jeudi 24 avril 2014

Calendrier 2014 : déséquilibres avérés

Comme chaque année à cette période il est difficile d'établir la valeur des futurs adversaires lors de la prochaine saison. En revanche on sait que certains déplacements sont compliqués et que leurs enchainements peuvent représenter une réelle difficulté. On peut également jeter un œil attentif à la répartition des matchs de division qui déterminent depuis quelques années l'issue de la NFC East. Après l'observation du calendrier de la saison 2014, un mot peut le qualifier : déséquilibre.


Un début à domicile et une bye week bien placée


Mais commençons par le positif. Tout d'abord les Cowboys débuteront cette nouvelle année à domicile, avec une rencontre qui augmente déjà le sentiment d'impatience que la saison démarre. Les 49ers d'entrée, l'affiche a de quoi faire rêver tant l'histoire entre ces deux équipes est riche. Un défi dès le premier match, comme ce fut le cas ces deux dernières années puisque les Cowboys avaient commencé contre les Giants avec succès.

Ensuite le deuxième point plutôt en faveur de Dallas est le placement de la journée de repos, qui interviendra lors de la 11ème semaine, comme la saison passée. Cette année elle leur permettra de se remettre du déplacement à Londres, et de préparer deux matchs à quatre jours d'intervalle. Le dimanche 23 novembre à New York contre les Giants, puis le jeudi de Thanksgiving où les Cowboys seront opposés aux Eagles. En NFL c'est toujours délicat de devoir jouer deux matchs en quatre jours, alors cette bye week placée en amont de cette difficulté est un élément positif.

Déséquilibre domicile-extérieur


Mais comme je le disais en introduction ce calendrier et surtout très déséquilibré. En effet premièrement en terme de répartition des matchs à domicile et des matchs à l'extérieur. Lors des neuf premiers matchs Dallas recevra six fois. Si vous faites le calcul, Dallas devra donc se déplacer cinq fois lors des sept dernier matchs ! Une fin de saison largement à l'extérieur au moment où les matchs comptent le plus, et où la météo devient la plus dure. Des déplacements en plus dans l'Est du Pays à Chicago, à New York et à Philadelphie notamment. Une fin de saison qui s'annonce donc compliquée obligeant Dallas à aller chercher des victoires importantes dans des environnement hostiles, ce qu'ils ont eu pourtant du mal à réaliser ces dernières saisons.

Les Cowboys devront donc entrer rapidement dans leur saison, et engranger des victoires pour prendre de l'avance vis-vis de cette fin dantesque. Le semblant de dynamique qu'ils avaient créés l'année dernière à Arlington devra bien entendu être confirmé.

Déséquilibre match de division-match hors division


À l'image des dernières saisons la NFC East devrait à nouveau se jouer sur les confrontations directes. Dallas était d'ailleurs restée en compétition la saison dernière grâce à de bonnes performances dans l'exercice. Cette année Dallas devra attendre pour se jauger à ces adversaires directs. En effet le premier match de division aura lieu le 7 octobre au bout du 7ème match. Et après la bye week, Dallas affrontera 4 rivaux de division sur 6 adversaires pour un sprint final ainsi décisif.

Ce qu'il faut en conclure, c'est qu'il sera impossible de tirer des enseignements sur la place en playoff de Dallas en début de saison. Même si le départ est prometteur, il pourrait s'avérer inutile en cas de contre-performances contre les rivaux lors des derniers matchs. Et à l'opposé ces confrontations directes en fin de saisons permettraient de remettre en jeu des Cowboys en retrait. On note la double confrontation Cowboys-Eagles en trois semaines, rival numéro un de l'an dernier et certainement à nouveau très compétitif.

Enfin le final aura lieu comme il y a deux ans à Washington, à l'extérieur donc. Difficile d'envisager là une nouvelle finale de division, bien que depuis trois ans les Cowboys ont dû défier un rival différent...

Ce calendrier présente de nombreux déséquilibres, comme c'est souvent le cas avec la NFL qui doit jongler avec beaucoup d'éléments pour l'établir. Une nouvelle fois la fin de saison notamment s'annonce épique et devrait mettre les Cowboys en difficulté. Mais ces derniers n'ont cesser de cohabiter avec l'adversité ces dernières saisons notamment lors du mois de décembre. Il retrouveront ainsi une brise familière pour lors prochain hiver.  

2 commentaires:

  1. Rien que pour les adversaires, on savait que le calendrier allait être dur. Mais lá, on monte le niveau.

    Les Cowboys qui détestent le froid, vont devoir l'affronter sur les dernier match.

    David

    RépondreSupprimer
  2. La fin s'annonce en effet saisissante. Merci d'avoir localisé ces matchs dans des endroits aussi pénibles niveau météo. Il manquait que Green Bay pour être sur de jouer sous la neige !

    La dernière semaine à Washington s'annonce encore épique par contre.

    RépondreSupprimer