Header Ads

Extension de contrat pour Sean Lee

Photo : USA Today
Sean Lee est tout simplement devenu depuis la saison dernière le patron des linebackers, si ce n'est le patron de la défense des Cowboys. Plus personne n'en doute, malgré ses quelques soucis de blessures, c'est un joueur d'exception. Visiblement, les dirigeants texans sont d'accord ça car Sean Lee est maintenant l'heureux titulaire d'une extension de contrat de 6 ans.

$7 millions par an c'est ce que Lee est certain de toucher jusqu'en 2019. Ça fait donc un beau pactole de $42 millions. Le magot grimpera par palier jusqu'à $51 millions si Lee arrive à jouer 80% des snaps chaque saison. Lorsque l'on sait que le garçon n'a pas encore réussi à faire une saison complète sans blessure, on se dit que les Cowboys parieraient presque sur le fait qu'ils ne paieront jamais l'intégral... En tout cas, Sean Lee a annoncé que c'était bel et bien son objectif de débloquer le maximum ! Sans blague...

Sportivement, c'est forcément une très bonne nouvelle. Clairement, lorsque l'année dernière il a fallut jouer sans lui, la différence étaient plus que notable. Son apport est énorme tant sur le jeu au sol que sur les phases de passes. Certes ce n'est pas un pass-rusher, en même temps, c'est un ILB, mais sa vision du jeu est excellente pour la protection de zone. D'autant que dans le cadre du système 4-3 mis en place par Monte Kiffin, ses responsabilités seront encore plus importantes. Personnellement, c'est un des rares postes où je ne me fais vraiment aucun soucis.

4 commentaires:

  1. Excellente décision de la part de Dallas (si je voulais faire mon gros troll, je dirais que c'est l'exception qui confirme la règle :P ).
    Lee est un gars que j'aurais bien voulu voir les Giants drafter et j'ai regretté de le voir partir chez vous.

    RépondreSupprimer
  2. Drafté la même année (2010) que Dez Bryant. C'était plutôt une bonne cuvée avec aussi en 7ème tour Sean Lissemore qui commence à devenir intéressant.

    RépondreSupprimer
  3. Les Cowboys ont pris l'habitude ces dernières années d'être très généreux, et d'offrir des gros contrats à des joueurs qui n'avaient parfois réalisés qu'une saison voire une demi-saison excellente. Les deux derniers cas étant Doug Free et Orlando Scandrick. Ces décisions nous ont mis en défaut au niveau du salary cap ces dernières temps.

    Bien sûr Sean Lee n'entre pas dans ce cas-là et son extension était une évidence mais il n'a pas encore réalisé une saison complète, alors prudence... Puisse-t-il rester éloigner des blessures cette saison !

    RépondreSupprimer
  4. En peu de temps il s'est affirmé comme un vrai leader de notre défense.
    Il m'a l'air d'être un gros bosseur, sérieux.
    Et sur le terrain il est vraiment impressionnant, toujours sur le ballon. Il a vraiment une capacité à lire le jeu impressionnante. J'attends beaucoup de lui et de Carter.
    Stephen Jones a bien fait.

    David

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.