Header Ads

Camp d'entrainement 2015 : les enjeux


Le 28 juillet les Cowboys décollent vers Oxnard, Californie pour le camp d'entrainement. La saison 2015 sera alors officiellement ouverte. Après une campagne 2014 qui avait surpassé toutes les espérances, les Cowboys devront confirmer. Et pourquoi pas aller chercher la conférence NFC ? Cela commence en Californie, lors d'un camp d'entrainement qui au prix de sueurs et de larmes retiendra les 53 élus qui se battront pour l'étoile.


En attendant l'intersaison s'est déroulée dans ce qu'on pourrait appelé un calme relatif dans un milieu tellement tumultueux. La sérénité a régné. Pas d'affolement au moment de laisser partir notre meilleur joueur de la saison dernière vers un rival direct. Impossible de retenir DeMarco Murray après une telle saison, sauf en sacrifiant un salary cap pour des années et des années encore. C'est sans crainte que les Cowboys ont pu renforcer un secteur en difficulté la saison dernière, avec l'addition de Greg Hardy durant la free agency. Malgré les coups de sang du joueur en dehors du terrain, c'est bien en direction du quarterback adverse que les Cowboys avait besoin d'un truand. Le pass-rush aidé par cette addition, la draft pouvait être abordée tranquillement. Là encore les points à améliorer ont été adressé avec Byron Jones (CB) pour la secondaire et Randy Gregory (DT) pour le pass-rush. Les Cowboys réaliseront même la semaine suivant la draft, un coup de maître en convainquant La'el Collins (T) de les rejoindre. Et voilà comment renforcer un secteur déjà performant avec un jeune joueur plein d'avenir. Ajoutons à cela la signature sur du longterme de Dez Bryant il y a quelques jours, et vous obtenez une intersaison gérée de façon exemplaire. Une vraie réussite.

Alors comment ne pas avoir déjà envie d'y être à ce camp, de le vivre au plus près et voir comment cette équipe va peu à peu se mettre en place. Pour cela nous allons aujourd'hui essayer de vous dire quels sont les points à regarder de cette aventure passionnante se déroulant au bord du Pacifique.

1. Qui dans les pas de Murray ?


La plus grosse bataille pour un poste, sera celle du running-back titulaire. Plusieurs hommes sont en compétition. Alors c'est certainement Joseph Randle qui va profiter au départ du fait d'avoir eu le plus de temps de jeu auparavant dans l'équipe. Mais Beaucoup d'experts s'attendent déjà à ce que le fraichement acquis Darren McFadden fasse parler de lui. Et conquiert le poste de numéro un. Honnêtement difficile d'être si catégorique tant la compétition semble indécise, ce qui la rendra sans doute d'autant plus redoutable et passionnante. Sortir du jeu d'entrée Ryan Williams et Lance Dunbar de la probable rotation serait précipité. Bref, dès le premier jour du camp les yeux seront rivés sur chacun des portés de ces gars là. En général dans les 53 il n'en reste que 3.
Darren McFadden (20) sera-t-il le nouveau numéro 1 ?



2. Le poste de left guard en balance


Si on ne sait pas quel sera le coureur numéro un de l'équipe le 13 septembre pour l'ouverture de la saison, il aura le plaisir d'être guidé par l'une des plus belles lignes de la ligue. Cette ligne a encore été améliorée durant l'intersaison avec l'ajout de Chaz Green (OT) lors du troisième tour de la draft. Puis la semaine suivante avec la signature de La'El Collins (OT).

Ce dernier était pressenti pour être pêché dans les tous premiers choix lors de la draft. Malheureusement le meurtre d'une jeune femme enceinte allait tout remettre en cause. Le joueur devra quitter New York pour se présenter devant la police de Louisiane effectuer des tests. S'en est alors fini pour ses espoirs d'être choisi par une équipe, celles-ci préférant éviter le danger. Quelques jours plus tard les tests révéleront qu'il n'est pas le papa du bébé décédé avec la mère, ce qui n'en fait plus un suspect sérieux pour la police. On assiste alors à une espèce de draft à l'envers pour ce jeune talent. En effet de nombreuses équipes déclarent leur intérêt pour le joueur, celui-ci n'ayant alors que l'embarras du choix. Jerry Jones sort le grand jeu et l'invite chez lui, avec les cadres de l'équipe et la ligne offensive entière. Collins séduit, choisi les Cowboys et le révélera officiellement lors d'une conférence de presse émouvante accompagné de sa mère.
La'el Collins avec sa mère lors de la présentation officielle.

Celui qui jouait au poste de left tackle pour LSU ne prendra pas la place de Tyron Smith à ce poste. En revanche il n'aura pas de difficulté à se décaler vers l'intérieur de la ligne et risque donc de se battre avec Ron Leary pour le poste de left guard. Ce qui promet une ligne tout aussi performante que celle de l'année dernière. On regardera attentivement l'évolution de Collins durant le camp.

