Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

C'est du sérieux

Présaison week 3 : Vikings @ Cowboys

Joseph Randle

Les Cowboys jouent cette nuit le troisième match de leur pré-saison, historiquement le plus important. A domicile contre les Minnesotta Vikings, ils devront lancer leur saison. Alors que le camp d’entrainement a pris fin et que le retour à Dallas marque la dernière ligne droite, ce test constitue un réel diagnostic du moment. Beaucoup d’enseignements seront tirés de ce match puisque l’intensité montera d'un cran. En effet les joueurs de chacune des équipes se battent pour une place en NFL. Mais exténués par des semaines d’entrainements c’est également un match de tous les dangers pour les blessures. Les deux équipes le savent. Les titulaires devront se mettent en jambe et l’équipe entière aura à coeur de combler les brèches entrevues lors des précédents matchs. Un sacré programme. 


Répétition générale ? 


Les objectifs seront bien différents en fonction des joueurs. Alors que certains joueront leur vie en NFL, les titulaires essaieront de trouver un rythme et prendre confiance. Cette troisième rencontre est souvent appelée la répétition générale puisque c’est elle qui voit le plus de temps de jeu pour les titulaires. Selon Jason Garrett cette année de dérogera pas à la règle. « Samedi sera un bon test pour notre équipe » disait-il hier. « Nos titulaires vont jouer plus dans ce match que dans aucun autre match de pré-saison, ce sera donc l’occasion pour eux de se se mettre en jambe et de jouer au football ». Cependant, il ne dit pas à quoi correspond ce temps de jeu. 

N’espérons pas voir les titulaires jouer une mi-temps comme cela a pu être le cas lors de saisons précédentes. Les Cowboys ont trop de certitudes (surtout en attaque) pour laisser sur le terrain des joueurs qui n’ont rien à prouver et risquent la blessure fatale. Nous aurons probablement la chance de voir Romo, et Witten mais pour savoir quel sera leur réelle forme il faudra attendre le 13 septembre. Verrons-nous Dez ? Le joueur l’espère mais le staff aura le dernier mot, et comme il avait été ménagé durant le camp à cause d’une élongation aux ischios contractée le 6 août il pourrait être prié de rester sur le banc. Serviette sous casquette. 

Un point cependant qu’on attend avec impatience demeure la course. Cette fois la ligne offensive sera presque au complet en début de match. Il faudra se passer néanmoins de Zach Martin toujours surveillé après son problème nerveux au cou. Mais toujours est-il que les coureurs auront devant une ligne plus efficace sur le papier que celle de la semaine dernière. Alors c’est reparti, qui de McFadden, Dunbar ou Randle tirera son épingle du jeu ? On ne va pas vous refaire le couplet. En revanche on attend que la ligne domine face à son vis-à-vis et qu’elle libère des espaces pour conduire le cavalier derrière, quelqu’il soit. 

Si cette rencontre doit être un évènement elle le sera par la présence de Sean Lee sur le terrain. En effet on n’a pas vu le joueur en compétition depuis 2013. Le temps passe. Remis de sa blessure des ligaments croisés (souvenez-vous due une nouvelle fois à un rookie à l'époque Zack Martin), il pourrait prendre place au sein du corps des linebakcers. Il a durant le training camp évolué d’ailleurs à différents postes et il semble qu’il y ait un réel mélange au niveau des joueurs jouant ce poste. Au derniers entrainements Andrew Gonchkar jouait le Mike, Sean Lee le Will et Kyle Wilber le sam. Peut importe ou jouera Sean Lee sa présence serait un événement. 

Les yeux dans les coins 


Alors que le camp d’entrainement touchait à sa fin ce qui pouvait arrivait, arriva malheureusement.  Une blessure grave atteignant un joueur fatigué des nombreux efforts effectués. Cette fois c’est tombé sur l'excellent cornerback Orlando Scandrick et ses ligaments croisés. Comme pour Sean Lee c’est lors d’un contact avec un rookie (Lucky Whitehead) que l’accident eut lieu. Fort heureusement les Cowboys, bien inspirés avaient renforcé le poste durant l’intersaison avec l’arrivée de Corey White des Saints, et la draft de Byron Jones au premier tour. 

