Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Retrouvailles sous pressions


WK 1 : Cowboys @ Giants

Mais que l'attente fut longue ! Cette année encore. L'intersaison semble ne jamais se terminer, puis finalement la NFL reprend ses droits début septembre nous remplissant d'une impatience d'enfant la veille de noël. Et cette année le cadeau est énorme puisqu'il contient en ouverture notre équipe favorite face à son rival. Que demander de plus pour faire de ce début de saison, un véritable saut dans la spirale frénétique d'une saison régulière. Les 16 semaines les plus rapides de l'année et les plus exigeantes pour nos palpitants. Mais commençons par le match de la nuit prochaine.

Les Cowboys retrouvent les Giants, l'équipe qui les avaient fait regarder les playoffs de chez eux. En effet les deux défaites concédées face à Big Blue l'année dernière est la cause principale de l'élimination des Cowboys, et notamment lors de la finale de la NFC East le 4 janvier dernier. L'équipe qui gagnait le match assurait sa place en playoff, et la rencontre avait tourné rapidement en faveur des Giants qui menaient 21-0 à le mi-temps. La défaite 31-14 au final est restée longtemps en travers de la gorge des Cowboys cette intersaison. Et même s'ils ont tous fait pour l'oublier, nul doute qu'il reignera un esprit de revanche sous le casque de certaines étoiles.

S'il on remonte plus loin dans la saison dernière on se souviendra également que les Cowboys chez eux n'avait pas réussi à conserver un avantage de 12 points à deux minutes de la fin. La faute à une défense passoire et un Eli Manning égal à lui-même. Rob Ryan ne niait d'ailleurs pas sa responsabilité dans ces défaites : « J'ai beaucoup à voir là dedans, et j'ai pas l'intention que cela se reproduise. Cela à-t-il ruiner mon intersaison ? non. Ils étaient la meilleure équipe de la ligue. Ils ont gagné le superbowl. Mais est-ce que j'ai planifié quelques chose pour cela ? Oui. Nous prévoyons d'être sacrément meilleurs."

La défense des Cowboys sera mise à contribution, et il faudra qu'elle soit meilleure s'il les Cowboys veulent l'emporter. De plus, une autre clé du match sera la protection de Romo par sa ligne offensive.

En effet lors de la défaite de Janvier Romo avait subit six sacks, le plus de sa carrière. Impossible qu'il commence la saison avec autant de sacks, sans compter le risque de blessure qui irait avec. Seulement le front 7 de la défense des Giants contient un monstre nommé Jason Pierre Paul. Ce dernier est un pass-rusher du calibre de DeMarcus Ware. Heureusement durant l'intersaison les Cowboys ont interverti leur tackles. Doug free est passé de la gauche à la droite, et Tyron Smith a effectué le chemin inverse. Ainsi, c'est Tyron Smith notre meilleur joueur de la ligne offensif qui contiendra les assauts répétés de Jason-Pierre Paul. Celui-ci devrait néanmoins changer parfois de départ pour essayer de trouver une faille. Un test idéal pour savoir où en est notre Oline. Néanmoins le duel Smith-Paul sera croustillant à observer. On se régale à l'avance.

Le jeu à la course en attaque devrait également permettre de réduire les ardeurs de JPP, d'autant plus que les linebackers intérieurs des Giants ne sont pas le point fort de la défense des Giants. La prestation de Murray devrait être importantes. Les Cowboys ayant bien entendu les atouts offensifs pour déstabiliser leur adversaire.

Ensuite les Cowboys devront contenir l'attaque adverse. Et la défense qui reste sur une très bonne présaison devra montrer qu'elle est au niveau des champions en titre. La nouvelle paire de cornerback sera testé, et surtout le rookie Morris Claiborne qui fera son premier match en NFL. Espérons que la pression ne paralyse pas le jeune homme.
Mais Manning pourrait lui aussi subir la pression de Ware et Spencer entre autre, puisque la ligne offensive des Giants n'est pas une muraille infranchissable à l'image de celle des Cowboys.

Les deux équipes ont donc les armes incontestables aussi bien en défense qu'en attaque de faire mal à leur adversaire. Elles ont également un tendon d'achille situé en avant de leur quarterback. Le match comme souvent se jouera donc dans les tranchées, et l'équipe qui contiendra le mieux la pression adverse devrait s'imposer.

Ce sera la 9ème année que le champion en titre ouvre la saison à domicile en milieu de semaine, et à chaque fois c'est lui qui s'est imposé les huit premières fois. Les Cowboys ont donc un pari osé à réaliser, en primetime et devant l'Amérique. Donc si une défaite ne serait pas une honte, la victoire marquerait les esprits et enflammerait les médias sans aucun doute. Et nous aussi. Finalement, la pression est sur les casques adverses. Sachons en profiter !

2 commentaires:

  1. J'ajouterais juste à cette belle preview qu'avec la blessure de Terrell Thomas (absent pour la saison) et de Prince Amukamara (uniquement ce match), les deux très bons CB des Giants, c'est l'occasion pour Romo de démarrer sa saison dans de bonnes conditions pour un jeu en passe facilité. Enfin... si l'OL tient bien sur.

    RépondreSupprimer
  2. (mode Fan de Big Blue qui vient charrier un peu le rival/on) je vous assure que l'intersaison ne paraît pas si longue que ça quand on termine la saison en février :P (mode Fan de Big Blue qui vient charrier un peu le rival/off)

    Blague à part: oh que j'ai hâte! Ce match promet énormément car les 2 équipes sont regonflées à bloc pour la saison.

    Ça devrait être serré. J'avais pronostiqué, la semaine dernière, une victoire de Big Blue par 14 points puis en revoyant ma fiche (améliorations de Dallas et récentes pertes de Big Blue), j'ai rapidement revu mon prono. Je pense que ça sera plus serré que ça: pas plus de 7 points entre les 2 équipes.

    Les Gmen ont l'avantage d'être à la maison et de faire leur rentrée en tant que champion mais il ne faudra pas qu'ils pêchent par excès de confiance car comme tu le dis, les Cowboys ont une belle revanche à prendre. Battre le champion en titre chez lui ça marque les esprits.

    Vivement jeudi matin!

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.