Header Ads

DeMarcus Ware n'est plus un Cowboy

DeMarcus Ware ne portera pas cet uniforme en 2014
C'est véritablement la fin d'une époque pour les Dallas Cowboys. Il est des joueurs qui ont marqué la franchise d'une empreinte indélébile par leur passage. Tout comme il y a eu Roger Staubach, Troy Aikman, Emmitt SmithMichael Irvin et bien d'autres encores, il y a aujourd'hui DeMarcus Ware. Le linebacker de formation converti en defensive end n'a pas réussi à se mettre d'accord avec Jerry Jones sur une restructuration de contrat. L'inévitable que nous sentions arriver depuis plusieurs semaines s'est produit : DeMarcus Ware n'est plus à ce jour un joueur des Dallas Cowboys.

Un rookie déjà incontournable


En sortant en 2005 de Troy University, Alabama, le natif de cet état ne pouvait qu'être drafté très haut. Il a en effet établi le record de tackles pour perte en carrière (57) ainsi que la seconde meilleure performance en nombre de sacks (27.5) de son école.

Fort logiquement, c'est dès le premier tour que le Defensive Player of the Year pour la conférence Sun Belt fut choisi. 11ème choix total destination Dallas, Texas.

Titulaire incontournable dès son année de rookie comme outside linebacker, Ware affiche une saison à 8 sacks, 3 FF et 47 tackles. Pari gagnant pour les Cowboys qui viennent donc de se dénicher un cadre défensif pour quelques années.

Une carrière riche


Malheureusement pour lui, il rejoint la franchise texane dans une décennie bien moins faste que la précédente. Il n'aura dont jamais eu l'occasion de se battre pour le titre suprême et n'aura que peu d'apparitions en play-offs à son actif.

Cela ne l'empêchera pas de multiplier les records et les distinctions. 7 sélections au Pro Bowl, 4 fois dans la première équipe All-Pro, NFC Defensive Player of the Year (2008) il est classé 6ème au NFL top 100 de 2012. Je n'ai aucun doute que si Ware ne s'était pas retrouvé dans une franchise avec de telles difficultés défensives, il aurait brillé encore plus.

Les Cowboys perdent plus qu'un joueur


Vous l'aurez compris, c'est donc un joueur qui a su être un véritable roc en pleine tempête qui quitte aujourd'hui l'effectif, même s'il faut toutefois avouer que ses performances sportives étaient en baisse. Converti en defensive end pour la saison 2013, le joueur de 31 ans a toutefois su rebondir sur un poste un peu différent mais qui nous aurait presque fait oublier sa formation initiale.

Mais c'est aussi et surtout un pilier des vestiaires que nous perdons. Rien que dans l'histoire récente, nous avons tous en tête les images de D-Ware calmant les excès d'enthousiasme de Dez Bryant sur la side line. Sa stature, son talent et son charisme feront surement défaut dans une défense en plein doute.

Et maintenant ?


Merci pour tout Mister Ware

Son départ laisse un vide évident au poste de defensive-end. Le roster compte à ce jour trois joueurs à ce poste. Tyrone Crawford, Kyle Wilber et George Selvie. Dans ces trois là, seul le dernier a su gagner ses gallons de titulaire indiscutable mais sans avoir le talent de Ware.

La ligne défensive était déjà un secteur prioritaire dans le recrutement. Le poste de defensive end vient de passer tout en haut de la shopping list de Jerry. Avec 7.4 $M de libérés sous le cap, les Cowboys sont donc maintenant environs à 9 $M. Ça ne sera pas de trop... La question est maintenant de savoir si le front office va tenter de conserver Jason Hatcher en utilisant ce second souffle financier ou bien le laisser partir et ouvrir un nouveau poste de recrutement prioritaire. Honnêtement, les deux options sont possibles. Mais si Hatcher doit partir il doit le faire rapidement et ensuite, il faudra être très actif sur le marché des FA avant d'attaquer une Draft éclairée.

Vous l'aurez compris, en se réveillant ce mercredi matin, les fans découvrent une franchise au visage quelque peu changée. L'effectif actuel compte peu de joueurs à l'impact aussi fort que celui de DeMarcus Ware. Mais c'est la vie d'une équipe. Devoir s'adapter aux impératifs parfois sportifs, parfois financiers. Après tout, mêmes les Broncos ont laissé partir Peyton Manning !

L'important maintenant est d'utiliser ces 9 millions à bon escient. La ligne a besoin de joueurs jeunes, à forts potentiels. Mais si on cherche, on trouve. Non, ce qui nous manquera le plus de DeMarcus Ware, c'est son leadership qui portait ses coéquipiers des deux côtés de la balle. Alors pour toutes ces belles années, je vous souhaite bon vent Mister Ware. Bon vent, et merci !

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.