Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Redskins-Cowboys : Les dix plus grands matchs de la rivalité

La finale de la NFC East qui se joue dimanche met en scène une des rivalité les plus célèbres du sport. Les Redskins contre les Cowboys, un affrontement pratiquement aussi binaire que de jouer aux indiens et aux Cowboys pour des enfants. Mais la beauté du sport n'est elle pas le temps d'un match, de nous faire retrouver une âme d'enfant ? Je vous propose de vous faire revivre en images les 10 plus mémorables rencontres de cette rivalité historique, grâce à NFL.com.



10. Week 5, 1987



La liste de ces 10 rencontres inclut le dramatique et le bizarre, le historiquement bizarre même. La grève des joueurs en 1987 (photo) affectait toutes les équipes de la NFL. Les Redskins n'avaient même pas un seul vrai joueur qui auraient pu lâcher sa pancarte et tenir sa place parmi les remplaçants. Alors le fait qu'il furent à 3 victoires pour 0 défaite, avec un groupe « d'athlètes » monté de fait à la hâte, dont cette victoire 13-7 contre les Cowboys était remarquable. Surtout si l'on considère que Dallas possédaient plusieurs vétérans de valeur, comme Danny White ou encore Ed « too tall » Jones. Mais même avec des probowlers dans la remorque les Cowboys n'avaient pas réussi à battre un groupe de camionneurs, de charpentiers et de gars plutôt plus aptes pour travailler au moyen-âge qu'en NFL.


9. 1972 NFC finale de conférence


Cette finale de conférence ne fut pas une réelle bataille. Mais ce que représentait ce match le fait entrer dans cette liste. C'était la première fois que les deux équipes se rencontraient en playoffs (elles ne se sont d'ailleurs rencontrées que deux fois dans l'hisoire, pour deux victoires des Redskins), sans oublier que le vainqueur aurait l'opportunité de ruiner la saison parfaite des Dolphins. Le coach des Redskins Goerge Allen n'était pas vraiment un fan du légendaire entraineur des Cowboys Tom Landry, ainsi il y avait une certaine nuance de joie dans les vestiaire des Redskins après leur victoire 26-3.


8. Week 4, 1973


Dallas avait l'opportunité de prendre sa revanche à peine 9 mois plus tard en monday night at RFK, mais ce ne fut pas le cas. Le safety hall of famer Ken Houston réalisa un tackle primordial sur le fullback des Cowboys Walt Garrison, sur la ligne des 1 yards. Préservant ainsi la victoire 14-7 pour les Redskins. Dans un match entaché par les field goals ratés, les Redskins prenaient une jambe d'avance dans la course à la NFC East qui sera finalement gagné par les Cowboys grâce au départage de l'égalité. Ces deux clubs se détestait dans les années 70 mais Dallas prenait souvent la tête, en gagnant la NFC East sept fois durant la décennie.


7. Week 1, 1999


Les Redskins de Norv Turner en 1999 avaient atteint les playoffs pour la première en sept saisons. Pourtant cette campagne débutait sous de mauvaises auspices. Les Redskins laissèrent s'envoler avance de 35-14 dans le dernier quart-temps, lorsque Troy Aikman (362 yards, 5 tds, et 3 interceptions) devenait chaud. Les Cowboys égalisèrent à 35 partout en marquant 21 points de suite. Ensuite un snap manqué réussissait aux Cowboys sur la tentative de field goal gagnant des Redskins. Ce qui envoyait les deux équipes en prolongation. Sur une troisième tentative et 2 yards sur la ligne des 24 yards des Cowboys, Troy Aikman aspira toute la défense sur une play-action, laissant Rocket tout seul en profondeur. 76 yards plus loin les Cowboys démarraient à 1-0 et les Redskins chutaient à 0-1.


6. Week 1, 1983


Seize années avant que Rockett ne revêtisse l'uniforme bleu marine des Cowboys, Dallas devait porter ce maillot tant redouté lors du premier monday night de la saison au RFK. Redouté car les Cowboys avaient perdu avec ce maillot dans le même stade contre la même équipe huit mois plus tôt lors de la finale de la conférence NFC. Derrières à 23-3 les Cowboys s'en remirent à Tony hills pour deux bombes lancées par Danny White, et ainsi revenir 23-17. Établissant une portion des 28 points sans réponses inscrits en deuxième mi-temps. Ce match est célèbre pas seulement par son issue. Mais également car c'est dans ce match que Darell Green (le cornerback ultra rapide des Redskins) réalisa probablement le plus célèbre tackle de l'histoire de la NFL. (à voir ici).


