Header Ads

Broncos 23 - Cowboys 24

Première victoire des Cowboys de l'année à domicile au bout du suspens.
Si les titulaires ont joué au début du match c'est Stepehen mcGee le héro du match, qui après une interception et un début difficile, a converti deux 4ème tentative dans le dernier drive. Dont une pour touchdown. Il offrit la victoire aux cowboys sur une conversion à deux points avec une passe pour le TE Martin Rucker. La décision audacieuse de Garrett qui tenta la conversion à deux points au lieu d'assurer l'égalisation avait payé.

Le résumé en image :



Plus d'analyse à venir...

7 commentaires:

  1. Si je commente en croisant avec ton post précédent, je dirais qu'on a un début de réponse. Un début seulement car honnêtement, je ne suis toujours pas convaincu sur la tenue aérienne de la défense. Toutefois, un point très positif à mes yeux, c'est le retour de la défense agressive. De nombreux blitz qui n'ont, évidemment, pas toujours payés, mais qui ont souvent effrayé QB Quinn (QB Tebow était carrément mieux en place que le titulaire QB Orton par contre...)

    En revanche, quelques jeunes pousses parmi les LBs ont montré des choses intéressantes. A suivre donc.

    Concernant l'autre coté de la balle, le peu de snap pris par les titulaires ne permet pas, à mon sens, de se lancer dans des analyses. En revanche, que se soit RB Miller ou WR Harris (méchamment efficace sur ce match) leurs actions a été franchement étincelantes. Ils ont tout les deux été aidé par une OL qui a vraiment meilleure mine et un QB McGee qui n'a pas été si mauvais que ça. Il reste un peu frais, a du mal avec les blitz un peu trop rapides, mais a su s'imposer quand il a fallu. Pour un QB qui n'est pas sensé prendre la main avant quelques années, c'est tout ce qu'on lui demande.

    Bref, en conclusion, je dirais que la défense a encore beaucoup à prouver mais que le spot de 3ème receveur risque d'être très très disputé et que ce n'est finalement pas du tout cuit pour WR Ogletree même s'il semble bien que se sera son année.

    Le petit truc en plus, je dirais que notre équipe spéciale m'a semblé bien en forme, à voir si ça continu comme ça !

    RépondreSupprimer
  2. Vraiment d'accord avec toi. Cela mériterait d'être sur le blog et pas en commentaire !
    Sinon je pense que tu parle du RB Tanner et pas de Miller qui lui a galéré sur ce match...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour le compliment et oui, je parlais de RB Tanner, coquille de ma part, qui essaye de se positionner comme un joker pour les courses courtes et nécessitant une bonne puissance.

    RépondreSupprimer
  4. Le retour de la D agressive? c'est justement la raison de l'effondrement de l'année dernière. Philipps blitzait systématiquement en 3rd down et les CB trop faibles individuellement se faisaient bouffer derrière.

    RépondreSupprimer
  5. Oui enfin, l'année dernière, les couvertures de zones était inefficaces et dans les marquages à un-contre-un les mecs se faisaient semer à chaque fois. Et c'est justement sur les premiers down qu'il faut blitzer, pour mettre la pression sur le QB en début de série, l'obliger au pire, à faire une passe inefficace. Quand on a des pass-rusher on s'en sert. Philips l'oubliait trop souvent.

    RépondreSupprimer
  6. Les couvertures de zones? Dallas ne jouait quasiment qu'en man jusqu'à ce que Wade soit viré.
    Et je répète. Il blitzait beaucoup, même trop. Au point ou le gameplan était devenu simpliste.

    RépondreSupprimer
  7. Quand on voit la défnese de houston sur le premieer matchde pré-saison, on peut pas dire que philps soit un maniaque du blitz. C'est vrai qu'il blitzait parfois en 3ème down mais s'était prévisible. Par contre je suis d'accord avec toi sur le man to man. N'oublions pas tout de même que la saison d'avant la défense de Wade avait été excellente...

    RépondreSupprimer

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.