Header Ads

Draft J-2 : Les Cowboys prêts à marchander leur place

Ce lundi se tenait une conférence de presse pré-draft. Le propriétaire et manager général des Cowboys Jerry Jones a précisé qu'il était éventuellement prêt à proposer son 18ème choix à l'échange, pour la draft se tenant ce jeudi.



Jones a fait 59 échanges lors d'un jour de draft depuis qu'il a pris l'équipe en 1989. Les Cowboys ont échangé pour obtenir une meilleure position deux fois lors des trois dernières drafts. D'abord pour acquérir Dez Bryant (24ème position en 2010) et Morris Claiborne (6ème position l'année dernière).

La draft est très chargée en terme de ligne offensive et défensive et en défensive backs, ce qui permet à Jerry Jones d'envisager un échange.

« Je pense que nous seront disposés à nous améliorer », disait Jones lundi. « Il y a beaucoup de profondeur à certaines positions dans cette draft et nous pourrions obtenir ce que nous voulons à plusieurs positions, et ainsi bénéficier de la contrepartie d'un échange. »

Durant la conférence qui a duré 20 minutes les dirigeants ont aussi signalé qu'ils avaient besoin d'utiliser de jeunes joueurs le plus tôt possible. Les Cowboys restent sur deux consécutives saisons avec 8-8 et ont raté les playoffs. Ils furent incapables de faire quoique ce soit durant le marché des free-agent à cause de l'argent dépensé l'année dernière dans ce marché, et l'équipe en a profité pour restructurer les contrats de plusieurs joueurs afin de libérer de l'espace dans la cape salariale.

« Nous voulons drafter des joueurs qui puissent jouer aussi vite que possible », disait Jason Garrett. « Je me fiche de savoir de quelle université ils sont. Tu peux jouer dans la SEC ou dans le Big Ten, n'importe quelle grande université du pays; il y a un bond entre le jeu en université et jouer en NFL. »
  

1 commentaire:

  1. Il nous faut un Safety et un OL. C'est impératif alors Jones fait ce que tu veux mais va nous chercher des joueurs capable de jouer dès leurs premières saisons.

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.