Pour l’instant ni l’un ni l’autre sont pressentis pour enfiler les chaussures de Scandrick mais ils apportent néanmoins de la profondeur et surtout de la concurrence. Dallas aura donc le luxe de choisir les meilleurs joueurs. Les titulaires seront en début de match Brandon Carr à gauche et Morris Claiborne à droite. La pression sera sur leurs épaules car les prestations récentes de Corey White et la présence d’un premier tour de draft sont des arguments solides. S’ils veulent garder leur place ils devront être à leur meilleur. On attend énormément de Claiborne qui depuis son arrivée en 2012 n’a jamais été constant. 

Mais la où il sera dur de remplacer Scandrick c’est dans l’axe, dans le traffic quand la défense joue la passe avec 3 cornerbacks. L’instinct de Scandrick, sa réactivité en font un joueur excellent dans ce rôle et le joueur le plus proche de ces capacités dans l’effectif est Tyler Patmon. Lui qui l’année dernière en pré-saison nous avait montré son talent de lecture sur deux interceptions devra être prêt à passer un palier. Il se dit préparé pour. « Maintenant c’est le moment où les co-équipiers comptent sur moi et je dois être prêt. J’ai déjà joué dans le slot l’année dernière, donc je suis prêt à jouer dans le slot, et cette année c’était mon rôle quand Scandrick ne pouvait pas l’assurer donc je suis à l’aise avec cette position. Je pense que la lecture de jeu est une de mes qualités, et ça aide quand on est dans le traffic ». On attend donc avec beaucoup d’impatience et d’exigence les futures prestations du numéro 26 qui reste sur un très bon camp d’entrainement. 

Stopper la course


La meilleure façon d’aider les cornerbacks sera d’infliger de la pression sur le quarterback adverse. Moins celui-ci aura de temps pour que les receveurs se démarquent et meilleures seront les couvertures. Les Cowboys ont incontestablement plus de monde pour le faire cette année que l’année dernière. Évidemment on pense à Greg Hardy, mais c’est Randy Gregory qui avec deux sacks en deux matchs attire l’attention. N’oublions pas non plus DeMarcus Lawrence qui continue son développement. Et pour l’instant on peut dire que cela fonctionne, les Cowboys ont enregistré 6 sacks, n’ont pas concédé le moindre TD à la passe et n’ont pas cédés plus de 75 yards dans les airs par match. Quand on regarde la défense à la passe, bien souvent l’impact de la secondaire est surestimée. C’est pourtant bien le travail de deux unités concomitantes. 

En revanche la défense à la course a beaucoup souffert, en concédant 155 yards en 38 portés contre les 49ers. La majorité de ces yards ayant été gagnés sur premier down. Face aux Vikings de Peterson (qui ne sera pas sur le terrain) et McKinnon le test sera grand, tant cette équipe base son jeu au sol. Les défensive tackle devront trouver un moyen de toucher le coureur adverse, et surtout on espère voir moins de tackle manqués que la semaine dernière. 


Les dernières prestations des Cowboys, bien qu’établies par des joueurs de second plan n’ont clairement pas apporté satisfaction. Même si certaines individualités ont montré leur potentiel. Cette nuit dans son stade le public devrait avoir un aperçu hélas trop bref de ce qui se fera contre les Giants pour l’ouverture de la saison. Mais celle-ci sera longue et chaque joueur gardé dans l’effectif pourrait avoir à répondre présent. Si les certitudes sont bien plus grandes cette année que les précédentes, c’est l’occasion d’aller plus dans le détail là ou se situe l’excellence. C’est l’occasion d’être encore plus exigent envers les remplaçants pour se forger une profondeur de qualité à tous les postes. Aujourd’hui les préparatifs sont terminés, seuls des ajustements seront dorénavant permis. En cet fin d’été, le début de saison démarre avec cette rencontre pour un voyage qui nous mènera dans les froideurs de l’hiver.



Coup d'envoi : 1h (heure française)

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.