Header Ads

Messieurs il faut trancher


Photo/dallascowboys.com

Aujourd'hui les discussions risque d'être animées entre les différents coaches des Cowboys. Il faudra également prévoir la boite de paracétamol dans le bureau des dirigeants pour s'éviter tout mal de crâne. Car çà risque de réfléchir dur, et lorsque chaque décision à un poste remet en question comme un premier domino qui tombe tout le reste de l'effectif, la patience est de rigueur. Une seule chose est sûre : une liste de 53 joueurs sera remise à 22h (heure française) ce soir. Alors la saison des Cowboys sera définitivement lancée !

Mais c'est encore loin tant il reste de décisions difficiles à prendre. Heureusement nous ne seront pas consultés. Voyons un peu quels sont les incertitudes qui risquent de causer migraine ou autres vertiges aux dirigeants bleus et argents.

Le kicker. Les Cowboys n'ont toujours pas leur titulaire alors que la pré-saison est terminée. Aujourd'hui il y a encore quatre kickers dans l'effectif, ce qui est bien trop, puisque bien souvent un seul est suffisant. Sauf qu'à Dallas, personne ne s'est démarqué de ses concurrents durant la pré-saison. On peut donc supposer que les dirigeants gardent deux kickers, pour limiter une éventuel défaillance de leur titulaire. Dommage puisque cela enlève une place disponible sur un autre poste. Mais peut on se permettre le luxe de ne partir qu'avec Buehler ou bailey ? Jery Jones disait avant hier qu'il avait la solution à ce poste, mais qu'il la gardait pour lui. Coup de Bluff ? Je te paye Jerry.

Les running backs. La question est trois ou quatre ? Une chose est certaine, Felix Jones et DeMarco Murray feront parti de l'équipe. Si on part sur quatre RB alors Tashard Choice et Philip Tanner seront les deux autres. Mais tout dépendra de combien de joueurs seront retenus en ligne offensive (10 ou 11) ou en défensive back... et quel décision prendra le pas sur l'autre. Domino, vous l'avez compris.
Durant le match de jeudi Jerry Jones disait que Tanner avait gagné sa place dans l'effectif. Alors si seulement trois running backs sont retenus Choice serait l'exclut.

Wide receiver. Parfois les choses sont facilitées par les circonstances, aussi dramatiques soient elles. Mais c'est ce qui s'est passé jeudi à 3 secondes de la fin de la pré-saison lorsque Raymond Radway se cassait la jambe sur une tentative de réception. Lui qui était dans la course pour le poste de 5ème receveur a grandement facilité la tache des dirigeants dans son malheur. Ainsi les receveurs 4 et 5 devraient être Jesse holley, et Manny Johnson ou Dwayne Harris. La lutte devraient être entre ce deux derniers.

La ligne offensive. La difficulté n'est pas qui garder, mais qui sera le titulaire à un certain poste. Ce n'est pas le problème aujourd'hui. On risuque d'en reparler plus tard, vous avez dit free agent ?

En défense. Le choix devrait être moins problématique, et Owusu-ansah pourrait bien être le grand perdant de cette revue d'effectif. D'autre comme Church ou Lissemore ont montré qu'il faudra compter sur eux.

Bref, les débat risquent d'être passionnés et les mauvaises nouvelles difficiles à annoncer. Mais c'est le sport de haut niveau où grands espoirs rencontrent souvent les plus grandes désillusions. Toujours est-il qu'une fois l'effectif revu de 80 à 53 joueurs, les Cowboys entreront officiellement dans leur saison 2011. On attend cela avec impatience.

1 commentaire:

  1. Oshlansky a été cuté. On s'en doutait un peu avec Coleman de recruté, et avec les re-signatures de Hatcher et Spears...

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.