Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Cowboys @ Cardinals : Un désert piégeux


Les Cowboys se rendent dans le désert aujourd'hui pour affronter des Cardinals en meilleure santé depuis quelques semaines. C'est toujours un déplacement « à part » où beaucoup de choses se passent.

Dallas (7-4) est seule en tête de sa division pour la première fois depuis presque deux ans. La dernière fois c'était lors de la saison 2009 et du dernier match contre les Eagles. Aujourd'hui à cinq matchs de la fin ils ont un match d'avance sur leur rivaux de New York qui doivent jouer les Packers toujours invaicus. Vous le savez déjà, les deux confrontations Giants-Cowboys pourraient être décisives. Mais les Cowboys possèdent aussi une avance du fait de leur résultats faces aux équipe de la conférence, ce qui peut compter en cas d'égalité.

Comme les derniers adversaires des Cowboys, Miami, les Cardinals (4-7) jouent mieux que ne le disent leurs chiffres. Ils restent sur 3 victoires en 4 matchs avec deux succès contre les Rams et un contre philadelphie. Et Beanie Wells leur Running Back s'est permis un record de franchise face au Rams. Tiens, cela rappelle un certain DeMarco Murray, la défense de Dallas est prévenue.

Si l'on s'intéresse aux prestations récentes des Cowboys, le sentiment est mitigé. Les prestations n'ont pas toujours été abouties. Cependant à chaque fois ils ont su se recentrer, Romo en tête, pour aller chercher la victoire dans les moments qui comptent le plus. Alors certes, il faut aller chercher la victoire mais également essayer de corriger les erreurs et gagner en régularité durant les matchs; et ainsi préparer au mieux la route lors des playoffs si la qualification devenait effective. Car inutile de se le cacher c'est la meilleure équipe des Cowboys depuis trois saisons, probablement meilleure que celle de 2009 de par un jeu à la course largement plus effectif. L'équipe doit donc être ambitieuse et penser à progresser sur ses faiblesses dès maintenant.

Les armes des Cardinals outre le running back Beanie Wells se situent dans la special team avec Peterson. Le premier tour de draft a déjà retourné 4 punts pour touchdowns. Cela a de quoi faire peur surtout que les couvertures récentes de Dallas dans l'exercice se sont montrées très incertaines. C'est toujours effrayant quand un point fort adverse coïncide avec un point faible de notre équipe. Il faudra éviter que Peterson devienne le nouveau recordman de retour de punt pour touchdown en une saison.

Ensuite Dallas s'est montrée douteuse dans sa couverture à la passe avec un scandrick bien souvent à la peine. Or un certain Larry Fitzgerald se tiendra aussi bien sur les ailes qu'au niveau du slot, prêt à faire tourner la secondaire en bourrique. Le retour de jenkins pourrait tout de même rassurer le secteur de jeu. Mais le meilleur moyen d'éviter que Fitzgerald fasse sa loi, reste d'insuffler une pression suffisante sur le QB adverse. Et à ce niveau Dallas devrait tirer profit d'une portection un peu faible des Cardinals. Mais d'ailleurs quel QB devra se méfier de Ware, Spencer et autre Ratliff. Kolb ou Skelton ? Kolb est listé comme probable donc apte à jouer, mais Skelton reste sur 3 victoires et une défaite dans l'intérim. À voir...

Enfin les déplacements dans le desert de l'arizona ont toujours été fertiles en rebondissements et autres impondérables. Les deux derniers ont été perdus par Dallas. Il y a trois ans en 2008 les Cowboys perdaient en prolongations lors d'un match ou Romo ramena ses troupes à égalité, comblant un déficit de 10 points dans le dernier quart-temps pour la prolongation. Il se cassa un doigt lors de ce match. L'année dernière les Cowboys prenaient l'avantage à la fin sur un touchdown ce qui aurait du leur donner 3 points d'avance. Mais Buehler manqua la transformation pour un touchdown ne valant alors que 6 points. En déficit de deux points les Cardinals lors de leur dernier drive marqueront le field gaol vainqueur. Par ailleurs Kitna se blessa et ne put finir le match d'abord, et la saison ensuite.
L'histoire récente le montre tout est possible dans le désert, et beaucoup de choses se passent non loin des cactus. Les Cowboys le savent bien, ce déplacement s'annonce piégeux. 


Coup d'envoi : 22h15 (heure française)

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.