Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Le champion au défi

Week 6 : Cowboys @ Seahawks 



Si les Cowboys voulaient savoir ce qu'ils peuvent réellement espérer de cette saison, évaluer leur niveau de jeu ou tester leurs qualités mentales il n'y aurait pas meilleur proposition. Ça tombe bien c'est aujourd'hui en week 6 dans le deuxième lot des matchs de dimanche. Dans un stade aussi bruyant qu'hostile à l'adversaire Dallas aura de quoi montrer ce qu'elle vaut. Le match sera scruté et la moindre action dans ce match pourra servir aux détracteurs comme aux amateurs, car aucun doute que dans ce duel ce seront bien les Cowboys qui dans tous les cas feront parler d'eux !


Duel au sol

Pourtant si l'on se place de l'autre côté, les Seahawks aussi auront un réel test. En effet Dallas arrive avec la deuxième meilleure attaque au sol juste derrière Seattle (tient !), avec 160 yards par match. Ce qui constitue un sacré challenge pour leur défense classée première dans la défense à la course en limitant leur adversaire à 62,2 yards en moyenne. Première question importante du match, les Seahawks seront-ils les premiers à empêcher DeMarco Murray de courir 100 yards ?

Ce n'est pas impossible en effet, surtout si les Cowboys décident comme annoncé dans la semaine de partager davantage les portés. Mais cela ne signifie pas forcément que les Cowboys n'auront pas de succès au sol. Le plan de jeu de Linehan passera forcément par la course, première pierre à poser avant d'espérer établir le donjon des play-actions et longues passes. Même sans franche réussite sur les premières courses les Cowboys devraient insister. Or on le sait la défense de Seattle referme très vite chaque ligne de course. C'est pourquoi Lance Dunbar pourrait en profiter, de part son excellente vision il pourrait faire parler son explosivité avant que la défense ne puisse réagir. Mais on a vu les Chargers réussir au sol en variant les running backs, cela pourrait constituer un moyen de déséquilibrer cette défense.

Enfin probablement qu'on sous-estime même le talent de Murray, en pensant que sa réussite pourrait dépendre de l'adversaire. Ce dernier est peut-être tout simplement trop bon pour être arrêté. Le match contre les Seahawks le révèlera peut-être.

Si le jeu au sol des Cowboys s'établit alors n'ayez crainte l'attaque sera performante. Romo et ses receveurs ont montré qu'ils étaient en forme.

Attaquer Sherman


L'attaque aérienne de Dallas est une telle confiance qu'elle prévoit même d'attaquer Richard Sherman, le meilleur cornerback de la ligue, et c'est plutôt une bonne idée. Ce dernier embrasse tellement ce statut qu'il voit de moins en moins de ballons venir dans sa direction. Aucun ballon lors du match d'ouverture contre les Packers, et seulement 3 lancés dans sa direction par les Redskins lors du monday night. N'est-ce pas délicat de conserver un niveau d'excellence en voyant si peu de jeux ?

Vous imaginez bien qui sera son vis-à-vis. Quoi rêver de mieux qu'une confrontation directe Bryant-Sherman ? Si les équipes en général prennent Dez en deux-contre-un, ce dernier pourrait avoir de nombreuses opportunités cette fois de se jauger d'homme à homme avec un des meilleurs. Ceci devrait ravir le receveur des Cowboys. Bien sûr on se régale d'avance d'observer ce qui constitue un des plus beaux duel de la ligue.

Cependant les Seahawks jouent principalement une défense en zone et Sherman joue essentiellement à gauche et n'a pas l'habitude de changer de côté. Quant à Dez il joue principalement côté gauche de l'attaque , ou il a été ciblé 17 fois cette saison, c'est à dire à l'opposé du cornerback aux cheveux longs. Mais ce n'est tout de même pas impossible de les voir se rencontrer plussieurs fois dans le match.

En tout cas Dallas l'a montré elle n'est pas effrayé d'attaquer directement le meilleur joueur adverse comme elle l'a fait contre Houston en courant directement vers JJ Watt.

Défendre intelligemment


Enfin reste le point le plus délicat, celui de la défense. Non la défense de Marinelli n'est pas la meilleure de la ligue, elle encaisse d'ailleurs autant de yards que celle de la saison passée à la même époque avec 370 par match. De plus elle encaisse trop de yards au sol avec en moyenne 5,2 yards encaissés par course ! Ce qui en fait la deuxième pire dans cette catégorie. Or avec Marshawn Lynch se présentant dimanche cela à de quoi faire peur. De plus elle est la plus mauvaise défense en terme de yards concédés par action avec 6,4.

En revanche et paradoxe certain ; cette défense est 8ème de la ligue dans la stat qui compte le plus  : celle des points encaissés par match, avec 20,6 ! Cela signifie que les joueurs comprennent de mieux en mieux le système Tampa 2 installé l'année dernière sous Monte Kiffin. Cela signifie que cette défense comprend mieux que n'importe qu'elle autre les moments-clés des séries adverses, en étant performante sur troisième down (15ème avec 43,1%) et lorsqu'elle est proche de son propre en-but. Cela signifie également qu'elle est capable de créer des turnovers avec 6 interceptions et 3 fumbles engendrés, soit 1,8 turnovers par match.

On comprends alors qu'encaisser des yards fait partie du compromis accepté par ce système. Peu de tackles derrière la ligne d'avantage ont été enregistrés certes, peu de sacks aussi encore que le blitz de ses derniers matchs a porté ses fruits notamment dans la couverture. Tout est fait pour éviter les gros gains et une fois la balle dans les mains de l'attaquant, les défenseurs se jettent littéralement à trois ou 4 sur lui. Mais la clé du match en défense se limitera peut-être tout simplement dans la qualité des tackles. Marshawn lynch a pour habitude de n'être jamais tacklé par le premier joueur qui le touche, or dans ce système défensif un tackle manqué peut tout faire s'effondrer.

Enfin la défense devra contenir Wilson un maximum qui a littéralement explosé les Redskins au sol lundi. Dallas qui à l'habitude de jouer la zone, devrait rester la dessus en gardant un œil sur le QB. La ligne défensive devra être intelligente et rester liée pour n'offrir aucun ligne de course à Wilson. Enfin de part sa capacité à jouer à n'importe quelle zone en défense, Scandrick pourrait bien avoir à défendre Harvin l'électron libre de Seattle.

Bref, ce match constitue une affiche rêvée pour jauger nos Cowboys. De les voir arriver dans ce stade en pleine confiance est un plus pour cette rencontre qui nous régale tout simplement en tant qu'amateurs de football. Difficile de résumer les duels, les atouts de chacune des équipes tant il y'en a d'un peu tous les secteurs. Il s'agit donc de s'installer confortablement, d'observer et de supporter nos Cowboys se frottant tout simplement au champion en titre.

Match : 22h25 (heure française)



Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.