Header Ads

Darren McFadden signe chez les Cowboys

Darren McFadden s'engage pour deux ans chez les Cowboys
Au lendemain du traumatisme causé par le départ de DeMarco Murray, les Cowboys ont rapidement pris une première mesure. Présent à Valley Ranch aujourd'hui, Darren McFadden, ancien running back des Oakland Raiders, a accepté de s'engager pour deux ans avec Dallas.

Le contrat évoqué semble tourner autour des $5.85 millions. On est donc loin des $8 millions et des bananes par an signé par Murray à Philadelphie. Et pour cause, Darren McFadden n'a pas vraiment la même valeur que Murray.

Qui est-il ?


Drafté au premier tour en grande pompe par les Raiders en 2008 (4ème choix global), McFadden n'a jamais vraiment été à la hauteur des attentes que sa brillante carrière à Arkansas laissait entrevoir. Pourtant, le garçon avait impressionné au combine ainsi que lors des camps des Raiders. Mais de multiples blessures ont émaillé sa carrière professionnelle, tant et si bien que ce n'est qu'en 2014 qu'il a pu réaliser une saison complète de 16 matchs. Signe que ses problèmes de santé sont derrière lui ? Peut-être... Mais c'est aussi une saison où il jouait comme backup...

Toutefois, lorsqu'on regarde ses stats, 2010 nous saute au yeux. 1157 yards (5.2 de moyenne) pour 7 touchdowns. Une réussite qui le classement dans le top 5 de l'époque et il n'avait pourtant joué que 13 matchs. Ce fut aussi une année faste en terme de réceptions avec 507 yards et 3 TD. On se dit qu'une ligne de stats comme celle-ci, chez nous, on prend sans problème. Le soucis c'est que dès 2011 il retombait dans ses problèmes de blessures et de contre-performances.


Que peut-il apporter ?


C'est donc une habitude pour les Cowboys, encore un pari. A l'image de Rolando McClain, c'est un joueur qui n'ampute que faiblement le cap mais qui pourrait être enfin la réussite que tout le monde attendait en 2008. Ce qui est certain, c'est que le départ de Murray semble avoir sonné le glas d'une approche centrée autour d'un running back survitaminé prenant énormément de snap. Étant donné que la réussite offensive de Dallas passait l'année dernière par un jeu au sol efficace, je pense que l'idée ici est de pouvoir constituer un paire ou un trio de running backs capables de se relayer pour être tout aussi efficace dans le contrôle de l'horloge et du gagne terrain. Bien protégé derrière une OL de haut niveau, c'est peut-être ce qu'il manquait à McFadden pour exister.

McFadden n'est pas Randle. L'ancien Razorback était un coureur non seulement technique mais aussi très physique. Ses blessures ont un peu occulté cette qualité et, à bientôt 28 ans, peut-être que son corps sera enfin suffisamment endurci pour retrouver ce trait chez les pros. De plus, il semble vraiment capable de se projeter comme 4ème ou 5ème receveur. Je continue de penser que le poste de tailback devra être encore renforcé, sans doute à la Draft, mais la signature de McFadden, avec son expérience et son potentiel pourrait s’avérer payant dans une approche collégiale du jeu de course.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.