Header Ads

Sacrées retrouvailles

Week 10 : cowboys @ Saints


Nos Cowboys se rendent chez les New Orléans Saints pour la rencontre la plus attendue de cette week 10. Pas de pèlerinage en vue, mais plutôt une grosse bataille des airs entre deux quarterbacks qui ont déjà lancés plus de 20 touchdowns cette saison. Les derniers matchs entre ces deux équipes ont toujours été très disputés nous offrant toujours un spectacle à la fois réjouissant et stressant.


Souvenirs

Les match entre Cowboys et Saints nous ont offert ces dernières saisons du grand spectacle mais aussi beaucoup d'inquiétudes. Rappelez-vous cette défaite en prolongation l'année dernière, au bout d'un match durant lequel Austin avait égalisé à la dernière seconde par sa réception dans la en de zone d'une passe de 20 yards de Romo sur une quatrième tentative synonyme de dernière chance. Ou bien ce fumble de Roy Williams lors de sa course après une longue récpetion un soir de Thanksgiving qui devait sceller au moins le coup de pied gagnant. C'était en 2011.

Mais surtout rappelez du match de décembre 2009 qui constitue encore à ce jour un des matchs charnière de l'histoire récente de cette équipe. Les Cowboys se rendaient alors dans le dome imprenable de Saints invaincus. Forts de leur 13 victoires, les Cowboys ne sauraient qu'un tronc égaré à enjamber sur la route d'une saison parfaite. D'autant plus que les Cowboys restaient eux sur deux défaites consécutives... Voilà quel était l'état d'esprit des observateurs avant la rencontre.

Mais finalement le match ne se déroula pas de la sorte. Dès le premier drive les Cowboys firent taire un public de noir vêtu, lorsque Romo trouva Austin sur l'aile pour un touchdown 45 yards ! Le ton du match était donné. Les reflets dorés ornant le noir des travées devenaient plus ternes. Les Cowboys parviennent à tenir tout le match notamment en défense, l'attaque aussi est dans le rythme. Mais à quelques minutes de la fin Nick Folk, le kicker de Dallas en grande difficulté manque un field goal de 20 yards seulement. Les Saints reprenaient alors le ballon avec un déficit de 7 points. La pulsation évidemment au plus fort c'était DeMarcus Ware qui fixait définitivement le sort de la rencontre avec un sack de Brees sur une quatrième tentative, et un fumble recouvert par Spencer. 24-17. Les Cowboys avaient réalisé l'exploit de battre l'équipe imbattable. L'équipe qui remportera deux mois plus tard le superbowl.

Cette victoire avait placé les Cowboys sur une excellente dynamique, ils battrons d'ailleurs Washington et Philadelphie sur les rencontres suivantes sans concéder le moindre points ! Cette saison vu la seule victoire en playoff des Cowboys depuis 1996 dans leur nouveau stade face aux rivaux Egales.

Espérons qu'une victoire cette nuit puisse entrainer un tel élan.

Visages Familiers


Le match de cette nuit c'est aussi les retrouvailles avec Rob Ryan, licencié de son poste de coordinateur défensif des Cowboys à l'intersaison après trois saisons réalisées au Texas. Aujourd'hui le travail qu'il réalise avec les Saints est remarqué, puisque sa défense est 9ème avec 333 yards de concédés par match, et cinquième en nombre de points concédés par match avec un peu plus de 18.

Il y aura donc un match dans le match entre Monte Kiffin et Rob Ryan. On sait déjà que Jerry Jones appréciera ce duel...

De plus Sean Peyton le coach des Saints était l'assistant en 2003 de l'attaque des Cowboys sous Bill Parcell, lorsque Romo et Witten ont rejoint l'étoile bleu. Ils n'ont jamais cessé de garder le contact et se retrouvent même l'été en vacances en Floride de temps en temps. Il y aura bien des visages familiers sur et en dehors du terrain.

Quelques clés

Alors à quoi s'attendre dans ce match ? Quelles sont les chances des Cowboys ?
Beaucoup s'attendent à voir ce qu'on appelle un shootout, c'est à dire une fusillade ou une avalanche de points. Il me semble qu'on verra plutôt un match au contraire assez bloqué par les défenses comme ce fut le cas à Detroit cette saison. Du moins sur la première mi-temps. Le match pourrait s'accélérer vers la fin avec la fatigue des défenses et l'ajustement des attaques respectives. En tout cas il faudra absolument que la défense de Dallas reste bien solide au début. Il serait difficile de démarrer rapidement le match derrière.

Ensuite l'idéal serait de marquer tôt. Dallas a été très performante sur les premiers drives des matchs en général, ce serait l'occasion ici de réduire les ardeurs du public.

Enfin la ligne défensive aura encore une grosse carte à jouer. Difficile de demander à la secondaire de faire taire tel ou tel receveur puisque Drew Brees à l'habitude de délivrer des passes à de nombreuses cibles différents en fonction des ouvertures. Il faudra au maximum ne pas lui laisser le temps de trouver ces ouvertures.

Mais surtout le match se gagnera collectivement, si une des trois unités est un petit peu en dedans les Cowboys ne pourront prétendre s'imposer dans un dôme à l'histoire riche et féroce. Les supporters sont toujours chaud-bouillants et se souviendront sans aucun doute du dernier passage des Cowboys dans leur enceinte pleine de symboles. Ça sent le grand match comme on les aime, avec une intensité décuplée, pour un duel qui attise l'impatience.

Coup d'envoi : 2h30


Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.