Header Ads

Défaite interdite


Les Cowboys reçoivent pour leur sixième match de la saison les Rams, seule équipe en NFC n'ayant pas encore gagné un match. Mais les Cowboys ne joueront pas pour autant sans stress. La tension sera bien présente car ce match est véritablement charnière dans une saison déjà menacée. Soit les Cowboys reviennent à trois victoires pour trois défaites, soit ils s'enfoncent dans une fiche négative rédhibitoire.

La pression est donc entièrement sur leurs épaules dans un stade qui sera bien sûr derrière eux mais qui n'acceptera pas le moindre écart face à une équipe qui jouera en revanche relâchée. Alors comment battre une équipe déjà condamnée ?

Les Cowboys possèdent toutes les cartes en mains, et dans une saison où ils ont montré du très bon (face aux Patriots et aux Jets par exemple), il faudra éviter de se tirer une balle dans le pieds comme ce fut le cas contre les Lions ou les Jets.

Ce sera ainsi le moment d'essayer de développer un jeu à la course, puisque la défense des Rams est dernière dans ce secteur. Une bonne occasion pour Murray et sa ligne de capitaliser de la confiance.
Mais c'est loin d'être gagné pour autant car les Cowboys ont bien du mal à trouver de la régularité dans cet exercice.

Ensuite il faudra se montrer plus efficace dans la red zone, le match à foxborough la semaine dernière a été perdu en partie par la défaillance montrée dans ce secteur.
Pour réussir cela Dallas devra également éviter de se faire pénaliser en attaque. A dix reprises la semaine dernière les arbitres ont jeté le tissu jaune contre les joueurs à l'étoile, pour 77 yards de perdus au final.
Pour concrétiser une domination annoncée de l'attaque des Cowboys face à la défense des Rams, se montrer discipliné semble essentiel.

Ensuite les Cowboys seraient bien inspirés de prendre l'avantage rapidement, un peu comme face aux Lions. Imaginez, les 11 derniers matchs des Cowboys se sont décidés par quatre ponts ou moins ! Invraisemblable mais vrai. C'est à dire les Cowboys n'ont jamais été dominés ou humiliés, malgré des équipes de très haut niveau rencontrées. Mais ils n'ont jamais été capable de dominer leur adversaire pendant 60 minutes non plus. Souvent d'ailleurs par leurs propres erreurs comme face aux Lions, vous connaissez l'histoire...

Le seul point qui peut inquiéter les Cowboys est l'attaque des Rams qui est loin d'être ridicule. Bradford est out pour le match, et montre des difficultés en ce début de saison. C'est A.J Feeley qui le remplacera, ce dernier n'a pas débuté un match depuis deux ans. 
Ensuite les Rams ont Steven Jackson, qui sera un énorme test pour la défense des Cowboys à la course, la meilleure de la NFL. Enfin Brandon Lloyd dernier arrivé à Saint Louis en provenance de Denver, devrait aider les Rams à la passe, mais dans ce secteur les défenseurs titulaires enfin à leur poste à Dallas ont montré leur efficacité face à un tout autre adversaire la semaine dernière.

Alors oui les Cowboys sont favoris, archi-favoris même. Cela ne garantit en rien une victoire facile. On vient de le voir, surtout que s'ils venaient à avoir du mal à débloquer le match la crispation pourrait se transformer en impatience. Mais ce match, dans la difficulté ou non doit être gagné. C'est la saison qui est en jeu, en plus du match. Alors dans ce match qui s'annonce déjà stressant la défaite est strictement interdite. 

Coup d'envoi : 22h15 (heure française)

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.