Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Draft 2013 : Commentaires et analyses


Beaucoup de choses ont déjà été dites sur cette draft, notamment sur la page fan de Dallas Cowboys France sur Facebook, mais il me paraissait important de mettre un article un peu plus détaillé sur ce que j’en retire comme enseignement. Je précise que tout ce que je vais dire ici est, comme toujours, sujet à débat, que ce n’est que mon point de vue, et que je serai ravis que nous en débâtions par commentaires interposés !

1er Tour :

Travis Frederick Center 1er Tour Draft 2013
Travis Frederick, Center, Wisconsin

Ce que j’aime : Frederick est massif, ce n’est rien de le dire. Le poste de Center c’est deux choses avant tout. Être capable de transmettre proprement le ballon et ensuite de se transformer immédiatement en muraille/repoussoir.

Si le coté repoussoir reste à voir, ce qui est certain, c’est que Frederick est une vrai muraille. Il est connu pour être très agressif (dans le bon sens du terme) et, même s’il n’est pas rapide rapide, tout le monde s’accorde sur sa capacité à créer des espaces. Logiquement, le jeu de course devrait s’en ressentir. En conséquence il pourrait se voir attribuer une place de starter immédiatement, dans un contexte où ce poste a posé d’énormes problèmes aux Cowboys la saison passée. Que se soit à cause des blessures bien sur, mais aussi des compétences que je trouve, au minimum, très discutables du titulaire actuel, Phil Costa. 

En somme, un premier tour doit être compétent et utilisable immédiatement, c’est son cas.

Ce que je n’aime pas : Je ne l’ai pas caché, j’aurais aimé voir un Guard s’ajouter au roster de Dallas. C’est vrai, mon favori, Jonathan Cooper est parti dès le 7ème tour pour l’Arizona. Mais au moment du choix des Cowboys, le 18ème donc avant le trade down, il restait encore Kyle Long par exemple. J’ai plutôt l’impression que Dallas a été traumatisé par les problèmes de Center la saison passée et s’est focalisée dessus. Pourtant, un Ryan Cook qui aurait passé les Training Camps à bosser aurait pu prendre le job. Drafter un Center plus loin, ou même signer un backup depuis les FA, ne me semblait pas irréaliste alors que pour moi, le poste de Guard est vraiment celui qui a laissé passer le plus de pass-rusher et a littéralement pourri la saison de Romo. Donc oui, Frederick est un Center de qualité, mais en avions nous vraiment besoin plus que d’un bon Guard ? Le doute est permis.

2nd Tour :

Gavin Escobar, Tight End, San Diego St.
Gavin Escobar Tight End 2nd Tour Draft 2013

Ce que j’aime : Le fait qu’il soit véritablement un Tight End de première classe. Il détient tous les records de son université, a été sélectionné en All-Star de sa conférence (Mountain West) et a été demi-finaliste du Mackey Awards récompensant le meilleur TE national. M’est avis que ses performances ont plus été limitées par le reste de son groupe que par ses capacités. Escorbar est grand, costaud, il a des mains très solides et une très bonne intelligence de jeu. S’il n’avait pas été à San Diego State, c’est sûrement lui qui aurait été choisi au premier tour par les Bengals.

Ce que je n’aime pas : Pardon, mais un Tight End pour quoi faire ? Entre Jason Witten et James Hannah, je ne m’inquiétait pas vraiment pour ce poste. Il n’y avait pas plus urgent ? Je ne sais pas moi... Safety, DL ou même OLB... Franchement, un Tight End, même aussi bon, arrive comme un cheveux sur la soupe. Bon, la logique du “meilleur joueur dispo” semble avoir primée et les choix suivants nous font comprendre que Jerry Jones avait repéré un joueur qui ne semblait pas vraiment convoité et pensait donc pouvoir se permettre ce petit “écart”. Mais avec tant de besoins urgents, j’ai vraiment l’impression que c’est un pick de gâché. Remarquez, ce n’est rien à coté du prochain...

3ème Tour (Pick 12) :

Terrance Williams, Wide Receiver, Baylor
Terrance Williams Wide Receiver 3ème Tour Draft 2013

Ce que j’aime : Sa vitesse. Pas en pointe non, mais dans les séparations avec son vis-à-vis. Williams est très agile et même s’il doit encore travailler le coté athlétique pour gagner quelque dixième une fois lancé, il peut créer un décallage très favorable au démarrage. Une troisième option solide pour Romo.

Ce que je n’aime pas : Je sais que certain parlent de steal, s’en est peut-être un, mais honnêtement, un receveur, c’est franchement de la science fiction là. Juste, entre Dez Bryant, Miles Austin,  Cole Beasley, Dwayne Harris et j’en passe... on est pas blindé en receveurs déjà ! Je n’ai rien contre Williams, je le trouve doué, mais non seulement il n’est vraiment pas garanti de trouver sa place dans le roster, mais en plus, on commence à arriver mi troisième tour et toujours pas de joueur défensif. Ni dans le Front 7, ni dans les DBs. Un receveur, c’est le pick inutile de l’année, même un QB aurait été plus logique, c’est dire.

3ème Tour (Pick 18) :

J.J Wilcox, Free Safety, Georgia Southern
J.J. Wilcox Free Safety 3ème Tour Draft 2013

Ce que j’aime : C’est qu’il fallait le dénicher celui-ci. Je plaide coupable d’ailleurs. Tellement déçu par les choix précédents et m’attendant à ce que les Cowboys draftent un safety dès le second tour, je l’ai enterré un peu vite. Pourtant, il se pourrait bien que ce soit une petite pépite que le front office nous ait déterré.

