Header Ads

Receveur n°3 : 5 candidats pour une place (partie 2)


Après avoir étudiés les cas Dwayne Harris et Danny Coale ici, voyons maintenant trois autres candidats à la course de receveur n°3.

Raymond Radway
Raymond Radway : Né à McKinney non loin de Dallas, et signé en tant que rookie free-agent l'année dernière. Il a fait des vagues l'été dernier, par sa vitesse et ses réceptions spectaculaires. On en parlait déjà ici il y a un an. Mais ce fut le crève-coeur lorsqu'il se cassa la jambe brutalement à 3 secondes de la fin du dernier match de la pré-saison. La promesse aurait pu définitivement être stoppée. Mais les Cowboys avaient aimé ce qu'ils avaient vu et l'on gentiment conservé dans un coin de leur tête et du terrain. Et en soit c'est un signe fort !

Pour : Avec ses 190 cm (pour 87 kg) c'est un receveur très grand, on pourrait dire trop grand d'un côté négatif. Mais c'est ce qui lui permet de courir aussi vite que le vent. À Abilene Christian, il remporta le titre sur 400 mètres en extérieur d'athlétisme de la division II NCAA. Cette vitesse fut démontrée lors des détections (pro day) avec un 4.32 secondes aux 40 yards. Il dit qu'il peut même le courir en 4.2 secondes, même si on peut être sceptique sur ce temps, aucun doute qu'il possède une rapidité hors du commun. Son état d'esprit, et son attachement à la région en font mon favoris de coeur pour gagner le poste.

Contre : La question avec Radway est de savoir s'il est capable de renouveler régulièrement les dimanches, les prouesses qu'il peut montrer aux entraînements. Il avait montré des mains solides lors du camp d'entraînement l'année dernière. Mais il devra montrer qu'il peut réussir des réceptions difficiles dans le trafic, et courir de bonnes routes s'il veut gagner le job de receveur n°3. Et son inexpérience ne l'aide certainement pas. Il n'a joué qu'un seul match en université, puis il à jouer en tant que junior à Abilene Christian, après avoir arrêter le football pendant deux saisons. Durant deux saisons avec ACU, il receptionna 40 passes pour 634 yards et 7 touchdowns.

Andre Holmes
Andre Holmes : Holmes jouait au football dans une toute petite université, celle de Hillsdale donc c'est sans surprise que peu d'équipe NFL ont frappé à sa porte pour lui donner un rôle de rookie. Il signa avec les vikings et les Cowboys l'ont rapatriés après que les nordistes s'en sont séparés. Il a passé la saison entière dans la practice squad. Holmes est brut, mais il recueille plus d'espoir qu'aucun autre receveur présent dans cette bataille de par les possibilités hors norme qu'il possède.

Pour : Holmes est énorme 196 cm pour 95 kg, et pourtant ce n'est pas une flèche : 4.51 aux 40 yards. Ce qui reste honorable. Holmes fut ultra productif en université. Record de yards de son université incluant 104 recpetions pour plus de 1300 yards en tant que sénior. Ses coachs avait également salué son implication dans le travail, et son approche sérieuse. Le journaliste de SportsDay's David Moore, disait que c'est le plus excitant dans la course pour le receveur n°3, et c'est pas difficile de voir pourquoi. Si tout se passe bien, Holmes pourrait devenir un receveur impossible à couvrir pour la plupart des cornerbacks.

Contre : Comme la plupart des candidats au poste, le manque d'expérience est la principale inquiétude. Il a passé la saison dernière dans la practice squad donc il n'a toujours pas le moindre down à son actif. Et le fait qu'il ait joué dans la division II en université n'est pas un atout. Il faut également qu'il montre plus de régularité dans ses routes et avec ses mains durant les entrainements.
Son inexpérience ne le sort pas de la course – en fait c'est peut-être le favoris au départ, mais il va falloir qu'il montre que ses capacités physiques peuvent se traduire sur le terrain. Et surtout il doit développer une bonne relation avec Tony Romo.


Kevin Ogletree
Kevin Ogletree : Ogletree vu se dérouler la draft de 2009 sans que son nom ne soit annoncé. Les Cowboys l'avaient donc pris dans le but de développer le joueur lentement. Mais Ogletree a galéré autant à cause des blessures que de ses performances décevantes à chaque fois que l'opportunité se présentait. Il goûta le marché des free-agent cette intersaison, mais les Cowboys ont opté pour le faire revenir pour un contrat d'un an après la signature de Laurent Robinson avec Jacksonville, ce dernier ayant chiper la place de receveur n°3 sans qu'Ogletree ne puisse rien dire.

Pour : Ogletree n'a pas les mensurations de ses compères. Mais ces 1m85 et 90 kg sont très respectables, et il a une bonne vitesse. Et même si les esprits les plus critiques diront qu'il est inexpérimenté; avec 25 réceptions pour 294 yards il paraît presque pro-bowler comparé aux autres candidats qui n'ont jamais rattrapé un ballon en NFL. Non, son expérience (même ténue) reste son principal avantage dans cette course.

Contre : De façon ironique son plus gros atout pourrait bien être également son plus grand désavantage. S'il est vrai q'il possède une expérience en NFL, c'est aussi le seul qui a eu une réelle chance de montrer de quoi il était capable. Le problème est que bien souvent l'opportunité donnée n'était pas saisie. Il a fait peu de chose pour donner confiance en son jeu, et au début de la saison dernière il était bien souvent invisible. Et il n'a pas non plus les capacités athlétiques d'un André Holmes. Il a probablement tout à perdre dans cette bataille car s'il possède une avance, celle-ci ne sera pas aussi grande que l'année dernière.

Voilà il sont cinq pour un poste, peut-être qu'un sixième pourrait s'inviter dans la compétition lors du camp d'entrainement si les Cowboys signent un free-agent. Mais il reste plus probable que les Cowboys choisissent la solution en interne, surtout qu'il y a du talent dans ces footballeurs. Mais finalement celui qui choisira sera probablement Romo, et la relation qu'il pourrait silencieusement nouer avec un de ces cinq partenaires. Comme ce fut le cas étonnemment l'année dernière avec Robinson. 

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.