En parlant des gros de devant il faudra également être attentif au Tackle droit Doug Free. Le joueur de 31 ans avait manqué les quatre derniers matchs de la saison dernière dont les deux tours de playoffs à cause de blessures au pied et à la cheville. Il a subi une opération pour réparer le problème ce qui le retint des terrains durant les entrainements de l'intersaison. Si jamais Free était limité on sera attentif à qui prendra sa place, sachant que Jeremy Parnell qui avait apporté satisfaction l'année dernière est maintenant à Jacksonville. Cela pourrait être Darrion Weems que les Cowboys ont prolongé en Février. « Chaque fois qu'on manque quelque chose on a l'impression de passer derrière (les autres) », disait Free le mois dernier. «Mais j'ai fait la meilleure préparation mentale que je pouvais et physiquement ce qu'il m'était possible de réaliser. Je pense que je vais arriver au camp plus frais que certains autres ». Nous verrons bien.

3. Où va jouer Byron Jones ?


Le premier choix de la dernière draft des Cowboys est un joueur ultra-versatile. Il peut jouer aussi au poste de Cornerback qu'au poste de safety. Il a d'ailleurs gouté aux deux positions durant les entrainements de l'intersaison. La question sera certainement en fait : Où les Cowboys en ont-ils le plus besoin ? SI on regarde il pourrait avoir une chance de concurrencer J.J Wilcox auteur cependant d'une bonne saison au poste de Free Safety l'année dernière.

Mais cela pourrait aussi dépendre du retour en forme ou non de Morris Claiborne, un autre premier choix de draft pour les Cowboys. Ce dernier qui revient d'une opération au ligament rotulien en septembre dernier a déclaré se sentir « vraiment bien ». cela suffira-t-il pour gagner une place de cornerback titulaire devant ou Carr ou Scandrick ? Pas évident. On peut s'attendre donc à une rude compétition entre deux premiers choix de draft pour au moins avoir un peu de temps de jeu dans les formations défensives à 3 cornerbacks (formations dime et nickel).

4. Un œil sur Sean Lee


Le linebacker le plus talentueux des Cowboys va participer à son premier camp d'entrainement en deux ans. La deuxième étoile DCF 2013, avait manqué l'intégralité de la saison 2014 à cause d'un ligament antérieur du genou qu'il avait rompu lors d'un entrainement de la dernière intersaison. Il a déjà pris part aux entrainements lors du minicamp, et on attend de voir s'il sera limité ou non durant ce camp. Surtout qu'il devra s'adapter au changement de position attendu, puisqu'il devrait passer de Linebacker centre à linebacker côté faible. Vu la qualité de lecture du joueur, cela ne devrait pas trop poser de problèmes. On espère surtout que cela lui aide à garder la santé puisque que les contacts seront un peu moins fréquents.

De plus Sean Lee n'est pas seulement un excellent joueur, c'est un véritable leader dans l'équipe et le fait de l'avoir sur le terrain devrait impacter toute la défense.

Pour terminer, on peut se demander si un joueur sera capable de détrôner Dez Bryant du rôle de MVP. Depuis deux ans il a impressionné au camp, laissant ses partenaires loin derrière pour ce titre officieux, mais valorisant.

C'est donc après une intersaison sereine que va s'ouvrir le camp d'entrainement 2015. Et c'est sans aucune commune mesure avec la saison dernière que les Cowboys vont entrer dans cette aventure les menant jusqu'à la réception de New York. Cette fois les attentes sont bien plus élevées. Après 12 victoires en saison régulière les exigences seront à cette hauteur. La perte de Murray est un coup dur certain, mais Dallas a réalisé des acquisitions permettant de renforcer des secteurs en difficulté. Défensivement il est incontestable que cette équipe possède plus de talents que l'année dernière à la même époque. Ensuite Tony Romo est en pleine forme. Il pourra cette saison (et pour la première fois depuis 3 ans) participer à la totalité des entrainements. De quoi préparer au mieux une autre saison. Ensuite cette fois Jason Garrett n'est plus en sursis. Il pourra développer sereinement le football qu'il entend. Les joueurs le savent, Garrett est là pour de bon il a signé un contrat de cinq ans en Janvier.

C'est donc une équipée bien armée et libérée de nombreux doutes qui arrive en Californie cette année. La construction, les fondements d'une saison entière s'initie lors de cette étape, et nous feront tout notre possible pour vous faire vivre au mieux cette nouvelle histoire, avec des points réguliers sur son déroulement. Que l'épopée 2015 commence !

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Dans l'article qui suit.
      http://www.dallascowboys.fr/2015/08/camp-dentrainements-2015-retour-sur-les.html

      Supprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.