Header Ads

PREMIER TOURNANT


Week 6 : Redskins @ Cowboys 


La semaine dernière toute la ville tremblait à l'idée de recevoir l'effrayante équipe de Denver pour ce qui serait une défaite annoncée. Défaite il y a bien eu, mais à l'issu d'un match où les Cowboys ont inscrit 48 points et ont fait plus que rivaliser avec l'ennemi dantesque. Mais ce dimanche le programme est tout autre. La pression augmente d'un ton puisque la défaite ne sera cette fois en aucun cas à moitié pardonnée face au rival historique des Redskins. Avouons-le, il s'agit d'un premier tournant de la saison, puisqu'au rythme des Cowboys la place en playoff se jouera probablement sur la division.


Défaite interdite


Malgré la performance exceptionnelle de l'attaque de la semaine dernière les Cowboys restent sur deux défaites consécutives. Ce qui est toujours problématique dans une saison aussi intense et courte. Une troisième défaite qui plus est contre un rival de division rendrait la tâche compliquée pour la suite. Alors comment éviter une telle situation ?

D'abord il faudra que la défense retrouve un semblant de solidité, et à tous les niveaux. Parce que si elle stoppe RGIII à la course il passera la balle et il n'est pas le moins précis à ce niveau là. Donc cette défense qui a totalement flanchée lors des 6 derniers quart-temps devra se reprendre. Les yards concédés sont ahurissants avec 409 par match ce qui classe Dallas 28ème en défense totale. Alors certes les Cowboys arrivent à récupérer des balles mais vu tout le terrain concédé à l'adversaire cette aptitude apparaît désormais vi-tale ! Nous sommes impatients et inquiets de voir comment les Cowboys vont défendre cette « read option » qui leur avait causée tant de mal l'année dernière.

Place à l'attaque


Ensuite l'attaque devra continuer sur sa lancée du match dernier. Les big plays sont réapparus comme par enchantement grâce à un Romo sur ses appuis et ayant le temps de regarder ses différentes cibles. Il a également dû parfois faire preuve de toute sa dextérité en sortant de la poche pour gagner du temps lui-même. Mais c'est ça l'attaque de Dallas. Résultat plus de 500 yards de gagnés 5 Tds et 48 points. Certes une interception coûteuse, mais nous prenons 100 fois contre un match à 2 touchdowns et sans interception comme contre San Diego.

Romo avait profité d'une belle armada de receveurs. Avec Witten, Bryant et l'avénement de Williams et Beasley qui marquèrent tout deux leur premier TD en NFL. Sachant que Austin est de retour et que Harris peut aussi être intéressant, Dallas possède les armes à la passe et devra axer encore l'attaque à ce niveau. Il ne s'agit pas d'abandonner la course loin de là, mais quelques yards de gagnés en premier ou deuxième downs feront l'affaire pour faciliter les troisième down. Et éventuellement libérer quelques play-actions.
L'attaque aura un gros rôle à jouer car les Redskins possède la dernière défense en terme de yards concédés par match avec 440, dont 300 en moyenne dans les airs. Les Cowboys devront réussir à appuyer sur cette plaie ouverte.

Nous en sommes revenus cette semaine à Romo. Ses deux faces. L'une brillante et celle cachée que les journalistes aiment dévoiler, et mettre en lumière. Tous les regards seront probablement focalisés sur lui à nouveau cette nuit. Et la réussite de Dallas dépendra certainement de sa performance. L'attaque devra marquer incontestablement, mais cette fois un arrêt décisif de la défense à un moment crucial ou une action de la special team pourrait révéler le meilleur de Dallas, celui où Romo domine et où l'équipe gagne.  

Coup d'envoi : Cette nuit 2h30

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.