Header Ads

La Vickers-Murray connexion

Lawrence Vickers dégagera la route pour
DeMarco Murray cette saison.

Beaucoup de choses ont été dites la saison passé à propos de la performance du fullback Tony Fiametta en concordance avec la saison-révélation du running back DeMarco Murray. Mais les Cowboys ont laissé Fiametta partir à l'intersaison et l'ont remplacé par un fullback expérimenté Lawrence Vickers. Comment ? Cela ne vous dit rien. Normal c'est un fullback. Pourtant ce dernier était le blocker de Arian Foster et Ben Tate à Houston l'année dernière, et de Peyton Hillis l'année d'avant à Cleveland. Vickers est un gars sympathique avec qui il est toujours agréable de discuter. Il est enthousiaste et engagé, et voici ce qu'il m'a confié à propos de Murray lorsque je l'ai rencontré après un entrainement.

« Premièrement il est ambitieux. Et il vient pour bosser. Il a cette mentalité impitoyable, mais il adore le jeu. Quand tu as envie d'être fort et que tu as une ambition, ds buts, des rêves le seul moyen d'y arriver est le travail, travail, travail. Et c'est ce qu'il veut faire. Tout ce qu'il entreprend, il essaie de le faire de son mieux. »

Vickers confiait que son travail le plus important en tant que Fullback était de « montrer l'exemple, et d'être l'oeil du running back. » Ce qu'il a essayé de me démontrer en se tenant devant moi, dos tourné et en me demandant si je voyais quelque chose. Et bien non. Je mesure 1m80, 95 kg. Vickers lui mesure 11m83 pour 125kg. Mais surtout, Murray qui mesure 1m83 pour 110kg ne pourra pas voir autour de vickers non plus.

« Il doit me faire confiance pour pouvoir aller là ou je vais. » Confiait Vickers. « Tu dois avoir confiance que je vais aller là où il faut, parce que tu me suis. Nous devons être capable de croire l'un en l'autre, et cela découlera de la répétition. »

Murray avait bien entendu confiance en Fiametta avec un franc succès à la clé. Donc ce n'est pas comme si courir derrière un fullback était un nouveau concept pour lui. Mais pour ceux qui me demanderait s'il y a des craintes à avoir dans le changement de Fiametta pour Vickers, je répondrait que si vous aviez rencontré Vickers, vous ne poseriez même pas la question.

« Je n'ai pas à me plaindre », nous confiait Murray. « C'est un super gars, un bon blocker, et un gars intelligent ».

De parler avec Vickers, j'étais en feu. J'avais envie d'y aller et d'essayer de traverser une ligne défensive. Mais heureusement pour moi l'opportunité ne s'est pas présentée. Mais si cela avait été le cas, j'aurais demandé à Vickers de bloquer pour moi. Il l'aurait probablement fait, car c'est ce genre de mec, à part. Lorsque j'ai mentionné le fait que la position de fullback n'était pas la plus propice à la gloire en NFL, il a acquiescé. Et m'a simplement répondu qu'il s'en moquait.

« J'aime ce poste, » disait Vickers. "Car c'est un bouleau que tout le monde ne peut pas faire. Et quand tu fais quelque chose qui n'est pas à la portée de n'importe qui, et que tu le fais bien, cela dit beaucoup sur ta personne. Je n'ai pas besoin de la gloire, parce qu'en fin de compte, lorsque ces gars sont dans la end zone, quand ces gars vont à Hawaii, quand ces gars atteignent le Hall of Fame... Emmit Smith le dit très bien « j'aurais rien fait sans mon Fullback ». Non pas que mes gars doivent absolument dire cela, mais savoir que j'ai contribuer à cela est suffisant à mes yeux."

Voilà donc quelqu'un qui correspond aux attentes de Jerry Jones, un travailleur et un gars intelligent. Mais ça tombe bien nous aussi on aime bien ça.  

Source : ESPNDallas 

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.