Wide receiver à l’origine, Wilcox n’a joué qu’une saison comme Safety pour son université. 88 tackles et 2 interceptions plus tard, il a pourtant réussi à se faire repérer discrètement par quelques recruteurs. Plutôt athlétique pour ce poste, il pourrait tenir le choc quand son rôle l’oblige à aller au charbon sur un runningback qui s’échappe ou un Tight End un peu trop costaud qui aurait réussi à filer. Ce n’est pas Kenny Vaccaro (snif...), mais le garçon semble tout de même plein de promesse.

Ce que je n’aime pas : La vitesse lancée n’est pas son fort. Pour un Free Safety qui a souvent besoin de descendre comme une balle vers la ligne de scrimmage c’est un soucis. En fait, son profil assez trapu, sa capacité à souvent tackler et son relatif manque de vitesse de pointe lui donne plus un profil de Strong Safety. A voir donc s’il peut s’intégrer de le nouveau schéma défensif que nous prépare Monte Kiffin.

Autres choix :


Je serai plus rapide sur ces trois derniers choix car ce ne sont pas des titulaires en puissance.

4ème Tour : B.W. Webb, Cornerback, William & Mary

Choix plutôt solide pour un quatrième tour de Draft. Il semble avoir un bon instinct et peut se poser en véritable play-maker lorsqu’il est en forme. Après une grosse année de freshman il a eu un peu plus de mal pour finir son cursus mais il reste un DB à fort potentiel. Sa taille en revanche est un peu juste (seulement 5’10’’), face à de grands receveurs le mismatch pourrait poser problème.

5ème Tour : Joseph Randle, runningback, Oklahoma St.

Choix logique devant la relative fragilité physique de nos coureurs. Leader en rushing de la Big 12 en 2012, Randle est aussi une bonne trouvaille pour un choix aussi tardif et dans une draft finalement assez pauvre en RB. Chez les Cowboys (ceux d’Oklahoma State) il a pas mal été utilisé comme receveur en plus de son poste de tailback. Dans l’ombre de Justin Blackmon, certes, mais plutôt productif pour un runningback. Sachant qu’il a une bonne science des retours de kick en prime, il pourrait être une petite surprise en 2013 en commençant par l’équipe spéciale.

6ème Tour : DeVonte Holloman, outside linebacker, South Carolina

Si vous attendiez un remplaçant à DeMarcus Ware au poste d’OLB, oubliez tout de suite. Ancien Strong Safety (pendant 3 ans quand même...) reconverti, Holloman est tout ce qu’on peut penser d’un 6ème tour. Pas encore vraiment opérationnel et pas franchementt fixé. En bref, il doit prendre un peu de muscles et se positionner par rapport à ce qu’il peut vraiment apporter à une équipe. Pas certain qu’il reste OLB d’ailleurs. Plutôt tackleur que pass-rusher, mais avec une relativement bonne couverture de passes, il serait sûrement plus à l’aise à l'intérieur qu’à l’extérieur. Il y a quand même une impression de “flottement” autour de lui, à voir s’il survit aux training camps.

Conclusion


Une draft finalement assez riche en termes de talents, mais pas toujours très inspirée en termes de besoins. Le premier choix, Frederick, semble tout même un excellent lineman. A voir s’il apporte le déclic qui a manqué les deux ou trois dernières saisons à notre OL, à supposer que Cook assurera mieux comme Guard que comme Center.

Escobar et Williams sont à n’en pas douter très talentueux. De vrais paris pour l’avenir. Mais leur choix ne s’est-il pas fait au détriment d’autres besoins plus pressants comme garnir le Front-7 et le backfield défensif ?

La fin de draft est par contre très encourageante. Wilcox et surtout Randle me semble de bonne trouvailles. Ce dernier pourrait même être la bonne surprise de l’année et se frayer un chemin jusqu’au spot de second running back si les vents lui sont favorables.

Les photos des joueurs proviennent de nfl.com

7 commentaires:

  1. Un superbe article comme toujours ;)!

    RépondreSupprimer
  2. Vous pensez pas que Terrance Williams serait pour palier au départ de Miles Austin l'année prochaine?

    David

    RépondreSupprimer
  3. Austin a eu une saison un peu compliqué l'année dernière. Blessures, peu de temps de jeu... Cette année va être très importante pour lui. Le voir partir en 2014 n'est pas totalement à exclure. Si les performances sont en demi-teinte ou si le prix de l'entente est trop chère.

    Après, est-ce que Williams vaudra un Austin l'année prochaine ? Ce n'est pas dit... Il n'est probablement pas encore bon pour un poste de WR#1, un an ne me semble pas suffire non plus. Mais laissons lui l'épreuve du feu, il peut très bien nous surprendre !

    C'est sur le Front Office doit avoir tous les scénarios en tête, dont celui que tu évoques, mais je ne pense pas que les Cowboys se préparent à laisser filer Austin, c'est plus un filet de sécurité. Même si, comme je le dis dans l'article, ça ne me semblait pas nécessaire au vu du roster actuel.

    RépondreSupprimer
  4. austin est wr2,dwayne harris peut devenir ce wr2 en 2014 et williams wr3

    RépondreSupprimer
  5. concernant la draft, pourquoi prendre fredericks en round1 alors qu'on aurait pu l'avoir en 3.
    Il aurait mieux fallu un sharrif floyd en 1, un guard en 2 et travis en 3.
    Maintenant on a une ligne defensive de papy avec aucun backup digne de ce nom (mis a part lissemore peut etre)

    RépondreSupprimer
  6. La DL est un sujet d'inquiétude oui. Même en regardant la liste des undrafted que Dallas a signé dans la foulée, on n'en voit pas un seul. Du LB, du CB, du S, mais aucun DL. On va voir ce que ça va donner...

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.