joueur de montrer qu'il peut remplir le rôle de Tackle remplaçant. Avec Tyron Smith Absent avec un problème léger au biceps, il devrait jouer à gauche comme ces deux dernières semaines. En saison on imagine que ce serait plutôt Doug Free qui muterait sur la gauche et donc Weems qui glisserait par conséquent sur la droite. Dans tous les cas, Weems peut s'assurer une place dans l'effectif avec une bonne performance ce dimanche. Dans le cas contraire les Cowboys seraient probablement contraints de chercher du renfort avec l'ajout d'un vétéran.

La lutte pour les retours


Une autre incertitude réside dans le joueur qui touchera le premier ballon de la saison 2015 pour les Cowboys. En effet avec le départ de Dwayne Harris pour les Giants, les Cowboys cherchent un nouveau porteur des punts et kickoffs.

Et ce n'est pas un rôle à prendre avec le dos de la cuiller puisque ce joueur touche la balle à chaque changement de possession, hors turnovers. Et quoi de plus embarrassant lorsque le ballon fini dans les bras de l'autre équipe, comme ce fut le cas lors de la dernière rencontre. Le rookie non drafté Lucky Whitehead, a certainement remis en question son rôle de leader du poste avec cette erreur.

Nous aurons certainement la joie de voir plusieurs joueurs s'essayant à cette exercice aussi délicat qu'ingrat.

Des confirmations en attente


Les matchs de pré-saison nous réjouissent toujours par la fraicheur de performances réalisées par de jeunes joueurs plein d'espoirs et de volonté, ou de vétérans qui surprennent. La première rencontre n'a pas dérogé à la règle. Seulement bien souvent le plus dur reste la confirmation, la répétition de prestations de qualité.

On surveillera donc particulièrement le match du guard La'el Collins qui avait tout simplement impressionné lors du premier match. Ce jeune rookie avait montré sa puissance en dégageant des espaces pour la course et en ne permettant aucune touche sur le quarterback, en dominant toujours son vis-à--vis. Avec comme nous l'avons dit l'absence de nombreux titulaires de la ligne offensive Collins devrait avoir du temps de jeu au poste de guard gauche et pourquoi pas même au poste de tackle droit.

Ensuite et toujours en attaque nous retrouverons Dustin Vaughan au poste de quarterback. Puisqu'on peut se demander si Garrett prendra le risque de lancer Romo derrière une ligne quelque peu expérimentale. Toujours est-il que la majeure partie du match sera joué par Vaughan. Loin d'être impressionnant lors du premier match, il a montré quelques progrès par rapport à la saison dernière. Notamment il a appris à rester davantage dans la poche au lieu de courir à l'aventure pour une passe dans la course. Cela dit des imprécisions on encore été observées sur certains receveurs disponibles. Sa performance sera déterminante pour son avenir à Dallas. On regardera également en attaque Devin Street et Gavin Escobar qui avaient brillé la semaine dernière avec 8 réceptions à eux deux.

De l'autre côté du ballon c'est Randy Gregory et Corey White qui nous avaient tapé dans l'oeil. Le premier, rookie et deuxième tour de draft avait enregistré un premier sack. La défense a grandement besoin de plus de pression sur le QB adverse et on espère que Gregory pourra en apporter le plus souvent possible. Puis on attendait le rookie Byron Jones au poste de cornerback, et on a eu Corey white. Cet ancien joueur de la Nouvelle-Orléans, a réalisé une première rencontre propre en ayant des couvertures serrées et établi de bons jeux sur la balle. Et s'il venait semer le doute dans la hiérarchie d'un poste qui a bien besoin de concurrence ?

Même si la pré-saison reste un peu le canada dry d'une rencontre NFL surtout au niveau de l'intensité émotionnelle, les points à surveiller ne manque pas pour rendre cette rencontre grandement enrichissante. Les performances individuelles deviennent encore davantage déterminantes d'autant plus pour les prétendants que pour les confirmés. Mais une fois n'est pas coutume on attendra également une réussite collective. En effet les Cowboys ont enchainé une cinquième défaite consécutive en pré-saison et le temps se fait long. Même si l'enjeu est nul, la culture n'attend pas. Et celle de la victoire se nourrit jour après jour.


4 commentaires:

  1. Comme tu le dis, ça n'est pas l'émotion des grands jours qui nous attend ce soir. Mais il y a tant de choses à décortiquer avant le début de la saison que ce match ainsi que celui de la semaine prochaine devraient être très intéressants !

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui est bien cette année c'est qu'on peut focaliser notre attention sur quelques points précis. Et non sur pratiquement tous les postes comme ce fut parfois le cas les années précédentes !

    RépondreSupprimer
  3. Sauf que là, à faire jouer des réserves de réserve, on avait plus grand chose à suivre du tout... J'exagère un peu expressément mais bon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez classique pour deux premiers matchs de présaison en réalité. Comme je le dis dans l'autre post, on en verra un peu plus samedi mais j'ai comme l'impression que ça restera très léger par rapport à certaines années où les titulaires jouaient une bonne moitié du match.

      Supprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.