Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Attaque sous pression

Week 2 : Cowboys @ Titans

Alors que les Cowboys entraient dans la saison avec un faible crédit des observateurs, la prestation de la semaine dernière a fini de les ranger dans les équipes fades, sans rôle à jouer cette saison. Pourtant si la défense est véritablement un patchwork réalisé avec des pièces sans grande cohérence, l'attaque semble la plus fournie des dernières saisons. Pourtant c'est elle qui a échoué en match d'ouverture, et qui aura tous les viseurs braqués dans sa direction ce dimanche. Sera-t-elle capable d'éviter une deuxième défaite en autant de matchs ?


Romo a tout à prouver


Tony Romo n'a pas été drafté à l'intersaison, loin de là ! Pourtant il a aujourd'hui tout à prouver comme cela n'a jamais été autant le cas dans sa carrière. En effet comme il a été acquis en tant que rookie agent libre, jamais il n'a eu à endosser le maillot d'homme sur qui tout repose. Il est arrivé plutôt en tant qu'homme providentiel qui amené de la couleur dans un monde de quarterback bien fade. Seulement ayant subi sa deuxième opération au dos en deux intersaisons, le monde du ballon ovale à lacets s'interroge. L'inquiétude est palpable, et le premier match n'a rassuré personne. Romo lui même a convenu à demi-mots que le manque d'entrainement devait certainement expliquer sa mauvaise vision du jeu. Toujours est-il qu'il n'y a jamais eu autant de défiance envers ses performances et sa capacité à lancer le cuir. Evidemment il a toujours eu ses détracteurs, ceux qui pensent que quand ça compte vraiment Romo vacille. Mais ceux-là étaient les premiers à reconnaître son talent. Il semble qu'aujourd'hui ce soit différent de part ses différents pépins de santé. Romo a donc tout à prouver aujourd'hui comme s'il débutait sa carrière.

Cependant Romo a toujours su bien rebondir après un match à plusieurs interceptions. Il n'a d'ailleurs depuis 2011 jamais aligné deux matchs consécutifs avec deux interceptions. C'est très rassurant, et si on regarde les interceptions de la semaine dernière il s'agissait bien plus de mauvaises lectures, que de problème de précision de lancer ou de mécanique de lancer. On peut donc penser que le dos assume les contraintes. Mais encore une fois seule la prestation de ce dimanche nous en apprendra davantage.

La course d'abord


Cette attaque devra montrer qu'elle tient ses espérances, sa prestation de la semaine dernière fut d'ailleurs loin d'être catastrophique. En effet les turnovers sont venus gâcher une déconcertante faciliter à avancer la balle. DeMarco Murray a affligé plus de 100 yards à la défense des niners qui n'avait pas vu ça depuis plusieurs matchs. Appuyé par une ligne offensive bien plus consistante les capacités de Murray à éviter les tackles peuvent réellement s'exprimer. L'attaque devra donc essayer dans un premier de s'appuyer sur un jeu au sol, et même (surtout!) dans la red zone.

Seulement pour gagner on aura besoin de la passe, on aura besoin de trouver Dez. Les Titans à l'image des 49ers possède un gros front seven. Mais à la différence de ces derniers Tenessee devrait envoyer plus de linebackers blitzer tony Romo. La capacité de la ligne offensive (et éventuellement le running back) à contenir le blitz sera une clé du match. La semaine dernière déjà trois sacks avaient été concédés. Si le blitz est contenu, alors des gros gains pourraient être obtenus sur des slants rapides pour Dez ou Williams, voire dans la profondeur si le temps le permet. Pour gagner il faudra réussir à passer par les airs, malgré le blitz !

Les Titans ont intercepté trois fois Alex Smith la semaine dernière. Romo est prévenu. Il y aura un match intéressant de chaque coté du terrain avec Dez contre McCourty et Williams contre Wreh-Wilson, deux corners rapides et vifs.

Turnovers en question


La piètre performance en attaque a complètement éclipser la prestation défensive des 'Boys. Qui cela dit s'est montrée nullement ridicule, même si elle n'a pas été confronté a beaucoup de séries offensives de San Fransisco. Neuf au total soit 3,1 points concédés par série. Ce qui reste honorable. En revanche la partie décevante est que cette défense n'a pu pu créer le moindre turnover qui aurait pu changer la dynamique du match. Redonner le ballon à l'attaque avec une position intéressante vaudrait de l'or aujourd'hui dans un match à l'extérieur qui s'annonce serré. Justin Durant était le plus près la semaine dernière mais il n'avait pu concrétiser son interception lors du contact au sol. Pour y arriver il faudra réussir à faire trembler Locker qui a réalisé un excellent match contre Kansas City la semaine dernière. Henry Melton pourrait y contribuer davantage que dimanche denrier. Ce ne sera donc pas facile face à un QB en confiance, et les Cowboys ne devront pas laisser autant d'espace qu'on a pu voir face aux niners lorsqu'il défendaient en zone. D'ailleurs on peut s'attendre à plus de défense en un contre un. Mais la défense doit être capable d'une façon ou d'une autre de récupérer la balle.


La dernière fois que les Cowboys ont perdu leur premier match, c'était en 2011. La dernière fois ils se déplaçaient également lors de la deuxième semaine. La dernière ils avaient gagné, c'était à San Fransisco dans un duel épique avec Romo terminant le match malgré une côte cassé jusqu'à la prolongation. C'était au bout du suspens et dans la douleur. Difficile de prévoir autre chose qu'un match crispant et tendu également aujourd'hui, il faut s'attendre à souffrir. L'attaque est prévenue. Le fusil sur la tempe elle doit gagner !   

Le duel en image 



Coup d'envoi : 19 h (heure de Paris)

1 commentaire:

  1. C est gagné et sans souffrir :-) Enfin, cette semaine, sans bouder notre plaisir, on peut dire merci au Titans d'avoir été vraiment mauvais.

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.