Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Étoiles et notes de la semaine : Wild Card

Ça y est, pour la première fois depuis 2009, nos Dallas Cowboys ont enfin une victoire en playoffs à leur crédit. Même si ça n'a pas été simple, même si beaucoup d'erreurs ont été commises, il n'en reste pas moins que nous avons vécu une rencontre haletante, tendue jusqu'à la dernière minute et donc forcément passionnante. Voici les trois joueurs qui selon nous mérite d'être mis tout particulièrement en lumière ainsi que les traditionnelles notes par secteur de jeu.

Les étoiles


1 - Tony Romo, QB

Malgré une protection de passe à efficacité variable, 6 sacks encaissés, Romo n'a jamais cessé de tirer l'équipe vers le haut. Celui qui est sensé craquer sous la pression, que l'on annonce comme incapable de gagner les matchs qu'il faut, a envoyé une gigantesque baffe dans la figure de ses détracteurs. Le quarterback a pris la pression de la victoire impérative sur les épaules, surtout en l'absence de Murray, et a littéralement transcendé son équipe.

2 - Anthony Hitchens, LB

Si c'est bien l'attaque qui a fini par mettre les points, on peut donner à la défense le crédit de n'avoir alloué que 3 petits points pendant toute la seconde mi-temps. Beaucoup de joueurs ont réalisé un match remarquable pour stopper l’hémorragie c'est donc un choix véritablement difficile que nous avons du faire. C'est la qualité de sa couverture de passe ainsi que son implication quasi systématique dans un grand nombre de jeu qui ont fait pencher la balance vers le linebacker rookie.

3 - Jason Witten, TE

5 réceptions pour 63 yards et aucun touchdown. Pas extraordinaire vous allez me dire. Oui, c'est vrai. Mais ce que ne reflète pas les chiffres, c'est le caractère fondamental de ses réceptions. Car c'est bien Witten qui a permis la conversion d'une quatrième tentative avec 6 yards à parcourir maintenant ainsi en vie un drive qui conduira les Cowboys à marquer le touchdown de la victoire. Un jeu symbolique et qui reflète parfaitement l'apport de Witten dans le jeu des Cowboys. Un sauveur de la dernière chance !

Les notes

Note : Hugues et moi-même mettons nos notes et appréciations chacun de notre côté (pas d'influences), et faisons la moyenne, ceci expliquant les décimales.

Attaque : 7.8/10

QB : 9.25/10
Maxime : Le héro du match. Il a porté l’équipe sur ses épaules lorsqu’elle en avait besoin.
Hugues : Romo a pris des coups mais a su rester apte physiquement et surtout frais dans sa tête pour mener le drive victorieux. Un Romo plus clutch que jamais.

RB : 6.5/10
Maxime : Match compliqué au sol mais Murray réussi à maintenir 3.9 yards par course.
Hugues : Une journée très difficile comme annoncé pour nos coureurs. Mais ils méritent la moyenne puisque la protection à la passe a été plutôt bonne de leur côté et le touchdown de Murray sur le côté gauche fut pri-mor-dial pour la suite du match.

WR : 9/10
Maxime : Match plein pour le trio de receveurs qui a permis la remonté au score.
Hugues : Ce groupe est décidément en forme au bon moment, Williams a deux touchdowns dont un fulgurant, Bryant sort un énorme gain à un moment crucial et Beasley toujours aussi précieux se montre en plus resistant à des chocs qui font mal à travers la télé.

TE : 8.5/10
Maxime : Excellent match de Witten qui a converti des tentatives cruciales comme cette fameuse 4ème et 6.
Hugues : Ce fut dur aussi pour eux de se confronter à cette ligne défensive musclé, mais l’apport à la passe de Witten et notamment lors du dernier avec cette décision de se sortir de sa route pré-établie pour se démarquer représente quelque chose qui n’a pas de prix.

