Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Prendre de l'avance

Week 2 : Cowboys @ Chiefs


Les Cowboys se déplacent à Kansas City pour leur deuxième rencontre, un stade difficile où le rouge est synonyme de danger. Dallas devra éviter le piège afin de partir dans cette nouvelle campagne avec un peu d'avance, si précieuse dans une saison si courte et intense. Ils devront réaliser ce qu'il n'avaient pas réussi l'année dernière, s'imposer dans un environnement hostile où la dureté des coups adverses raisonneront dans une enceinte chargée à bloc. Alors comment y parvenir ?


Vices cachés

Le match de la semaine dernière a été certes gagné, il ne doit pas cacher les faiblesses qu'on a entrevues. D'une part l'attaque a eu quelques difficultés aussi bien au sol qu'à la passe. En témoigne les 5,4 yards gagnés par tentative à la passe de Romo qui constitue le plus faible ratio de ses victoires. Ce manque de gros gains pourrait s'avérer inquiétant tant Dallas s'est construite ses dernières années grâce à ses « big plays ».

Ensuite si la défense a excellé dans la création de turnovers elle s'est montrée beaucoup trop laxiste et a concédé un nombre de big plays conséquents. Manning a quand même passé la balle pour 450 et quatre touchdowns. Résultats la défense est 31ème en terme de yards concédées, et 26ème en nombre de points encaissés. Évidemment la défense a permi de gagner grâce à la récupération des ballons, mais il n'y aura pas 6 turnovers à tous les matchs.

Des Chiefs nouveaux

Bien sûr il aura été plus faciles pour les joueurs de travailler sur ces points précis durant cette semaine avec l'effet de la victoire. Surtout que les Chiefs n'ont pas vraiment à voir avec les Chiefs des deux dernières années. La défense est globalement la même, mais ce n'était pas leur point faible. En revanche il y a eu des changements en attaque et le nouveau Head Coach Andy Reid semble revitalisé dans son nouveau club.

Arrivé de Philadelphie après une saison qui a due lui paraître interminable, durant laquelle s'est melée un drame personnel avec les performances navrantes des Eagles. La sortie semblait inévitable et certainement salvatrice pour lui. Aujourd'hui on sent un coach prêt à s'engager à 100% avec sa nouvelle équipe. Il connait en plus très bien les Cowboys puisqu'il a entrainé 13 ans les Eagles. Et il a de quoi faire quelque chose de son équipe. Jamaal Charles est un des meilleurs Running back de la ligue, et l'arrivée d'un QB comme Alex Smith est un plus absolu. L'attaque peut enfin être plus équilibrée entre la course et la passe. Attention donc aux play-actions qui pourraient engendrer justement les big plays tant redoutés sur une défense qui se focaliserait excessivement sur la course... Dallas est prévenu. Kansas City sera sans aucun doute meilleure cette année.

S'envoler ou caler

Mais les Cowboys aussi ont montré des progrès. La Oline notamment a fait belle impression et devra confirmer dimanche. Surtout que Stephen Jones a annoncé que Waters (le guard signé la semaine dernière) aurait du temps de jeu conséquent, au poste de guard droit. Ça tombe bien il s'agissait du point le plus faible de la ligne avec Bernadeau. Si quelques courses peuvent être dégagées et que la protection de Romo est à l'image de la semaine dernière, alors l'attaque de Dallas pourrait bien être dangereuse. Surtout si Dez Bryant se montre davantage, après avoir bien compris qu'on pourrait compter sur Austin.

Il faudra pour cela être capable de gagner des yards dès le premier down. La semaine dernière la défense des Chiefs a blitzé de façon agressive les Jaguars qui ont eu du mal à contrer cette pression. Car ils jouaient toujours derrière la ligne d'avantage. Le corrdinateur défensif fera tout pour que les Cowboys aient des troisièmes downs avec 7 yards ou plus à convertir, sur lesquelles il pourra engager des blitz de toute part. D'où l'importance de la Oline qui sera mise à contribution tout le long du match.

Vous l'aurez compris se déplacer à Kansas City dans un stade qui a retrouvé de l'espoir la semaine dernière ne sera pas si facile. Dallas possède les atouts pour s'imposer tout de même. Incontestablement. Il faudra certaiinement se montrer sérieux et patient. Et surtout ne pas se tirer une balle dans le pied, comme ce fut trop souvent le cas dans un passé récent. L'opportunité de prendre un peu d'avance en ce début de saison s'offre aux cowboys, ne la laissons pas passer. 


Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.