Header Ads

10 Enseignements des entrainements de printemps (Partie 2)

Avec le camp d'entrainment qui arrive dans un mois, le tableau blanc des entrainements de printemps est déjà effacé. Les équipes de SportsDayDFW.com nous offrent 10 observations issues de ces entrainements. En voici la deuxième partie, et toujours en images. Lire la première partie ici



  1. Si on reparle de créer des trunovers en défense, Claiborne et Carr devraient bénéficier d'effectuer une nouvelle intersaison à défendre contre Dez Bryant. Les deux corners ont bien joué la saison dernière mais ne soyez pas surpris si ils terminent tous deux avec 4 ou 5 interceptions dans le schéma de Kiffin. Carr fut plus souvent sur le terrain qu'aucun autre joueur en défense. Claiborne a seulement raté un match, alors s'ils ne se blessent pas avec Scandrick et le rookie B.W. Webb derrière, la position de cornerback est une des plus fournie.


  2. Dez Bryant fut largement le joueur le plus impressionnant durant les entrainements. Ces routes étaient maitrisées, son physique ne l'était pas moins et il semblait recpetionner tout ce qui était lancé dans sa direction. Calvin Jonhson de côté, il ne devrait pas y avoir un meilleur receveur en NFL. On peut s'attendre à un pro-bowl pour Bryant cette année.



  3. Même s'il y a un nouveau play-caller (coach qui dicte les jeux), il ne faut pas s'attendre à d'importants changements en attaque. Bill Callahan distille toujours le système de Jason Garrett et certains joueurs-clés ont indiqué ne pas avoir senti une différence. « C'est le système de Jason Garrett, et ça l'a toujours été depuis qu'il est ici, disait Tony Romo à ce propos. » Les changements ne devraient pas se ressentir jusqu'aux premiers matchs de la saison régulière.



  4. Les Cowboys sont une des équipes les plus critiquées en NFL, et Romo dit que cela ne le préoccupe pas. Romo qui n'a qu'une seule victoire en playoffs, n'est pas concerné par les dires des observateurs, que ce soit bon ou mauvais. « Je ne veux pas paraître incorrect, mais vous ne m'interessez pas. » Disait-il. « Je veux dire, je sais que c'est votre boulot et que cela permet de développer l'engouement pour le jeu, et c'est bien. Il y a beaucoup de discussion autour du jeu et c'est un aspect intéressant de celui-ci, mais en bien ou mal cela ne m'importe pas. Ca se jouera sur le terrain."



  5. D'habitude c'est Jerry Jones qui fait preuve d'audace durant l'intersaison, dans son discour. Cette fois c'est Stephen Jones, le vice président qui a chippé la place de son père. « Nous avons confiance que cette équipe gagnera un championnat ». Commentaire que Stephen Jones émit après avoir observé le dernier entrainement du minicamp à Valley Ranch. Plutôt audacieux, si l'on considère que les Cowboys n'ont atteint les playoffs qu'une fois ces cinq dernières saisons.






Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.