Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Rams 7 - Cowboys 34 : Un Murray foudroyant pour une victoire facile

DeMarco Murray. 25 courses pour 253 yards, un record.

Enfin ! Les Cowboys ont mis fin à une série de 11 Matchs se décidant en 4 points maximum, et permettent à l'occasion de reposer un peu le coeur de leurs supporters.

La pulsation ne s'accéléra pas après la première possession des Rams obtenant un seul premier down, et renvoyant les Cowboys dans leur 5 yards après un joli punt. Alors qu'on attendait Murray c'est Tashard Choice qui se présenta d'abord derrière Romo. Sur sa troisième course du match Choice obtient 8 yards mais qui sont annulés par un holding de Fiammetta. Fatigué de cette dernière tentative Choice laisse alors sa place à Murray. Sur un draw parfaitement réalisé par Romo, Murray laisse la défense sur ses talons et cours vers un premier record, celui de la course la plus longue de l'année pour un touchdown en NFL. 91 yards plus loin les Cowboys mènent 7-0. Les Cowboys voulaient se montrer plus efficace à la course, c'est un bon début.
Murray a démontré toute sa vitesse sur cette action, et déclencha la première étincelle, de ce qui allait être une soirée foudroyante pour lui.

Marquer sur la première possession était une excellente façon de ne pas laisser espérer les adversaires. Ensuite la défense des Cowboys s'est montrée toujours aussi efficace, ne laissant aucune marge de manoeuvre au running back bestial des Rams, Steven Jackson. Elam créa même le premier turnover du match en forçant un Fumble sur Cadillac Williams.
Après une deuxième possession décevante de l'attaque des Cowboys, ces derniers atteignirent la red zone, domaine où il fallait également montrer du progrès. Romo lança alors un touchdown pour Witten. Bien.

Le match s'annonce facile. Pourtant Steven Jackson trouva une brèche dans la meilleure défense à la course de la ligue, et après un gain de 30 yards il atteindra la end zone sur une course de 6 yards. La bête s'était réveillée, et les plus récents cauchemars revenaient hanter les têtes des supporters des Cowboys.
Mais Feeley sur la possession suivante lançait une passe hasardeuse que Jenkins ne se fut pas prier pour intercepter. L'attaque des Cowboys en souffrance, c'est Bailey qui de 51 yards se chargea de convertir un nouveau turnover en points.

La défense continuait de dominer, et Murray d'impressionner en deuxième mi-temps. Il cumula 253 yards et obtint le record de yards gagnés au sol par un running back dans un match pour les Cowboys. Devant un certain Emmit Smith. Les Cowboys continuent d'engendrer les records ses dernières années, parfois dans le mauvais parfois dans l'exceptionnel comme hier.
Totalement épuisé par sa performance il laissa sa place dans les dernières minutes à Philip Tanner, qui se paya le luxe d'inscrire un Touchdown à l'arraché avec une détermination qu'on lui avait déjà vue lors d'une action sans son casque en présaison.

Enfin Romo lança une dernière passe dans la end-zone pour Dez Bryant enfin présent en deuxième mi-temps.
Et malgré le score déjà acquis la défense donnaient tout ce qui lui restait pour laisser Steven Jackson hors de la end zone sur une dernière tentative à deux yards du but. Mais le tackle parfait d'Elam venait comme un symbole clôturer une soirée impressionnante d'assiduité pour la défense de Ryan.

Hier soir et pour la première fois c'est l'équipe en entier qui gagna le match. Le jeu à la course dynamité par la performance de Murray, laisse entrevoir un avenir au ciel plus clair. Mais hier soir c'était l'orage qui gronda et la foudre de Murray qui frappa le terrain pour une victoire avec la manière. Enfin ! 

2 commentaires:

  1. Je ne vais pas bouder mon plaisir, j'ai effectivement passé un match assez tranquille au niveau de l'inquiétude. RB Murray est enfin à la hauteur du jeu qu'il fournissait à Oklahoma (d'ailleurs, il manque...) et justifie enfin son pick. La défense continue d'impressionner et on est pas peu fier de pouvoir le dire quand on est fan de Dallas.

    Mais juste parce qu'il faut bien pointer quelques défaillances, j'attirerais quand même l'attention sur un jeu de passes très inconsistant. Seulement 58% de passes complétées pour 166 yards. Heureusement pas d'interception et 2 TD qui permettent à Romo d'avoir un rating honorable mais... attention quand même. Le jeu au sol a clairement sauvé la baraque.

    Mais globalement, des matchs comme ça, on en redemande !

    RépondreSupprimer
  2. Moi je dirais que c'est bien que Romo ait pu se reposer un peu, qu'il n'ait pas eu a gagner le match, et au final il ne s'est pas fait intercepter. Ce qui est en lien direct avec le jeu à la course performant.
    Si le jeu à la course continue de fonctionner, on verra peut-être moins de passes de Romo mais aussi plus de gros gain de sa part et moins d'interception.
    Mais ce n'est qu'une supposition.

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.