Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Hargrove, un pari risqué ?

Anthony Hargrove Dallas Cowboys OTA
Star-Telegram/Ron Jenkins
Un article très intéressant publié sur ESPN Dallas / Fort Worth nous permet de nous rappeler de quelques détails concernant le nouveau defensive-end des Cowboys. C'est l'occasion de se souvenir que si c'est un joueur à fort potentiel d'impact, c'est aussi un potentiel nid à problème.

Fact. Anthony Hargrove totalise pratiquement autant de matchs de suspension que de matchs joués comme starter. En effet, 22 rencontres de suspension contre 25 départs.

Il y a principalement deux raisons à cela. La première est sa participation au scandale du Bounty Gate lors de son passage à New Orleans. Accusé, comme beaucoup d'autres, d'avoir touché des primes pour chaque joueur adverse sorti ou blessé, Hargrove s'est vu infliger 8 matchs de suspension. Le gaillard a toujours clamé son innocence et a du réussir à monter son dossier car la peine a été réduite à 2 matchs seulement. 

Pourtant, Roger Goodell, le commissaire de la ligue, n'a jamais vraiment cru le joueur et a expliqué qu'il détenait un enregistrement audio où Anthony réclamait sa prime suite à un sortie sur blessure de Brett Favre. Quoi qu'il en soit, suite à quelques témoignages, dont celui de son ancien coéquipier Remi Ayodele (ambiance...), Hargrove a été coupé par sa nouvelle équipe, les Packers, sans jouer un seul match.

La seconde raison est une violation de la règle sur les substances illicites en 2007, puis à nouveau en 2008.  On parle de 4 matchs la première fois, puis toute la saison régulière en 2008. J'ai creusé un peu, je vous passe les détails sur ses accusations de résistance à arrestation, agression et compagnie... Quelque séances de volontariats dans un institut pour handicapés mentaux en virginie plus tard, le voici tout près à avancer.

Espérons. Parce que sportivement parlant, il pourrait vraiment être un atout. Habitué à jouer dans des défenses 4-3 (donc, celle que Monte Kiffin, coordinateur défensif, nous concocte cette saison), Hargrove a impressionné pendant les essais que lui ont proposé les Cowboys. Un profil de pass-rusher, rapide et physique, il convient parfaitement à l'idée de la défense agressive que Kiffin veut implanter. Ses 102 matchs joués parlent pour lui et il devrait trouver sa place dans le roster final.

Jurant ses grands dieux que ses mauvais jours sont derrière lui, Hargrove assure qu'il ne veut qu'une chose : jouer au football. Espérons qu'il dise vrai car ce serait vraiment dommage de passer à coté d'un joueur qui semble avoir exactement le profil sportif recherché.

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.