Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Désespérant !

Week 17 : Cowboys 18 - Redskins 28 


Alors qu'on pensait que cela pouvait être l'année pour remporter la division, les Cowboys ont encore chuté lors de la dernière journée. Bien entendu, avec les blessures qui ont touchées toute l'équipe y compris dans la rencontre de dimanche aucun prétendait sérieusement à gagner le superbowl. Mais une victoire dans un match décisif aurait pu aider à engranger la confiance pour l'avenir. Au lieu de ça, on peut légitimement se demander quelles conséquences sur l'équipe aura ce nouveau naufrage...



Dallas souffle d'abord le chaud et le froid


Retour sur le match. Celui=ci démarre parfaitement avec un three and out de l'attaque des Redskins. Le retour de punt de Harris est ensuite impressionnant et les Cowboys démarrent leur premier drive dans les 40 yards adverses. Idéal début de match. Seulement deux tentatives de passes plus tard Romo se fait intercepter lors d'une passe destinée à Kevin Ogletree. Étrange, nous n'étions plus habitués à ce genre d'erreurs ces derniers temps. Les Cowboys perdent ainsi l'occasion de marquer les points et faire la course en tête. Plus tard l'attaque des Redskins échoue sur une tentative de field goal qui heurte le poteau. Dallas a un peu de chance, tant mieux !

Seulement voilà Romo lance une nouvelle interception sur le drive d'après sur une longue passe trop courte pour Miles Austin. Décidément Romo semble gêné par les différents blitz adverses. Pourtant c'est Dallas qui marquera en premier avec un joli drive de plus de 80 yards conclut par une passe de Romo pour Witten, dans le deuxième quart-temps. Dallas devant, cela faisait longtemps.
Mais derrière la défense fut incapable de stopper les courses de Morris, ou celles de Griffin. L'avantage au niveau des points est de courte durée, puisque Morris égalise sur le drive suivant. À 7-7 à la mi-temps le score est logique.

Domination des Redskins ensuite 


En deuxième mi-temps ce sont les Redksins qui vont prendre le pouvoir des deux côtés de la balle. La défense de Dallas est incapable de défendre la course, et encaissera 268 yards et 3 touchdowns au sol. Difficile de gagner un match avec de telles statistiques en sa défaveur. Les Redksins prennent donc l'avantage sur une course de RGIII indéfendable. En attaque Dallas n'arrive pas à s'affranchir des différents blitz proposés par la défense des Redksins. Notamment en troisième down, et on aurait bien aimé voir un ou deux draw dans cette situation, mais à chaque fois une passe était appelée par Jason Garrett sur les troisièmes tentatives...

Espoirs et désespoir


Pourtant alors que Dallas est menée de 11 points et que Washington assure sa domination dans le dernier quart temps. Dallas revient au bon moment grâce à un nouveau excellent retour de punt de Dwayne Harris. Les Cowboys démarrent ainsi un drive sur les 19 yards adverses et Romo trouve Ogletree dans la end zone, pour conclure le drive par un touchdown. On se dit que la magie de ces derniers temps va opérer. Surtout que la conversion à 2 points est parfaitement exécutée et Romo se connecte à Harris décidément très en forme. 21-18 pour les Redskins. Derrière la défense arrive forcer l'attaque des Redksins à punter grâce au seul sack du match sur RGIII. L'attaque des Cowboys récupère donc la balle avec 3 minutes de jeu sur la ligne de leur 10 yards avec un déficit de trois points.

On se dit que les Cowboys ont réussi à obtenir ce qu'ils voulaient. Avoir la balle en possession de Romo et la possibilité d'égaliser ou de gagner le match. Une situation qui a bien fonctionné ces derniers temps. Mais lors de la deuxième passe Romo se fait avoir par Rob Jackson feintant le blitz mais restant en fait en couverture. Erreur fatale de Romo qui redonne la balle aux Redksins dans leur 30 yards. Et alors que la défense avait réussi a forcer les Redksins à taper le field goal, Jason Hatcher commit une pénalité inutile sur RGIII. Erreur impardonnable, qui scella la victoire de Washington sur un troisième touchdown de Morris.

