Header Ads

Une victoire spéciale



Week 6 : Redskins 16 - 31 Cowboys


Les Cowboys se sont remis sur le droit chemin tracé en grande partie par l'équipe spéciale hier en battant les rivaux de Washington 31-16. Une victoire qui les place à nouveau en tête de la NFC Est.


Match référence en défense


Dans cette victoire on a d'abord envie de pointer la bonne performance de la défense menée par un Sean Lee omniprésent. Aussi bien efficace contre la course que la passe. Les Cowboys ont tout de suite limité le jeu à la course des Redskins qui représente le socle de leur édifice offensif. Et malgré des yards concédés et quelques blitz infructueux sur des troisième-down, la défense stoppa les Redskins à deux field goal lors des deux premiers drive. Et ça, cela vaut de l'or.

Pourtant la ligne défensive fut décimée par les blessures. D'abord Ware lors de la troisième action offensive de Washington se blesse et ne reviendra pas sur le terrain. Ensuite c'est Hayden qui dû sortir en deuxième mi-temps. C'était alors le moment pour nous de découvrir des joueurs comme Wilber infligeant un sack et un fumble qu'il recouvra lui-même à un moment crucial du match. On fut même surpris que cette ligne de second couteaux ait réussi globalement à mettre tant de pression sur RGIII. Ce dernier ne fut d'ailleurs pas des plus précis, et les quelques passes manquées sont regrettables pour son équipe. Mais il faut également souligner la bonne couvertures des Carr, Claiborne et Scandrick qui s'offrit même une interception. Un match vraiment solide en somme.

Le show Harris


L'attaque avait bien commencé avec un premier drive bien mené par un Murray très sollicité au sol et dans les airs. Les Cowboys ont d'ailleurs pris cette bonne habitude de bien débuter les matchs. Le premier drive est ainsi conclut par un Touchdown de Murray au sol.

Ensuite Romo nous régalait avec l'évitement d'un blitz dont il a le secret, puis une passe au millimètre pour le rookie Terrence Williams de plus en plus en vu. Mais alors que la défense faisait du bon bouleau l'attaque se mit subitement à faiblir et les deux "three and out" du troisième quart temps remettaient totalement les Redskins dans le match qui revenaient à 5 points. Néanmoins le field goal raté de Forbath offrait l'opportunité pour Dallas de débuter un drive avec une bonne position et de le conclure par un field goal de Bailey toujours aussi sûr. Mais l'inquiétude vient de la blessure de Murray qui pourrait être déjà forfait pour le match de dimanche contre Philadelphie. On comprend que les Cowboys n'aient que peu usé de la course à la suite de cette blessure.

Mais je parlais de l'équipe spéciale dans l'avant-match, en précisant qu'il serait bon qu'une autre unité élève son niveau pour aider l'attaque. Et c'est la special team qui apporta le plus essentiel à certains matchs avec un Dwayne Harris époustouflant. Il marqua un touchdown en retourna un punt pour 86 yards. Plus tard il offrit une position idéale à l'attaque en ramenant un kickoff sur les 15 yards adverses, soit 90 yards de gagnés en une action qui se termina par la connexion Romo-Williams.

Alors cette victoire si importante est une réelle victoire d'équipe. La défense a contenu l'adversaire, l'attaque a mis des points au moments qui comptent et l'équipe spéciale fit la différence. C'est donc une bonne nouvelle de savoir que le salut peut venir de diverses forces. Enfin on notera tout de même les blessures de deux joueurs majeurs que sont Murray et Ware. Mais dans un premier temps, savourons cette reposante victoire emportée d'une manière collective.

1 commentaire:

  1. C'est vrai que Terrance Williams commence à devenir intéressant. Il a franchement loupé son début de saison, mais depuis le match contre Denver il commence à révéler les atouts qui lui ont valu d'être pratiquement qualifié de steal lors du troisième tour de draft 2013. A suivre pour voir si la tendance se confirme.

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.