OL : 5.75/10
Maxime : Du mieux en deuxième mi-temps après un départ catastrophique. Mais dans l’ensemble, cette unité a vraiment souffert.
Hugues : Cette ligne jeune a été confronté à ce qu’il se fait de mieux dans la ligue. Si elle a beaucoup souffert elle fut capable (à l’image de l’équipe entière d'ailleurs), de s’adapter et surmonter ses difficultés. Finalement si les blocks pour les courses sont restés difficiles ils ont réussi à apporter le temps nécessaire pour que Romo trouve ses receveurs en deuxième mi-temps. Alors la prestation mérite une mention honorable.

Défense : 7/10

DL : 6.75/10
Maxime : Match compliqué pour la DL qui n’a pas gêné Stafford autant qu’elle aurait voulu.
Hugues : Une bonne prestation globalement de la ligne défensive, malgré un début de match raté notamment sur la défense à la course. Elle s’est vite rattrapée en laissant aucun espace de ce côté, et en accentuant toujours la pression sur Stattford à l’image des trois sacks enregistrés.

LB : 6.5/10
Maxime : Le corps de LB est un des principaux facteurs du retour gagnant. Particulièrement Anthony Hitchens qui était au four et au moulin.
Hugues : Bon match dans l’ensemble des linebackers qui eux aussi ont su élever leur niveau de jeu au fil du match, sans McClain pourtant toute la deuxième mi-temps.

CB : 7/10
Maxime : Des soucis en première mi-temps mais le regain d’énergie dans le front-7 en deuxième a permis aux CB de mieux couvrir leur vis à vis.
Hugues : Les cornerbacks ont joué assez intelligemment, ils se sont très peu livrés afin d’’éviter de se faire manger en concédant ce qui restait finalement acceptable. Cette stratégie conservative à plutôt bien fonctionné au final. De plus on a vu de beaux tackles de Carr notamment.

S : 7.75/10
Maxime : Barry Church a été un maillon essentiel de la victoire malgré un TD dont il a la responsabilité. Une erreur, mais une grosse !
Hugues : Une couverture manquée de Church sur le premier touchdown des Lions, c’est dommage. Après ils se sont repris effectuant de nombreux tackles notamment par Wilcox comme toujours, et forcent même un fumble (Church).

Equipe Spéciale

S/T : 5/10
Maxime : Une pénalité pour brutalité sur le kicker ? En playoffs vraiment !? Et ce field goal de 42 yards manqué alors qu'habituellement, Dan Bailey rentre des ballons de 50 yards les yeux fermés.
Hugues : Ok un field goal « facile » manqué mais derrière un de plus de 50 yards réussi, ca s’équilibre donc. En revanche la pénalité sur le kicker et quelque chose qu’on aimerait ne plus voir surtout en playoff alors que l’équipe de Garrett fut justement d’une discipline remarquable tout au long de la saison (tient encore un aspect du jeu où l’équipe a bien progressé d’ailleurs...).


Attaque
Défense
Equipe Spec.
SemaineQBRBWRTEOLSemaineDLLBCBSSemaineS/T
S12,507,507,005,505,25S16,007,003,753,00S16,00
S26,009,008,007,004,00S25,008,007,507,00S29,00
S37,506,007,757,506,25S35,757,505,006,00S37,75
S49,509,508,758,507,50S47,258,256,006,50S47,00
S58,008,008,007,258,00S56,507,006,257,50S57,25
S68,759,508,258,008,50S68,508,508,007,75S64,50
S78,7510,009,009,008,50S77,257,006,757,00S76,00
S86,007,007,007,504,50S88,756,004,256,00S85,50
S93,005,005,005,754,50S97,506,255,006,75S93,50
S108,008,508,007,007,00S109,007,505,006,50S106,00
S127,507,008,507,009,00S126,006,503,507,25S127,00
S134,756,004,254,003,50S134,005,505,006,50S137,25
S147,759,757,007,009,00S148,006,506,506,00S147,50
S159,756,509,758,506,50S158,508,256,258,50S158,00
S1610,006,509,508,759,50S169,008,008,007,50S167,50
S178,008,258,758,507,75S178,758,008,507,00S178,00
WC9,256,509,008,505,75WC6,756,507,007,75WC5,00
DR




DR



DR

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.