Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Se remettre sur rails


Week 2 : Rams @ Cowboys 



Après une défaite d'un petit point à Kansas City la semaine dernière les Cowboys jouent aujourd'hui dans leur stade contre les St.Louis Rams, qui sont eux aussi avec une victoire et une défaite dans leur saison. Un succès des Cowboys ce soir leur donnerait la locomotive de la NFC East. Alors comment se relancer après la déception de dimanche dernier ?


Enfin la course ?



La dernière fois que les Cowboys avaient affronté les Rams il y a deux ans on avait découvert DeMarco Murray. Il avait littéralement humilié la défense adverse de ses courses fulgurentes, pour une victoire facile des Cowboys. Tous les espoirs naissaient alors quant à l'avénement d'un jeu au sol si vénéré par les observateurs, aide si précieuse à une ligne offensive en difficulté... Seulement, deux ans plus tard, la ligne offensive semble mieux protéger son quarterback, mais pour ce qui est du jeu au sol. Hmm, comment dire. Tiens lisez plutôt. 124 yards au total gagnés en deux matchs. Et une moyenne de 3,2 yards par course.

Durant la semaine la presse y est allé de sa petite accusation, c'est la faute du nouveau coordinateur offensif, la faute de la ligne, et même la faute de Murray. Et tout le monde avait un peu raison.
Oui finalement comme sous les commandes de Garrett; Callahan, celui qui choisit les jeux aujourd'hui, a bien vite abandonné la course la semaine dernière. Alors qu'on entendait à l'intersaison qu'il aurait tendance à persister au sol malgré l'adversité. Finalement ça reste à prouver. Ok pour sa décharge, difficile de continuer à appeler des courses quand c'est un down de perdu par avance. Mais la semaine dernière les Cowboys ont mené pendant la majeure partie du match et finalement il aurait pu davantage prendre le temps et tenter certaines choses... C'est pas le jour où l'on sera mené de 14 points qu'on va s'essayer à la course !

Ensuite pour ce qui est de la ligne, effectivement on peut lui repprocher de pas dégager assez d'espaces. Certes, mais je voudrais insister sur le denrier point. On a pu constater dans la semaine en revoyant le match que Murray avait manqué par moment de lecture de jeu. En effet des espaces avaient été libérés mais Murray ne les a pas toujours vu. Et c'est regrettable. Mais lorsque Dunbar est entré enjeu la semaine dernière il perdit la balle sur un fumble après une belle course pourtant. De quoi certainement hérisser les cheveux des coachs.

Alors comment améliorer ce jeu à la course défaillant ? Ne pas forcer si celle-ci ne donne rien, mais en fonction du score essayer peut-etre d'être plus original et appeler des courses lors de troisèime downs ou de deuxième avec une longue distance. Puis on peut penser voir une répartition des rôles plus équilibrée entre Murray et Dunbar.

Garder le rythme pendant tout le match


La réussite du match de ce soir passera également par une régularité du niveau de jeu de l'équipe, et surtout de l'attaque. En effet la semaine dernière l'attaque s'est évanouïe en deuxième mi-temps après pourtant un duel Romo-Bryant chaud-bouillant dans le premier quart-temps. Le problème c'est que les matchs à deux vitesses constituaient déjà un soucis l'année dernière. Les Cowboys avaient beaucoup de mal à entrer dans le match. Dallas ne peut pas se permettre d'être éteinte pendant un quart-temps voire une mi-temps entière.

Le match de ce soir ce jouera sur les big plays. En défense c'est la ligne défensive qui sera le métronome. Si la pression arrive l'haromonie sera plus douce pour nos linebackers et nos safety, qui ont montré quelques difficultés sur le jeu long. La défense doit renouer avec la génération de turnovers, et sa passera par une pression de la ligne qui réalise un très bon début de saison.

Enfin en attaque lorsque les big-plays sont là, c'est beaucoup plus simple. Il faudra chercher Bryant en un contre un sur l'aile, Witten dans l'axe sur les play-actions ou encore Miles Austin si la profondeur est couverte. L'attaque de Dallas avec Romo s'est construite sur des actions longues, le play-calling doit aussi en tenir compte.

Ce soir Dallas doit gagner. Dallas doit prendre la première place de la division lorsque l'occasion se présente comme c'est le cas aujourd'hui. Dallas doit dominer son sujet, dans son stade. Dallas doit maitriser son principal adversaire. Elle-même.  

Coup d'envoi : 19h (France)


Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.