Header Ads

Quel premier choix de draft pour les Cowboys en 2014 ?

Dans environs un mois, le 8 mai 2014, la Draft NFL 2014 sera lancée. Toujours porteuse des espoirs les plus fous, la Draft est un événement majeur de l'inter-saison. La NFL nous a fait languir un mois de plus cette année. Traditionnellement, la Draft se tient en avril mais l'indisponibilité du Radio City Music Hall de New-York à cette période a conduit la ligue à repousser l’événement. C'est une habitude à prendre car il semblerait que la NFL veule maintenant adopter ce calendrier.


En tout cas, en guise d’apéritif, il était de temps de présenter les prospects qui, à mon sens, risquent de tomber dans l'escarcelle des Cowboys. Ne soyez pas surpris, les jeunes espoirs que je vais présenter se situent tous du côté défensif. Si la position exacte fait encore débat, il parait totalement improbable que le premier choix 2014 soit offensif tant les besoins sont énormes dans l'équipe de Rod Marinelli. Les anti Romo peuvent donc oublier les Bridgewater, Manziel et autres Bortles.

Les Cowboys disposent du 16ème choix global au premier tour. Cette preview ne tient évidemment pas compte d'éventuels trades même si je verrais bien Jerry Jones concocter quelque chose. Toutefois, je préfère rester optimiste (raisonnablement...) et les joueurs que je vais vous présenter ont toute les chances d'être encore disponibles à ce moment de la Draft.

Comme toujours n'hésitez pas à réagir, à commenter et même à proposer vos favoris !


DT Aaron Donald, Pittsburgh
6-1 / 285 lbs

Aaron Donald Pittsburgh
DT Aaron Donald, Pittsburgh
Les premiers choix évidents vont concerner la ligne défensive. En gros, c'est le secteur qui a le plus souffert en 2013. Un vingtaine de joueurs se sont succédé le long de la ligne et nous avons perdu les deux meilleurs joueurs de l'escouade, DeMarcus Ware et Jason Hatcher. Si l'on retire le meilleur prospect DL, voir même le meilleur prospect 2014 d'ailleurs, Jadeveon Clowney (South Carolina), qui devrait être parti entre le 1er et le 3ème tour, nous tombons directement sur ce gars : Aaron Donald, Université de Pittsburgh.

Donald est un defensive tackle massif. Capable de jouer n'importe lequel des deux postes de DT du schéma 4-3 de Marinelli. Malgré son poids qui le rend très difficile à repousser, il a une vivacité dans les jambes qui le font partir comme une balle de fusil. Sa taille relativement réduite par rapport aux OL qu'il va affronter lui donne en plus l'avantage d'un centre de gravité très bas. Leader du pays en terme de sack (1.6 / match) et en terme de tackle pour perte (2.4 / match), Donald se paye en prime le luxe de s'inscrire dans une dynamique de défense très agressive. En bref, il n'y a pas à réfléchir, si Donald est toujours disponible, il faut foncer. Voir même tenter le petit trade up si besoin. Avec un gars comme lui, vous solidifiez l'intérieur de votre DL pour les 10 ans à venir.


DE Kony Ealy, Missouri
6-4 / 273 lbs

Kony Ealy Missouri
DE Kony Ealy, Missouri
Si Donald n'est pas disponible, je basculerais maintenant vers l'extrémité droite de la DL et je choisirais ce gars : Kony Ealy, Université du Missouri. Pas forcément le plus populaire dans les mock drafts (je ne l'ai vu qu'une fois pour les Cowboys je crois, par Bucky Brooks sur NFL.com), il souffre du fait que les projecteurs étaient largement braqués sur son coéquipier DE Michael Sam qui, pourtant, semble un peu juste physiquement pour la NFL.

Ealy en revanche, a tout pour lui. La taille, le poids, la vitesse (4.92 au 40 yards), l'explosibilité et un côté insaisissable qui peuvent faire de lui un pass-rusher AAA. Le départ de Ware est une large entaille dans la capacité de pression de notre défense. Même si Ealy est classé dans la catégorie "A développer", il pourrait tout à fait trouver sa place à droite de la DL, le poste qu'il jouait à l'Université, est participer activement à un secteur qui, de toute façon, est en reconstruction.


DT Timmy Jernigan, Florida State
6-2 / 299 lbs

Timmy Jernigan Florida State
DT Timmy Jernigan, Florida State
On revient au centre de la DL avec celui qui sera mon dernier prospect lineman. Timmy Jernigan, Florida State, c'est un nom qui apparaît beaucoup dans les mock drafts concernant les Cowboys.

Si on cherche un stoppeur avant tout, Jernigan fera sans doute le job. Avec ses 300 livres ont a là un beau bébé bien solide. Le problème est qu'il n'a pas le profil polyvalent d'un Donald. Le pass-rush n'est pas vraiment son truc. A la limite, dans un 4-3, il pourrait tout de même trouver sa place aux côtés de DT Henry Melton qui a plus un profil de rush. Mais si Ealy était déjà taggué comme un joueur de développement, c'est encore plus vrai pour Jernigan. A mon sens, nous descendons quand même d'un cran avec ce troisième prospect même si la défense au sol serait sans doute améliorée.


FS Ha'Sean Clinton-Dix, Alabama
6-1 / 208 lbs

Ha'Sean Clinton-Dix Alabama
FS Ha'Sean Clinton-Dix, Alabama
Le backfield défensif est le second point noir de la défense de Dallas. Si Barry Church a brillé comme strong safety, son pendant "libre" n'a jamais vraiment trouvé de titulaire depuis un moment. Will Allen n'est plus d'actualité et ni Jeff Heath, ni J.J. Wilcox n'ont pour l'instant convaincu. Ha'Sean Clinton-Dix, Alabama, est un des deux joueurs de cette draft que je souhaitais mettre en avant et qui pourrait résoudre ce problème.

Très physique, Clinton-Dix n'aurait pas à rougir de la comparaison avec un strong safety pour ce qui est du jeu au sol. Un excellent sens du placement le rend très polyvalent et lui permet d'être impliqué activement aussi bien dans une couverture de passe que dans un jeu de prévention au sol. Si ma préférence pour ce premier tour va indubitablement à un renfort de la DL, on ne serait pas complètement à côté de la plaque avec Clinton-Dix.


FS Calvin Pryor, Louisville
5-11 / 207 lbs

Calvin Pryor Louisville
FS Calvin Pryor, Louisville
Je finirai enfin sur Calvin Pryor, Louisville, qui est non seulement rapide, mais surtout très rugueux pour son gabarit. Je ne vais pas me répéter car je ferais les mêmes éloges que pour Clinton-Dix. La seule raison pour laquelle je lui préférerais sont collègue d'Alabama est que Pryor me semble un poil petit dans l'état actuel des menaces aériennes de la ligue. Maintenant, sa bonne capacité à perturber le jeu de son vis-à-vis fait de lui un excellent défenseur qui lui vaut d'être préféré à Clinton-Dix dans l'essentiel des mocks drafts.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.