Double jeu


Évidemment tous les regards se tournent maintenant sur Romo qui cristallise toute la frustration des supporters. Et Romo a effectivement joué un mauvais match, une prestation bien en dessous de ce qu'il pouvait réaliser ces derniers temps. Il l'a d'ailleurs bien signifié dans sa conférence de presse d'après match : « J'ai l'impression d'avoir laissé tomber mon équipe ». Bien de le reconnaître.

Mais on aurait pu lui répondre que l'équipe l'a aussi parfois laissé tomber, et pas que cette saison. Tous les quarterbacks ont des mauvais matchs, on pourra se demander pourquoi cela tombe dans les plus grands matchs pour Romo. Certains diront que c'est la pression, mais beaucoup oublierons le facteur chance et le fait de jouer à l'extérieur. Seulement trois équipes ont gagné cette semaine à l'extérieur. Dans des matchs de quarterbacks aux statistiques parfaites il n'est pas rares de compter une ou deux passes qui auraient dû être interceptées. Bref, les raisons sont futiles, leur recherches vaines. Seuls les résultats demeurent. Les spéculations iront bon train ces prochains jours, analystes et supporters auront la mémoire courtes. Et Romo a porté son équipes courageusement à bout de bras. Moi je me pose la question suivante; qui porte le plus préjudice à l'autre : Romo envers les Cowboys ou les Cowboys envers Romo ?

Qu'on le veuille ou non l'avenir de l'un et l'autre sont liés, inévitablement pour quelques années encore. Mais la leçon de tout ceci est qu'on ne peut plus se permettre à Dallas, de jouer toute sa saison sur le dernier match, qui plus est à l'extérieur. Les Ravens, les Patriots et les équipes les plus performantes le savent déjà...

19 commentaires:

  1. Ce qui est désespérant c'est de voir que les années passent et se ressemblent.

    David

    RépondreSupprimer
  2. chaque année en début de saison , nous avons la meilleure équipe de toute la NFL, et en fin de comptes nous sommes encore à la maison avant les playoffs
    il faut de vrais changements !!!

    RépondreSupprimer
  3. message perso , je cherche à numériser nos 3 super bowl, si vous avez une idée !!

    RépondreSupprimer
  4. Tu les trouves déjà en torrent.

    C'est hallucinant de voir ESPN ou NFL network.
    Les gars parlent de Romo et de ses INT, de Jerry Jones, pas le GM, le personnage médiatique...
    Mais jamais de la façon de l'équipe est gérée ou pensée, de la Oline ou de la Dline...

    D.

    RépondreSupprimer
  5. Ah beh c'et sur qu'avec les conneries qu'il a faites sur le dernier match, Romo va en prendre plein la gueule (à juste titre ?!), et ce sera encore l'arbre qui cache la forêt. Mais c'est sûr que les faiblesses de Dallas tout au long de la saison se trouvent au niveau des deux lignes !

    RépondreSupprimer
  6. Ceux qui critiquent Romo, ont vitent oublié que, si on avait encore une chance d'aller en play-offs, c'est grace à lui qui a sortie de super drive alors que l'équipe était mal en point !
    NFL Fantasy sur le site de la NFL, les francais ont le droit de jouer ou pas ? Dans les regles, il me semble que c'est écrit que seul les majeurs qui habites aux USA ont le droit...

    RépondreSupprimer
  7. Non moi j'y joue chaque année ! Enfin j'ai fais que du gratuit, pour le payant vaut mieux faire gaffe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bcp de la reponse. Du coup je vais m'abstenir. Connais-tu un site gratuit qui propose de composer son équipe en fonction des performance rééles des joueurs ?

      Supprimer
    2. je joue aussi sur yahoo qui est très bien;

      http://football.fantasysports.yahoo.com/

      Mais je ne sais pas s'il propose une ligue pour les playoffs. Mais pour les playoffs je sais que sur NFL.COM on peut faire une équipe.

      Supprimer
    3. Ça fait plusieurs saisons que je joue sur ESPN pour ma part. C'est gratuit et très bien fichu. Par contre, ici comme ailleurs, seul les résidents US peuvent prétendre à des cadeaux.