5. Week 9, 1966


Dix-sept ans avant le fameux « comeback » des Cowboys du monday night football, Le plus grand numéro 17 (désolé Quincy Carter) de Dallas lança pour 406 yards en seulement 29 tentatives, incluant le drive de 85 yards menant au field goal gagnant. Don Meredith accomplit tout ceci avec un poumon perforé, dans un autre mémorable monday night. Dur, à l'image de la rivalité féroce entre les Redskins et les Cowboys à l'époque. Il faut également noter que le QB des Redskins Sony Jurgenson lança lui pour 347 yards et 3 touchdowns. Et tout cela sans les règles de « flag football » d'aujourd'hui protégeant les QB et les receveurs !


4. Week 2, 2005


Ceux qui était devant leur télé pour le monday night football il y a sept ans n'ont certainement pas oublié Mark Brunell fustigeant les Cowboys et leur maillot « Throwback » en fin de match par deux bombes, poru une victoire 14-13. Hormis les deux passes de 79 et de 39 yards pour Santana Moss, Washington avait été éteint pendant tout le match. Ne gagnant que 184 yards, et perdant 13-0. Il ne faisait rien, ayant punté déjà 7 fois... A voir ici


3. Week 12, 1974


Peut être que le plus célèbre comeback dans l'histoire de la NFL n'est pas venu de mark Brunell. En 1974, Dallas avait échangé son quarterback remplaçant Craig Morton aux New York Giants, laissant le rookie comme seule doublure de Roger Staubach. Ceci était peu rassurant aussi bien pour les fans que pour Tom Landry. Surtout lorsque les Redskins blessèrent Staubach dans le troiième quart-temps et dû quitter le terrain pour le reste du match. Déjà Mené 16-3, Dallas semble alors battue. C'est alors que le kid de San Jose state lança pour 203 yards et deux touchdowns menant les Cowboys vers une victoire inespérée 24-23. A voir ici


2. 1983, finale de conférence NFC


La plus grosse victoire dans cette rivalité intense doit être la finale de conférence 1982. Ces deux clubs s'étaient déjà rencontrés en finale de conférence dix en plus tôt, déjà dans le but d'affronter Miami au superbowl. Et les deux fois les Redskins l'eurent emporté. Cependant le quarterback remplaçant des Cowboys Gary hogeboom avait donné une frayeur à la foule, menant son équipe lors de deux drive conclut par un touchdown et permettant aux Cowboys de rester en embuscade à 21-17. Mais ce ne serait pas suffisant puisque le defensive tackle Darryl Grant interceptait Hogeboom, pour un touchdown en retour et une victoire scellée.


1. Week 16, 1979


Indiscutablement le plus grand match dans la rivalité est aussi l'un des plus grands de l'histoire de la saison régulière de la NFL. Avec la couronne de la NFC East en balance, les Cowboys se tiennent derrière les Redskins 34-21 avec moins de cinq minutes de jeu. Le Quarterback Roger Staubach prit possession du match en menant les Cowboys vers deux touchdowns en deux drives pour remporter la NFC east et jeter les Redskins hors des playoffs. C'était le dernier match de Roger Staubach en saison régulière après 11 années d'une carrière brillante. Et il récompensa l'audience national avec 336 yards et trois touchdowns, la plupart de ces chiffres s'étant établit dans le dernier quart temps contre une formidable équipe des Redskins.  

Une nouvelle histoire sera comptée dans la nuit de dimanche et le match pourrait entrer quelque part dans cette liste. Le teasing est parfait, avec des Redksins menés par un rookie Quarterback qui a su redonner espoir à tout un peuple contre un vétéran au sommet de son art ayant l'occasion de prouver enfin à l'Amérique qu'il sait gagner aux moments importants... On a hâte ! 

1 commentaire:

  1. https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/557320_514422108580134_2126919053_n.jpg
    J’espère qu'on pourra faire de même après le match.

    David

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.