Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Sanction financière

Pendant que d'autres sont englués dans le scandale du "Bountygate", les Cowboys viennent de se voir infliger une amende relativement lourde par la NFL.

Pour en comprendre les raisons il faut se projeter en 2010. Cette année là, aucune règle de Salary Cap n'était en vigueur en raison de l'expiration du CBA qui allait intervenir en fin de saison. Pour autant, la NFL avait prévenu. Il ne fallait en aucun cas profiter de cet état de fait pour signer d'énormes contrats dont la répartition aurait abusivement profité de la non-limitation du Cap. Plus clairement, interdiction de signer un contrat de $40 millions dont 35 aurait été attribués à 2010, donc sans limite de Cap, et seulement 5 une fois la barre supérieure réinstaurée.

Les Cowboys (ainsi que les Redskins d'ailleurs) ont donc été jugés coupables d'en avoir abusé. Plus précisément, c'est le contrat de Miles Austin qui est montré du doigt. D'un montant total de $54 millions sur 6 ans, la première année aurait supportée à elle seule $17 millions. Soit un tiers de la somme globale. Hors, même sans limite de Cap, les "règles de bonne conduite" de la ligue s'entendent sur un écart de 30% maximum d'année en année. Règle manifestement oubliée par les responsables texans.

Concernant la sanction en elle même, il s'agit d'une pénalité de $10 millions sur le Cap. Sachant que la ligue a fixé le Cap de cette année à $120.6 millions, que les Cowboys étaient déjà à -$4.7 millions, il s'agit maintenant, notamment par des restructurations et par des coupes disons... intelligentes, de remonter déjà les 14.7 qui manquent pour revenir à l'équilibre et ensuite, de continuer pour pouvoir resigner certains joueurs (au hasard, Laurent Robinson par exemple) qui vont basculer dans la Free Agency cette année. Une Free Agency où Jerry Jones se voit pourtant "très actif" selon ses propres termes. Il s'agit donc évidemment d'un mauvais coup pour une équipe qui a de gros besoins en renforts que seuls les rookies (qu'il faut aussi payer bien évidemment) ne pourront combler.

Par comparaison, les Redskins, eux, se voient infliger une amputation de $36 millions. Alors même qu'ils viennent de réaliser un trade-up record avec Saint-Louis pour obtenir le second choix total de la Draft à venir, probablement pour aller chercher l'excellent quarterback de Baylor, Robert Griffin III, c'est un montant qui va peser très très lourd dans les finances de Washington.

MAJ 14/03/2012 : La ligue a offert la possibilité aux deux équipes d'étaler leurs amendes sur deux ans. Dallas ne sera donc pénalisé "que" de $5 millions cette année ainsi que l'année prochaine.

4 commentaires:

  1. Salut toi ! Excellent article très clair et pourtant c'est pas facile... Le sujet étant complexe. Mais c'est effectivement une mauvaise nouvelle, difficile de faire signer des free agents de premier plan dans ces conditions. Il va falloir être "créatif" comme on dit outre atlantique pour combler les lacunes.

    Quant aux Redskins c'est une véritable catastrophe. Non seulement leur sanction est supérieur à celle des COwboys, mais en plus ils viennent de littéralement tout misé (faire tapis disons-le) sur RGIII. Si son salaire est équivalent au nombre de tours de draft qu'il a fallu céder aux Rams, on se demande s'il seront en mesure de payer leur rookie superstar.

    RépondreSupprimer
  2. Difficile de faire signer des nouveaux, mais aussi peut-être de garder certains "anciens". Laurent Robinson, le Wide Receiver qui a explosé lors de la saison dernière, est très courtisé. Il visite Jacksonville ce jeudi et l'on sait que Arizona, San Diego mais aussi New-York (Jets) s’intéressent à lui. Ce serait un sacré perte à mon sens si on le laissait filer. Son entente avec Romo a été exemplaire, surtout lors de la blessure d'Austin.

    J'ai rajouté une petite mise à jour à l'article concernant un étalement de la l'amende accordé par la ligue. Un aménagement qui ne sera pas de trop.

    RépondreSupprimer
  3. hélas il semble de plus en plus que Laurent Robinson ne sera plus un cowboy l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  4. Niarf... j'ai vu cela oui... Non mais qu'est-ce qu'il va se perdre à Jax ! Une franchise qui a du mal à remplir son stade qui nous pique Robinson. Snif.

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.