      Supprimer
  8. Je pense que Jones va garder Romo, mais là où il va perdre quelque chose sera dans son nouveau contrat !!
    bon Dallas it's out!, mais en tant que fan de NFL ce soir il y les playoffs en attendant septembre pour voir notre équipe !!, que le meilleur gagne !!
    vive la NFL

    RépondreSupprimer
  9. Romo a sauvé plus de matchs qu'il n'en a perdu. Je suis bien content que se soit finalement l'idée qui prévaut ici mais aussi dans beaucoup d'articles de la presse spécialisée. Ses drives désespérés en 4ème quart-temps sont devenus sa marque de fabrique et ses stats ne sont pas honteuses. Ça ne le dédouane pas des erreurs, mais ils faut aussi en regarder les causes.

    Hugues le souligne encore une fois, ce sont les tranchées le problème à Dallas. Tout particulièrement l'OL. Et si nous n'avions pas eu une défense littéralement sinistrée alors la mayonnaise aurait surement pris ! Mais ce qui est sur, jamais Romo ne sera éjecté cette saison et heureusement pour nous.

    De toute façon, on va jouer encore 2 ans avec Tony et on ira chercher Johnny Manziel de Texas A&M ! Bah quoi... on peut rêver non ;)

    RépondreSupprimer
  10. Ce que vous appelez "une chance de jouer des play-off" pour moi, c'est juste une illusion. (Jean-Louis, si tu nous regardes.)
    Les Cowboys sont juste bon pour faire illusion mais dès qu'il faut confirmer, c'est mort.
    C'est quoi déjà la statistique? 17 ans pour 1 match de play-off gagné?
    Et c'est que maintenant que Jerry Jones parle de changement?
    On verra comment les Cowboys vont élaborer l'équipe et la draft.
    Qu'il prenne un vrai GM pour commencer.
    Sur Romo, je reste septique. Je sais pas si il a les capacités pour nous faire passer ce cap entre la division et les play-off.
    Et j'ai bien peur que Jerry Jones s’entête à faire de Romo le leader.

    Ce que je trouve désespérant, c'est que chaque année on reste sur cette idée: "on a plein de bon joueur, on y est presque."
    Ce discours on l'entend tout les ans. " on a les joueurs pour faire mieux et plus." Mais on final, on passe à coté.

    Je lisais que le dernier QB drafté par Dallas était un certains Troy Aikman. PLus on avance et plus je trouve qu'on ressemble à un mélange entre les Cowboys des 60's, next year champion et la fin de l’ère Tom Landry, où on arrivait à la fin d'un cycle.

    Je sais qu'on va me dire que il faut juste touché là et là, que si on renforce la OL, on est en play-off, ok. Mais chaque année on a le droit à ca.

    Jerry à toi de jouer maintenant.

    David





    RépondreSupprimer
  11. il est en colère David !, moi Aussi !!!!!

    on veut de changements !!!!



    RépondreSupprimer
  12. Et encore j'ai pas abordé le point sur le Stade: qui est devenu la salle de fêtes de nos adversaires. :|

    Apparemment le Coach des RB a été viré...

    Et puis même les Dallas Star se moquent de nous et de Romo.
    David

    RépondreSupprimer
  13. et Garrett ? pas encore ?
    voila une idée !!

    RépondreSupprimer
  14. Garrett ne sera pas viré. Pour moi, on doit lui coller un véritable offensive coordinator et lui donner un an de plus. J'ai l'impression que la double casquette était trop grande pour lui. Il semble que l'on s'oriente vers cela.

    Je suis frustré aussi David, c'est certain, mais je pense que, dans la frénésie du moment, il ne faudrait pas faire d'erreur par excès. Mais des changements doivent en effet intervenir, il faut simplement taper juste et c'est le plus difficile. Les première décisions ne m'enchantent pas d'ailleurs, mais on peut continuer cette discussion sur l'article que Hugues a posté sur Rob Ryan par exemple ;)

    Et le stade... ouais, l'expression est la bonne... Salle des Fêtes des adversaires tu as raison.

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.