Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Déjà préoccupant

Présaison Week 1 : Dallas 7 - San Diego 27


Le premier match de pré-saison est achevé et voilà une première défaite pour les Cowboys. Bon n'attachons pas trop d'importance au score brut d'un tel match mais plutôt regardons les réponses ou les questions soulevées par la prestation d'hier. Les éléments à regarder vous avez été présentés par Maxime dans la semaine. Au terme d'un match assez tranquille, même si les cowboys ont montré quelques éléments intéressants une chose est sûre, la défense a du boulot !


Une défense en chantier


C'est une défense mixte qui était alignée sur le terrain au début du match, avec des titulaires probables : Tyrone Crawford, Bruce Carter, Juston Durant, J.J Wilcox; des challengers à une place de remplaçant comme BW Webb ou encore Nick Hayden. Les absents de marque étaient Barry Church, Morris Claiborne, Brandon Carr ou encore george Selvie. Dès le premier drive l'attaque numéro un des Chargers déroule avec la facilité d'un jeu vidéo. Gros gain de Woodhead sur une screen pass, sortie de la poche de Rivers improvisant un joli jeu pour l'immense tight end Green et un draw sur un troisième down dans la red zone laissant les Cowboys sur leurs talons. Bref, quelque soit le jeu appelé l'attaque avance. Il faudra d'ailleurs attendre le dernier quart-temps pour observer la première passe non complétée des Chargers. Pourtant ce premier drive affreux sera stoppé par un turnover salvateur, après un Fumble de matthews sur nos 1 yard. Nous y reviendrons.

En tout cas cette défense certes pas à l'identique de celle qui devrait jouer contre San Fransisco, ne nous a aucunement rassuré. Au contraire la similitude avec ce que l'on voyait l'année dernière est inquiétante. Il reste néanmoins encore du temps dans le training camp et nous souhaitons vivement voir une amélioration au prochain match. Notamment dans le nombre de yards concédés. Je me demandais en visionnant le match quand nous allions voir une action sans gain de l'adversaire. Ce n'est pas arrivé souvent. En effet la défense a concédé 395 Yards en 58 jeux, soit 6,8 yards par action. Avec une moyenne pareille difficile de sortir du terrain.

Le plus triste c'est que ce soit à la course ou à la passe l'adversaire n'avait que l'embarras du choix. Au niveau de la passe il s'agit de 14 passes complétées sur 16 pour les Chargers, et au sol San Diego a gagné 152 yards en 42 portés. Les défenseurs battus en un-contre-un ont montré une mauvaise technique pour contenir leur vis-à-vis. On a notamment vu Heath et Mitchell tenir leur adversaire (Holding penalty) en défendant la passe et un affreux tackle par le col lors d'une course adverse. Et pour couronner le tout BW Webb se faisait distancer pour un touchdown de 70 yards à la passe des Chargers. Le touchdown du match.

Enfin Dallas n'a pas été capable de sacker le quarterback adverse. Le coordinateur a changé, de Kiffin on passe à Marinelli. Certains joueurs aussi, mais l'image reste la même. Évidemment l'arrivée des titulaires devrait pouvoir atténuer ces défaillances, mais les points faibles semblent rester à l'identique. On notera en positif le turnover créé sur la ligne des 1 yard sauvant un touchdown des chargers lors de leur premier drive, et la belle défense dans ses 5 yards de Dallas lors du troisième drive avec notamment un tackle avec perte de gain de la part de Dixon. Ce dernier fut d'ailleurs l'homme du match en défense, avec ses 11 tackles. En définitive si les Cowboys pouvaient devenir performants dans leur propre dix yards ce serait un moindre mal. Il reste donc encore beaucoup de travail à la défense avant d'être prête pour la saison. En attendant mieux, on ne peut que demeurer bien pessimiste pour ce secteur de jeu.

Un Weeden rassurant


Brandon Weeden
Après avoir balayé d'entrée les choses qui fâchent avec la défense, on peut maintenant se faire un peu de bien avec du positif. Et après le psychodrame Kyle Orton de ce printemps, on souffle et l'on se dit que Romo possède un remplaçant performant. En effet Weeden a montré hier soir qu'il savait lancer la balle. On retiendra son sang froid, sa notion du risque mesuré. Pas d'action héroïque mais pas de pétage de plomb non plus. Il compléta 13 de ses 17 passes pour 107 yards. Et un touchdown remarquable ou il réussit à sortir de la poche, faire preuve de courage en attendant que la défenseur vienne à lui afin de délivrer une passe au dernier moment pour le tight end James Hanna en bout de End zone. Classe !

Ensuite l'attaque a montré un jeu au sol intéressant avec une Oline titulaire (Smith, Bernadeau, Frederick, Martin (R) et doug Free) plutôt dominante, permettant a Randle de faire admirer son sens de l'esquive. Le premier drive a notamment montré un fort potentiel, avec 29 yards de gagner en 6 tentatives. Mais bon il va falloir en gagner encore davantage pour justifier le fait de ne pas mettre la balle entre les mains de Romo, Bryant et Witten, tous les trois absents hier soir. D'ailleurs à la passe Terrence Williams a montré qu'il avait toujours de bonnes mains, et Devin Street a même enregistré son premier catch.

Cependant dès le premier drive offensif des pénalités son venues entacher une belle progression, se concluant par un punt. Une nouvelle rengaine trop familière que nous désirons ne plus voir. Ainsi même si l'attaque a relevé le niveau des points sont encore à régler. Mais en début de mois d'août cela reste compréhensible. 


En clair, la prestation d'hier soir a apporté son lot de certitudes, comme une ligne offensive en progrès et un Weeden rassurant. Mais également a ranimer de maudits vieux souvenir qu'on espérait d'un autre temps. Cette défense qui nous a fait tellement cauchemarder est revenue nous hanter par moment hier. Cette dernière doit se mettre au boulot en espérant qu'une solution existe réellement. Il s'agit dorénavant de la principale inquiétude de cette pré-saison.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.